Acharnement contre les Rroms

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux: Bouguenais Nantes Rezé

 

> Mardi 20 mai : expulsion du camp des Roms situé à coté du squat de la route de Ste Luce
Mercredi 21 mai : la BAC contrôle les roms qui sont sur le campement de la rue de l'aéroport à Rezé et Bouguenais
Jeudi 22 mai : Les Roms du campement de la rue de l'aéroport à Bouguenais ont été délogés dès 6h00 du matin .
Vendredi 23 mai : à Draguignan, un gendarme tue un gitan dans le dos alors qu'il tentait de s'évader. Le gendarme a rapidement été libéré...
Vendredi 4 juillet : nouvelle descente dans le camp rue de la Papotière, près de Doulon. Voir l'article complet ici.
30 juillet nouvelle expulsion à Rezé (plus d'info dans les commentaires de l'article)

Pendant ce temps, la mairie de Nantes participe à l'opération "votation citoyenne" pour le droit de vote des étrangers et reçoit le Forum Mondial des Droits de l'Homme...
En Italie, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il procéderait au relevé des empreintes digitales des Rroms se trouvant en Italie, y compris des enfants. Une pétition est en ligne pour s'opposer au fichage : CLICK !

Un blog "La Voix des Rroms" existe : CLICK !


Mardi 20 mai : message :
"On vient de m'avertir
la police est en train d'expulser le camp des Roms situé à coté du squat de la route de Ste Luce
Beaucoup de keufs et du gros matériel pour enlever les caravanes
Si vous avez du temps, allez y !"

Mercredi 21 mai : 15h30 : message :
"Actuellement la BAC ( une dizaine de policiers) est entrain de contrôler les roms qui sont sur le campement de la rue de l'aéroport à Rezé et Bouguenais"

Jeudi 22 mai : message :
"Les Roms du campement de la rue de l'aéroport à Bouguenais ont été délogés ce jeudi dès 6h00 du matin ."

Vendredi 23 mai : à Draguignan, un gendarme tue un gitan dans le dos alors qu'il tentait de s'évader. Le gendarme vient d'être libéré...

Vendredi 4 juillet : nouvelle descente dans le camp rue de la Papotière, près de Doulon. Voir l'article complet ici.

Pendant ce temps, la mairie de Nantes participe à l'opération "votation citoyenne" pour le droit de vote des étrangers et reçoit le Forum Mondial des Droits de l'Homme...

En Italie, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il procéderait au relevé des empreintes digitales des Rroms se trouvant en Italie, y compris des enfants. Une pétition est en ligne pour s'opposer au fichage : CLICK !

Un blog "La Voix des Rroms" existe : CLICK !

Commentaire(s)

> Nantes, ville propre!

Ce matin, vers 9h, un camp de Roms d'environ 40 personnes a été expulsé à Doulon, sous la bonne garde de Jean-François Quai (jfk), propriétaire du terrain via Nantes Aménagement (société soit disant privée), et de la Brigade d'Intervention Rapide (entre 30 et 40 keufs).

Les caravanes ont été emmenées à la fourrière et n'ont pas pu être récupérées pour l'instant, seulement deux ont pu être sauvées.

Une pelleteuse a été réquisitionnée par Nantes Aménagement pour ravager le terrain et en bloquer les accès.

Pas d'interpellation, mais bien sûr des contrôles d'identité

ont eu lieu.

Ce n'est pas la première fois que la Police vient sur ce terrain. La PAF (Police de l'Air et des Frontières), la gendarmerie, la BAC, la police nationale venaient régulièrement faire des contrôles d'identité, mettre des coups de pression sur des gens, confiquer des papiers d'identité ou faire des rafles pour expulser des personnes en roumanie.

Pourquoi cette expulsion alors que ce terrain va rester vide encore un moment?

alors...

Nantes aménagement, c'est une société qui achète des terrains, les nettoie puis les revends à d'autres comme bouygues immobilier ou Nantes habitat pour qu'ils constuisent des logements et d'autres trucs. Là, il s'agit de reloger des personnes des quartiers nords, pour ne pas mettre toujours les mêmes populations au même endroit, et faire de la mixité sociale parceque c'est joli tu comprends comme terme. C'est suite aux émeutes de Novembre 2005 que Boorlo a mis en place ce "plan", auquel jean-marc ayrault a adhéré en premier, et ça veut dire déloger des gens pour expulser d'autres gens pour construire des logements pour pauvres accessibles à la propriété par les riches.

Voilà...

> Emails Nantes Aménagement :

Nantes Aménagement

2 avenue Carnot 44009 NANTES CEDEX 1 BP 50906

Tél : 02 40 41 01 30

Fax : 02 40 41 01 40

b.baraton@idalis.fr

na@nantes-am.com

chris@NOSPAMdithered.com

> externalisation : comment déléguer ses responsabilités

donc nantes aménagement n'est que l'externalisation de la responsabilité collective de la mairie de nantes élue "de gauche " .

1 technique capitaliste olligarchique à nantes métropole et justifiée à la mairie socialo citoyenne de la sainte majorité ....

