Arrestations à la sortie du TGI, dans le cadre du procès de la keufmobile incendiée

Mis a jour : le jeudi 21 septembre 2017 à 09:27

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention loi loitravail anti-repression travail loi_travail
Lieux: paris

Deux personnes ont été interpellées suite à l'audience du 20 septembre, possiblement accusés d'avoir posés des autocollants dans l'enceinte du tribunal.

Il semblerait qu'un petit groupe de personne se soit fait bloquer à la sortie du tribunal avec prise d'identités. Finalement deux personnes se sont faites immobiliser dans un coin de la cour ( pourvu de barreaux) avant d'être embarquer au motif de collage d'autocollant peut-être grâce à l'exploitation des images de vidéosurveillance. Une partie des gens présents ont réagi, tentant de bloquer la voiture qui les embarquait.

A plus nombreu-se-s et plus déter il aurait sans doute été possible de rendre l'arrestation plus difficile à gérer, ou ne serait-ce que ne pas les laisser faire leur sale boulot tranquilles.Retour ligne automatique
Plus d'info dès que disponible.

Liberté pour tou-te-s

Commentaire(s)

> .

Des news des personnes arrêtées ?

> .

Ils sont dehors sans suite pour le moment.

> Apparemment

Sortis après 24h de GAV.