#NDDL: lourde condamnation... mais le prevenu s'est envolé !!!

Mis a jour : le mercredi 16 juillet 2014 à 22:29

Mot-clefs: Répression Resistances contrôle social aéroport notre-dame-des-landes / prisons centres de rétention
Lieux: Notre-Dame-des-Landes

Rapide compte-rendu du procès de G. le 16/07/14, inculpé pour dégradations lors de la manif du 22/02 contre l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes et contre son monde... Cette fois-ci le verdict, extrêmement lourd, dépasse même le réquisitoire (et l'entendement).

20130803_018_festival_notre-dame-des-landes_w_par_val-k-medium
"Ni juges ni prisons n'arrêteront nos rebellions" : rassemblement NDDL 2013 - photo : Val K / collectif Bon Pied Bon Oeil

Plus d'une centaine de personnes sont venues en soutien à G. qui passait en procès pour "dégradations" lors de la manifestation du 22 février 2014 à Nantes.
Normalement, 40 étaient légalement autorisées à assister au procès : seules 28 ont pu rentrer.
Les seules "preuves" fournies sont 2 photos avec des boucles d'oreilles (dont une photo a été reconnue "retouchée")

Après un réquisitoire lourd de 1 an de prison ferme avec mandat dépôt (incarcération immédiate) se basant sur un passif  "chargé"...  le prévenu, sans attendre, s'est envolé pendant la pause... à bicyclette ! 

Verdict très lourd, dépassant le réquisitoire, un mandat d'arrêt en court pour :
+ 18 mois de prison : 1 an ferme + 6 mois sursis
+ 20.000 € de dommages et intérêts (agence de voyage Fram ?)
+ 900€ d'amende
+ mise à l'épreuve de 3 ans avec obligation de travailler
+ 3 ans d’interdiction de port d’arme
+ 2 ans d'interdiction de territoire en Loire-Atlantique
+ 3 mois d'interdiction de manif

G. avait "bénéficié" d'un report de son procès le 27 juin : voir ici : http://nantes.indymedia.org/events/29817
Il avait écrit une lettre pendant sa préventive : https://zad.nadir.org/spip.php?article2529

Commentaire(s)

> Bon vent!

Haha! Bon vent l'artiste!

Sérieusement, il était temps qu'on arrête de sans cesse jouer -leurs- règles du jeu.

> Petite mise au point

"Cette fois-ci le verdict, extrêmement lourd, dépasse même le réquisitoire (et l'entendement)."
Ce n'est pas la première fois hélas! Lors du procès d'Enguerrand le 31/03/3014, le procureur avait requis six mois, peine déjà très lourde. Le juge Tchalian a décidé de doubler la peine requise! Là aussi, ça dépasse l'entendement!

> bon, et maintenant?

alors il va attendre d se faire poirer comme la dernière fois, ou il disparait en Argentine..? Il y a bien sûr une autre solution: s'appuyer sur ce cas exemplaire de déni de justice, pour monter une mobilisation contre ce jugement inique, avec pétoches, intellectuels médiatiques, manifs, conf de presse de l'individu en question , une affaire Dreyfus bis (toutes proportions gardées...) pour prendre place dans l'actualité et pointer les combines judiciaires du pouvoir contre les anti aéroport...
Bien sûr, il faudrait que l'organisation politique qui ne veut pas se dire "organisation" alors qu'elle en présente tous les traits, assume ce rapport de forces avec l'Etat et défende son militant (oups, j'ai dit une obscénité).
Ben, il faudrait peut-être avancer dans le pragmatisme et laisser tomber les contes à rêver debout qui servent de crédo officiel.
Alors, G. est bon pour la taule (ou la clandestinité pendant dix ans) ou bien c le grand déballage politique?

> Réponse au commentaire précédent

(Le commentaire précédent de "gg" est vraiment tout naze.
Si t'as un truc sur le coeur, prend la plume et élabore un peu, parce que là on dirait vraiment du petit ressentiment.)

Bonne route G., et préparons la contre-attaque, libérons les autres!