Répression en cours : dernières nouvelles des arrestations du 28 mars à Ambert

Mis a jour : le mercredi 18 avril 2018 à 04:26

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention anti-repression
Lieux: ambert

Depuis le 27 mars, de multiples perquisitions, arrestations et incarcérations touchent des anarchistes et assimilé-e-s, dans toute la France (Ambert, Amiens, Limoges, et Toulouse pour le moment). Quelques nouvelles des deux compagnons arrêtés à Ambert puis incarcérés.

Trumpflag-1-medium
feu aux prisons

Un court article pour partager les dernières nouvelles des deux personnes en détention provisoire suite à la vague de perquisitions du 28 mars dernier à Ambert. La situation de détentions provisoires pour des faits qu'on ne connaît même pas encore nous met dans un embarras qui se traduit dans ce texte.

  • Les informations initiales étaient erronées. Il semblerait que les deux personnes en détention provisoire sont incarcérées pour une durée «pouvant aller jusqu'à 4 ans», ce qui laisse penser que l'instruction en cours est une instruction criminelle et non correctionnelle, contrairement à ce que pouvaient laisser penser les premières informations sur la question.
  • Pour ce qui est des chefs d'inculpation, il s'agirait de dégradation et/ou tentative de dégradation en bande organisée. Celui d'association de malfaiteurs aurait été ajouté (qui est un crime à part entière contrairement à la bande organisée qui est une circonstance aggravante). Ces chefs d'inculpation sont évidemment susceptibles de bouger au cours de l'enquête. Le seul fait dont on sait quelque chose serait l'incendie d'une voiture de société à Ambert il y a environ un an.
  • Une personne est en taule à Montluçon, l'autre est à Riom. On sait pas encore ce qu'il en est pour les numéros d'écrou, en attendant on peut écrire à ambertetcontretout@riseup.net, on transmettra comme on pourra. On a une clé PGP téléchargeable pendant un mois ici: https://dl.poivron.org/qno5qbogdhoqiz6oacnz-wvlk6k75djsossac. C'est bien d'utiliser PGP.

Un petit mot aussi pour rappeler que la solidarité c'est très important, et ce, sous toutes ses formes. Et qu'on en a rien à foutre de savoir si ces deux personnes sont coupables ou innocentes.

Enfin, ni ce texte ni les personnes qui l'écrivent ne représentent un quelconque «groupe» de «proches» des prisonniers, et encore moins les prisonniers eux-mêmes.

Force et solidarité à toutes les personnes concernées par ces opérations de répression, à celles qui sont en taule tout d'abord mais aussi à celles qui courent toujours.

des gens

 

Précédents textes sur ces affaires

Email Email de contact: ambertetcontretout_AT_riseup.net

Commentaire(s)

> traductions

En Allemand (les traducteurs ont fait une erreur dans le texte, ils parlent de trois personnes sur Ambert) : https://de-contrainfo.espiv.net/2018/04/07/frankreich-info-uber-neue-repression-gegen-anarchistinnen/

En Italien : https://anarhija.info/library/francia-due-ondate-di-perquisizioni-e-tre-carcerazioni-preventive-27-28-03-2018-it

> .

euh si c'est 4 ans c'est un délit donc c'est correctionnel... criminel c'est 10.

Un délit est le non-respect d'une règle d'une loi, qui expose son auteur à une peine d'emprisonnement (il s'agit sinon d'une contravention), peine qui ne peut pas dépasser 10 ans (il s'agit sinon d'un crime).

> .

c'est la détention provisoire qui peut durer jusque quatre ans, ce serait donc bien une enquete et un mandat de dépot criminel.

> provisoire ?

Bizarre comme topo... La détention "provisoire", encore plus à temps, n'existe pas en droit français. Ce qui existe c'est la préventive, et celle ci n'est jamais à temps, mais conditionnée par les développements ou non de l'instruction, et peut toujours être contestée, même si rarement avec succès, devant le juge dit "des libertés".. C'est pas comme la gardave. S'il y a une durée, et surtout une durée pareille, c'est forcément qu'il y a eu jugement. En plus quatre ans sans jugement ça tombe en principe sous le coup de détention abusive (il y a des exemples de gens relâchés pour ce motif). Bref c'est brumeux.

> Mollo sur les conneries svp

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1042

«La durée initiale du placement en détention provisoire ne peut pas excéder 1 an.

La détention peut être prolongée par périodes successives de 6 mois maximum chacune.

La durée totale de la détention est limitée à :

2 ans, lorsque la personne mise en examen risque une peine inférieure ou égale à 20 ans,
4 ans, pour certains crimes graves : multiples meurtres ou viols, trafic de stupéfiants, terrorisme, proxénétisme, extorsion de fonds, crime commis en bande organisée....»

Ici, on est sur des crimes commis en bande organisées, donc 4 ans.

Merci d'éviter de raconter des conneries dans les commentaires svp.

> Numéros d'écrou

Pour connaitre les numéros d'écrou ça suffit d'appeler la taule et donner les blazes.
C'est important que cette infos circule si les personnes veulent du courrier.

> Numéro d'écrou

Je crois que le "on ne sait pas encore ce qu'il en est pour les numéros d'écrous" c'est plutôt une façon de dire que pour l'instant on ne sait pas pe si les personnes incarcérées veulent le rendre public. (ainsi que leurs blaz' donc)

> Ils sont sortis!

les deux personnes incarcérées suite aux perquisitions d'Ambert sont sorties aujourd'hui (à priori suite à l'appel de la mise en détention, et avec des contrôles judiciaires). plus d'infos à suivre sans doute.