Grève dans la pétrochimie iranienne

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Grève dans l'important secteur de la pétrochimie contre la privatisation
Grève des ouvriers de la pétrochimie à Ispahan et à Kharg

Les ouvriers de la pétrochimie d'Arak protestent et font grève depuis plusieurs jours contre la ‎privatisation de l'entreprise. Ils contestent la décision de Nematzadeh, directeur général de la ‎pétrochimie et vice-ministre du pétrole. Car il a récemment écrit une lettre au ministre du pétrole lui ‎demandant la suppression du statut public des salariés de la pétrochimie. Depuis ce matin, les ‎ouvriers des pétrochimies des villes d'Ispahan et de Kharg ont rejoint leurs collègues d'Arak en ‎arrêtant le travail et en se rassemblant. Ils refusent aussi la privatisation de la pétrochimie iranienne.‎
Les ouvriers de la pétrochimie d'Ispahan ont donné 48 heures au directeur général de la pétrochimie ‎de revenir sur sa décision, sinon, ils amplifieraient leur mouvement.‎
La protestation et la lutte commune des ouvriers des pétrochimies de trois villes d'Iran sont le signe de ‎l'accroissement de leur unité et solidarité.‎
Les combats communs des ouvriers montrent qu'ils ont bien pris conscience que seules l'unité et la ‎lutte commune peuvent faire reculer les capitalistes et leur Etat.‎
Il est temps que les ouvriers des autres entreprises de pétrochimie et de pétrole remplissent leur tâche ‎de classe en apportant leur soutien à leurs collègues d'Arak, d'Ispahan et de Kharg et en se ‎solidarisant avec elles et eux.‎

Vive l'unité et la solidarité ouvrières
Victoire aux luttes des ouvriers de la pétrochimie
À bas le régime de la République islamique - Pour un Etat soviétique
À bas le capitalisme

Organisation des Fedayin (Minorité)‎

Le 1er/11/2003‎

Travail - Pain - Liberté - Etat soviétique

Email Email de contact: info_AT_fedaian-minority.org