Le comité de soutien aux inculpé.e.s a besoin de renflouer ses caisses

Mis a jour : le dimanche 11 février 2018 à 20:31

Mot-clefs: Répression aéroport notre-dame-des-landes luttes salariales / prisons centres de rétention lutte loi loitravail anti-repression travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: Nantes

Il n'y aura pas d'aéroport mais des procès y en a encore !

Appel___dons_2-medium
appel à dons


Une petite victoire dans un flot de luttes (loi travail 1 et 2, Mineur.e.s Etranger.e.s Isolé.e.s, logement, sans papiers, ...) qui sont toujours plus criminalisées. Suite à ces luttes la caisse se vide et nous appelons à vos solidarités pour la remettre à flots !

Pour rappel cette caisse existe depuis de nombreuses années et est destinée à l'ensemble des personnes faisant face à la répression dans les luttes à Nantes et ailleurs.

Envoyez vos chèques libellés à l'adresse du Comité de soutien aux inculpé.e.s au 2 Les Rochettes 44 360 Vigneux de Bretagne

 

Pièces jointes

Report appel à dons

Commentaire(s)

> La ZAD ne manque pas d'argent

Salut,

Je suis surpris que vous lanciez un appel à don, étant donné que la ZAD possède une belle somme dans ses caisses grâce aux multiples dons de ces cinq dernières années.
Comme beaucoup de choses sur la ZAD, il y a assez peu de transparence sur le montant de cette (ou ces) caisse(s), gérée par un petit groupe.
Alors c'est sûr, c'est sympa d'investir des milliers d'euros pour organiser de grandes kermesses sur la Zone (on s'est quand même bien marré samedi, je dis pas...), mais je trouverais ça normal de savoir via le site internet combien il y a d'argent exactement, et l'utiliser bien sûr pour financer les frais des procès encore à venir.
Mais bon, pour le moment c'est pas gagné, la victoire du mouvement est clairement en demi-teinte et les autoritaires (pour ne pas dire les staliniens) ont la main mise sur la gestion de la caisse.
Et il va franchement falloir se retrousser les manches pour que ça change !

> Justement

les grosses fêtes comme celle de ce week-end sont organisées par une petite petite orga-cheffe de composantes et n'est pas si transparente, dont une composante au moins qui toujours mis des battons dans les roues à d'autres plus petites comme la legal team ou l'occupation du ciel, et d'autres encore. C'est fait de manière très "maline", hein, et la plupart des petits groupes n'en parlent pas pour "préserver l'unité", mais bon, si on dresse un peu les oreilles, comme à la fin du reportage sur les cantines ici https://zad.nadir.org/spip.php?article4686 par exemple, la méthode de silenciation et son origine ne laisse pas trop de doute.
Contre la domination, une seule solution : la DIVERSITÉ !

> RENDEZ L'ARGENT !!

Je comprends bien ce que tu veux dire, mais à un moment donné, on peut se demander pourquoi mobiliser autant d'énergie et d'argent alors que les caisses en débordent !

C'est dégueulasse cette opacité ! On peut lutter contre les injustices du capitalisme et rester silencieux-ses face à de telles pratiques.

Pour la plupart des orgas, la lutte est finie. L'ACIPA parle de se dissoudre, qu'elle le fasse, c'est une bonne idée car en effet, SA LUTTE EST FINIE, PAS LA NOTRE !

Cette """unité""" de façade nous a pourri la vie, a fait beaucoup de mal à la radicalité créative de cette lutte, alors finissons-en. A bas les faux-amis !

Cet argent doit servir (entre autre) à financer les procès à venir, rien de plus logique. Alors récupérons cet argent bon Dieu ! Notre lutte continue. Celle contre les rapports de pouvoir/domination et pour une paysannerie autonome.

L'Etat n'est pas notre seul ennemi, les rapports de force sont et seront également internes à une population ! (Au moins une chose sensée que les appelistes ont théorisé) LOL!

A mon humble avis, un peu de dégagisme sur la ZAD ne ferait pas de mal...