Pas de quartiers pour les fachos le 30 septembre

Mis a jour : le dimanche 24 septembre 2017 à 13:59

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: Nantes

Que risque-t-il de se passer le 30 septembre à Nantes ?

Le 30 septembre à Nantes, une manifestation pour la réunification de la Bretagne a été appelée par Bretagne Réunie. Afin de ne pas revoir les fachos et autres identitaires parader dans nos villes et éructer des slogans racistes comme l'an, nous décidames de rejoindre cet évènement.

Depuis, la donne a changé. La préfecture a décidé d'enfermer la manifestation sur l'ïle de Nantes, afin d'être sûr qu'un affrontement aura lieu entre fascistes et antifas. Le röle de la préfecture n'est-il pas d'éviter les troubles à l'ordre public, de protéger sa population ?

Quoiqu'il en soit, il est hors de question de laisser les fachos s'exprimer dans les rues de Nantes le 30 septembre. Tous les participants à cet évènement doivent être conscients que l'affrontement est inévitable et que les laches identitaires n'hésiteront pas à s'armer et à s'attaquer à plusieurs à des antifas. Il faut donc être préparer à se défendre, et même à attaquer. Qu'on soit bien clair, la réunification de la Bretagne n'est plus l'objet de cette manifestation, il s'agira juste de défendre la ville face à la chienlit identitaire

Commentaire(s)

> Réthorique soc'dem de base

"Le röle de la préfecture n'est-il pas d'éviter les troubles à l'ordre public, de protéger sa population ?"

C'est vrai ça, et on peut même généraliser cette réflexion : Le rôle de l'Etat n'est-il pas de répartir les richesses ? Le rôle de la médecine n'est-il pas de tenir chacuns et chacunes en bonne santé indépendamment de l'importance d'avoir des travailleurs en bonne santé ? Le rôle de l'armée n'est-il pas de seulement défendre le territoire national ? ...
Avec ce genre de réthorique, on se retrouve très vite à supposer que la fonction que ce donne officiellement le pouvoir est réelle voire même souhaitable, au final on passe totalement à côté d'une analyse un tant soi peu matérialiste de ces institutions qui nous empècherais d'avoir ce genre de (fausses ?) indignations.
Oui la préfecture, si ces informations sont vraies, veut un affrontements entre les deux camps, mais cela fait alors d'une stratégie, parmi d'autres, de neutralisations d'oppositons un peu trop bruyantes.

> Gud de Lyon

Plusieurs contacts m'ont parlé d'une possible venue des sales rats lyonnais pour venir appuyer les gudards bretons.

Confirmez vous l'info ?

> eclatez vous comme un soufle

bastons bastons comme dit la chanson.sur qu il faut avoir
un certain courage pour se dechirer la gueule mais apres
rien de nouveau sous le soleil.
je prefererai un rassemblement pour couler le systeme
MR MARRET DIDIER

> Bretagne réunie annule la manifestation

Bretagne réunie annule la manifestation pour la réunification de la Bretagne à cause des "groupes extrêmes".

C'est-à-dire, toujours sans remettre en cause la présence fasciste croissante dans les mouvements bretons, et en faisant un parallèle odieux entre la mouvance néo-nazie et les antifascistes. Rappelons encore que la cause bretonne sert notamment depuis l'an dernier à la propagation toujours plus rapide des violences d'extrême-droite et que c'est notamment à ça que l'on voulait s'opposer. Rappelons aussi que Bretagne Réunie en est clairement complice derrière sa prétendue apolitisation.

Enfin bref, en tout cas, c'est annulé, cette année les fafs ne paraderont pas dans la ville !