PAS DE SMA LE 23 FEVRIER RELAXE POUR SAMI!

Mot-clefs: Education
Lieux: Nantes

Non au remplacement des grèviste, Non à la criminalisation du mouvement social

SUD Animation 44 appelle les animateurs et animatrices à intensifier le mouvement contre le Service Minimum d'Accueil, à refuser systématiquement de remplacer les grévistes, de prendre en charge leur travail, d’entraver de quelque manière que ce soit leur lutte, et à revendiquer la suppression pure et simple de cette attaque inacceptable contre le droit de grève.
Ce 23 février refusons
de participer à la mise en place du Service minimum d'Accueil,
mobilisons nous plutôt en soutien à Sami.

Rassemblement 13H30
devant le palais de justice
La solidarité dont ont fait preuve l'ensemble des animateurs, animatrices et personnels municipaux a mis en échec la volonté de la Mairie de Nantes de mettre en place un Service Minimum d'Accueil dans les écoles lors des grèves de l'Éducation Nationale depuis novembre.

Malgré tout, la Mairie de Nantes va tenter une nouvelle fois de mettre en place le SMA ce lundi 23 février 2009.

SUD Animation 44 appelle les animateurs et animatrices à intensifier le mouvement contre le Service Minimum d'Accueil, à refuser systématiquement de remplacer les grévistes, de prendre en charge leur travail, d’entraver de quelque manière que ce soit leur lutte, et à revendiquer la suppression pure et simple de cette attaque inacceptable contre le droit de grève.

En tant qu'animateur-trice-s, nous sommes amenéEs à travailler aux côtés des enseignantEs à l'éducation des enfants, dans le respect des rôles et approches respectives et spécifiques de chacunE. Nous partageons l'inquiétude des enseignantEs vis-à-vis des réformes dans l'enseignement primaire et l'éducation en général, nous refusons les situations qui opposent les différentes catégories de travailleurs/travailleuses entre elles et nous appelons à lutter ensemble pour un véritable service public d'accueil des enfants.

Justement, la journée du 23 février de nombreuses associations et syndicats appellent à soutenir Sami Benmeziane, professeur des écoles à Indre, qui est convoqué devant le tribunal de Nantes pour avoir participé à une action collective destinée à s'opposer à la mise en place des mesures Darcos sur l'éducation.

Ce 23 février refusons
de participer à la mise en place du Service minimum d'Accueil,
mobilisons nous plutôt en soutien à Sami.

Relaxe pour Sami !
Halte à la criminalisation du mouvement social.

Rassemblement 13H30
devant le palais de justice
de Nantes
SUD Animation 44
sudanimation@laposte.net

Email Email de contact: sudanimation44_AT_laposte.net