Grèce: Victoire pour Nicos Romanos !!

Mis a jour : le jeudi 11 décembre 2014 à 14:20

Mot-clefs: Répression Resistances / prisons centres de rétention
Lieux: grèce

Après 31 jours de grève de la faim, Nikos Romanos a remporté la lutte pour la vie et la dignité !!

Après un retournement de dernière minute, le parlement Grec, a adopté une loi qui vas donné le feu vert à des sorties pour les prisonniers avec un "bracelet électronique".

Nicos a donc décidé de terminer sa lutte et a recommencé a manger et boire suivant les directions de ses docteurs.

LA LUTTE JUSQU’À LA MORT OU LA VICTOIRE !!!

Voici son communique traduit par la cellule situationniste Lyon et son TerTer


Après 31 jours de lutte acharnée je arrête la grève de la faim après avoir obtenu une victoire importante.

L’amendement adopté par le parlement avec seul destinataire moi, a d’importantes différences par rapport aux intentions initiales de la ministre de la Justice, qui a finalement accepté ma demande même si cela signifie porter « usure bracelet".

La seul chose sure est que cette victoire était le résultat de pressions politiques que nous avons exercées et donc monde en lutte et l’anarchie militante sont sans doute moralement, politiquement et pratiquement les grands gagnants.

La lutte révolutionnaire multiforme et nous comme des prisonniers politiques, sortent plus fort de cette bataille.

Je leve mon poing pour envoyer mes salutations les plus chaleureuses et l’amour inconditionnel à tous et toutes les camarades qui se tenaient à côté de moi par tous les moyens !

SOLIDARITÉ AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES

VIVE L’ANARCHIE

PS1 : Un texte plus complet suivra dans les prochains jours

PS2 : Je tiens à remercier tous les médecins de l’hôpital qui ont refusé de se plier aux procureurs qui mettaient de la pression à me forcer manger et m’ont soutenu autant que possible

Link_go http://rebellyon.info/Victoire-pour-Nicos-Romanos.html

Commentaire(s)

> Traduction améliorée

Voilà la traduction depuis le grec de la lettre de Nikos:

"Après 31 jours de lutte difficile mais déterminée, j'arrête aujourd'hui ma grève de la faim après avoir obtenu une importante victoire. L'amendement qui a été voté au Parlement, et dont je suis l'unique destinataire, présente d'importantes différences avec ce qu'annonçait jusque là le Ministre de la Justice, puisqu'il satisfait finalement ma revendication, bien que cela implique que je doive "porter le bracelet".

Ce qui est sûr, c'est que cette victoire est la conséquence directe de la pression politique que nous avons exercé en ce sens et que tout à la fois le mouvement social [NdT, "le monde de la lutte" si on traduit littéralement] et l'Anarchie Combattive sont les deux grands gagnants de cette lutte, moralement, politiquement et pratiquement. La lutte révolutionnaire sous ses diverses formes et nous, les prisonniers* politiques, en sortons tous plus forts.

Je lève mon poing pour saluer chaleureusement et envoyer mon amour inconditionnel à tous les camarades qui ont été à mes côtés...

QUELQUE SOIENT LES MOYENS EMPLOYES !
SOLIDARITE AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES !
VIVE L'ANARCHIE

PS1: Un texte plus détaillé paraitra dans les jours à venir
PS2 : Je tiens également à remercier tous les docteurs de l'hôpital qui ont refusé de céder à la pression du procureur pour m'alimenter de force et qui m'ont soutenu autant qu'ils l'ont pu."

* NdT : Je ne féminise pas puisque le texte paru en grec n'est pas féminisé (ce que je déplore). Des camarades en Grèce s'y mettent mais c'est pas encore automatique...