Maroc : grève de la faim illimitée

Mis a jour : le mardi 24 mars 2015 à 19:01

Mot-clefs: Répression Resistances contrôle social / prisons centres de rétention maroc
Lieux: maroc

Communiqué à l'opinion nationale et internationale
Grève de la faim illimitée menée par le groupe des prisonniers politiques Aziz Elkhalfawi et Aziz Elbour,
des prisons locales de Boulmharez et de l'Oudaia de Marrakech

La_detention_politique_est_une_question_de_classe-medium

Nous poursuivons la bataille que nous menons au sein des prisons locales de Boulmharez et de l'Oudaia de Marrakech, contre les réalités catastrophiques dans lesquelles nous vivons et pour faire face au refus systématique de l'administration pénitentiaire de voir nos revendications réalisées, et ce malgré plusieurs grèves de la faim que nous avons menées.

Nous dénonçons aussi les harcèlements et les menaces quotidiens auxquels nous sommes confrontés tous les jours à l'intérieur de nos prisons - que ce soit sous la forme d'insultes, de brimades, d'agressions physiques faits par les gardiens, les fonctionnaires, les directeurs et les présidents de nos prisons.

Nous détenus politiques maoïstes avons décidé détenus de nous engager dans une nouvelle étape de résistance en menant une nouvelle grève de la faim illimitée pour le groupe d'Aziz Elkhalfawi et une autre de trois jours pour le groupe d'Aziz Elbour renouvelable si nécessaire. Ces grèves commenceront le lundi 23 Mars 2015 en mémoire du glorieux soulèvement du 23 Mars 1965 ; par-là, nous chercherons à imposer nos revendications justes et légitimes de l'intérieur de la prison.

Nos revendications sont les suivantes :
- notre libération et celle de tous les prisonniers politiques sans condition.
- l'abandon des charges et les poursuites montées de toutes pièces contre nous.
- l'abandon des poursuites contre nos camarades sans condition aucune.
- l'abandon de la militarisation de l'université et l'abandon pur et simple de la circulaire tripartite.
- l'autorisation du droit de visite pour nos familles, pour les étudiants et pour tous ceux qui veulent nous rendre visite durant toute la semaine.
- l'amélioration des régimes alimentaires, le droit et l'accès au soin, à la santé et à l'hygiène.
- la fourniture de livres et le libre accès aux livres de référence, aux journaux et à tout ce qui contribuer à l'étude.
- l'autorisation de s'inscrire au baccalauréat, au master et à la licence professionnelle.
- l'autorisation d'une utilisation libre du téléphone pour pouvoir communiquer avec l'extérieur.
- l'autorisation aux promenades sur un temps suffisant et propice.
- le regroupement des prisonniers politiques dans une seule prison et dans les mêmes cellules.
- la fin de tout harcèlement et de toutes mesures d'exactions auxquels nous sommes exposés au quotidien.
Enfin, nous déclarons à l'opinion nationale et internationale notre entière solidarité:
- avec toutes les luttes du peuple marocain dans toutes ses composantes (ouvriers, paysans, étudiants, élèves, chômeurs...).
- avec tous les prisonniers politiques à travers tout le pays et à l'étranger.

Nous condamnons avec fermeté :
- la répression et la mise en isolement que subissent nos familles, l'Union nationale des étudiants du Maroc, les militants du mouvement du 20 Février et tous les militants démocrates.
- les atteintes et les restrictions que subissent les libertés syndicales et politiques au Maroc.

Enfin, nous déclarons notre détermination à continuer la lutte à l'intérieur de la prison par tous les moyens à notre disposition pour réaliser nos revendications justes et correctes et nous faisons porter l'entière responsabilité de ce qui peut nous arriver à la direction pénitentiaire et au régime réactionnaire en place.
"Vous pouvez cueillir toutes les fleurs mais vous ne serez jamais en mesure de stopper l'avance du printemps."

VIVE LA LUTTE DU MOUVEMENT ETUDIANT !
VIVE LA REVOLUTION MAROCAINE !
VIVE LA REVOLUTION PROLETARIENNE MONDIALE !
VIVE LE MARXISME-LENINISME-MAOÏSME !

Signataires :

Groupe Aziz Elkhalfawi :
Aziz Elkhalfawi - n° 2375 (Oudaia)
Radwan Aladimi - n° 2376 (Ouadhias)

Groupe Aziz Elbour :
Aziz Elbour  - n°12679 (prison de Tiznit)
Mohammed Almouaddine - n° 21409 (Boulmharez)
Hicham Almiskini - n°21 415 (Boulmharez)
Abdelhak Atalhaoui - n° 21 853 (Boulmharez)

Marrakech, le 21/03/2015

Commentaire(s)

> suite

On apprend que l’un des camarades détenu politique de la prison de l’Oudaya de Marrakech – membre du groupe d’Aziz Elkhalfaoui – a perdu connaissance suite à la grève de la faim illimitée qu’il avait entamée le 23.03.2015.
l’administration pénitentiaire refuse aux camarades l’utilisation du téléphone pour communiquer avec l’extérieur.