Perquisitions à Toulouse

Mis a jour : le mardi 27 mars 2018 à 23:22

Mot-clefs: anti-repression
Lieux: Limoges toulouse

Perquisitions à Toulouse

Une enquête est en cours depuis octobre 2017 pour des faits s'étant déroulés autour de / et ou à Limoges en septembre 2017. Le matin du 27 mars 2018, les gendarmes limougeaux, bien assistés, ont effectué deux perquisitions dans deux lieux de vie à Toulouse, ayant entraîné deux mises en garde à vue.

Watch your back

Commentaire(s)

> source ?

source ?

> à "source?"

Il paraît évident que c'est une info de première main. C'est donc cet article la source. Si t'as des trucs à nettoyer, c'est le moment, si c'est juste de la curiosité mal placée, t'attendras d'en savoir plus comme tout le monde.

> mise à jour

une perquisition a également eu lieu à Limoges au même moment. Une personne en garde à vue.

> .:.

Est-ce que c'est de la parano de trouver bizarre que hier y a eu des perquis' à Toulouse et Limoges, et aujourd'hui à Ambert ?

C'est le moment de faire un nettoyage de printemps et/ou de prendre des vacances.

> Commentaires cachés

Des commentaires trollesques ont été cachés.

> des news ?

Salut, ça en est où après les possibles 48h de FAC ?
Solidarité !

> syntax error

De GAV, pas de FAC, pfff, désolé.

> MAJ

Fin de deux gav

Les deux personnes arrêtées mardi matin à Toulouse sont sorties de garde à vue après 36h et 38h.
Pas de mise en examen.
La personne arrêtée en même temps à Limoges est encore en gav.

> MAJ

La dernière personne a été mise en détention provisoire, l’instruction reste ouverte. Des membres de sa famille ont aussi été perquisitioné.e.s et auditionné.e.s à Amiens simultanément des autres persquiz.