[Nantes] Admis aux urgences après une interpellation, un homme de 31 est mort jeudi au CHU

Mis a jour : le lundi 4 décembre 2017 à 20:18

Mot-clefs: violences_policières anti-repression la_police_tue
Lieux: Nantes

Le 25 novembre, les flics avaient été appelés par des habitantEs d'un immeuble parce que leur voisin "pétait les plombs" (dixit la presse)

Le 25 novembre, les flics avaient été appelés par des habitantEs d'un immeuble parce que leur voisin "pétait les plombs" (dixit la presse). Les pompiers, qui avaient été appelés pour soigner deux flics légèrement blessés, ont trouvé l'homme interpellé au sol, en arrêt cardiaque, poignets et chevilles menottés. Il avait été réanimé par les pompiers puis transporté au CHU dans le coma, avec une coté fracturée et un poumon perforé,

L'IGPN avait été saisie pour s'assurer de la conformité des gestes effectués... Conformes ou non, ces gestes (clés d'étranglement, genoux sur la nuque, pliages...) tuent un certain nombre de personnes chaque année.

Après 5 jours à l'hôpital, cet homme est mort jeudi soir.

Solidarité avec ses proches