> aujourd'hui sur une liste (15h15 )

Actuellement la BAC ( une dizaine de policiers) est entrain de contrôler

les roms qui sont sur le campement de la rue de l'aéroport à Rezé et

Bouguenais

> Honte à ceux qui expulsent les roms

http://nantes.indymedia.org/article/14313

Mairie

standard

1 r Commune de Paris 1871 44340 BOUGUENAIS

02 40 32 29 29

fax : 02 40 65 32 45

http://www.ville-bouguenais.fr

desert.layec@wanadoo.fr

daniel.frouin@wanadoo.fr

bailly.mi@wanadoo.fr

union-pour-sa-ville@wanadoo.fr

mjohan@abyl.org

bougezautrement@ville-bouguenais.fr

Honte à ceux qui expulsent les roms

Jeudi 22 mai "Les Roms du campement de la rue de l'aéroport à Bouguenais ont été délogés ce jeudi dès 6h00 du matin"

Vous ne respectez pas l'altérité de l'être humain, vous ne vous respectez pas vous-même

puisque si on remonte dans l'arbre généalogique de toute famille on trouve des émigrés venant d'autres pays

C'est une annhiliation que vous faites subir à vos ayeux, une sorte d'outrage manifeste

Vous pensez vous suffir à vous-même et pensez être vos propres créateurs, vous vous approchez dangereusement de la folie humaine

> quand la politique fait encore et toujours du cinéma

ce qui se passe en france est une honte ce qui sepasse en europe est une honte, ce qui se passe dans le monde est une honte.

Progressivement les décisions et les pratiques de nos pays démocratques???? accélèrent le racisme l'exclusion, le viol d'une vision humaine de la société.

Dernièrement sur france info, un journaliste parle des expulsion, rafle et tabassage qui sévissent en italie depuis la victoire de berlusconi allié à la ligue du nord (parti d'extrême droite), qui appuient ces évènements.

Le ministre européen de j'sais pu quoi fait un communiqué: la roumanie depuis le 1er janvier 2007 est entrée dans l'union européenne et donc que les roumains ne peuvent être expulsés.

Sauf que le racisme européen se cache bien et que les roms bien que certains étatn roumains ou d'autres pays de l'union européennes sont exclus des textes et législation applicables aux citoyens de l'union européenne et peuvent avoir une obligation de quitter le territoire francais ou autre pays de l'union européenne.

En réalité l'inertie de notre système est tel que la protection de l'économie va entrainer toujours plus de lois sécuritaires, raciste et contraignantes, alors que de plus en plus de personnes ne voudront pas ou subiront cette dictature ce qui conduira de plus en plu de personnes dans l'illégalité et dans la menace d'être jugé et enfermé.

Au lieu de continuer à cautionner ce dinosaure qui court trop vite pour s'arrêter, n'attendons pas arrêtons nous avant lui et commencons d'autres expèriences de liberté, d'humanisme, et de partage.

Des batiments vides existent, des terrains sont prêtable ou peuvent être louer pour pas cher.

Construire un logement de fortune pour s'affranchir des obligations de boulot, metro dodo est tout à fait formidable, ce que l'on peut penser perdre en hygiène(normée par la société), est en fait un gain de liberté de temsp d'espace, de conscience, de critique et de rapport humain.

Produire, consommer c'est collaborer avec les atrocités du monde globalisé.

Voler, récupèrer, auto pproduire ce sont les moyens de combattre, critiquer, s'entraider et renverser un ordre idéologiquement créer.

Pour l'autodétermination de nos vies....

> les roms, de nouveau boucs émissaires

C'est pas nouveau, mais quand les tensions sociales remontent comme aujourd'hui, il est pratique de monter en épingle un ennemi imaginaire pour cadrer la peste émotionnelle. les Roms sont tout indiqués.

A Rome, en italie, ils ont été virés ces jours-ci après des quasi-pogroms - ce n'est pas l'Afrique du Sud mais quand même .

il faut rappeler que si le maire actuel est un Berlusconien, le ton avait été donné auparavant par Prodi et Veltroni , candidat "de gauche" malheureux face à Berlu.

Comme dirait le borgne, plutôt que la copie, rien ne vaut l'original. La mêche xénophobe allumée par la gauche, l'exécution en revient à la droite.

> foot

durant la coupe de machin foot , un commentateur de m6 parle de l'équipe roumaine en tant que : " les voleurs de poules " .....

> Commentaire refusé

Un commentaire a été refusé pour propos racistes.

> Encore une expulsion

Encore une expulsion : article lu dans Ouest-France :

"Expulsion imminente. Parmi les familles roms installées dans un terrain vague à Rezé, certaines ont préféré prendre la route dès hier soir.

/.../

Ici, ils sont une petite centaine de Roms à avoir fui la pauvreté en Roumanie. Parmi eux, cinquante enfants ont moins de dix ans.

/.../

Ils ont trouvé un autre endroit. « Sept fois expulsés », témoigne une jeune fille qui maîtrise bien le français. La dernière fois, c'était du quartier de Doulon, il y a à peine quatre semaines. /.../ "

> et ça s'aggrave en italie...

En Italie, et comme on le sait, c'est un bon modèle pour Sarko suite aux lois de traçabilités et d'éradication des roms décidée par Berlusconi, la situation s'agrave de jour en jour.

Un article fait un portrait un peu global de ce qui s'y passe, avec entre autre une vidéo postée sur indymedia italie :

" /.../ Depuis le 25 juillet de violents affrontements se déroulent autour du Duomo de Napoli où des émigrés s'étaient réfugiés après que leur maison eut pris feu -ce fut vraisemblablement criminel, mais pas prouvé non plus-, ensuite expropriés pour raison de sécurité, et finalement laissés à la rue pendant 3 jours. 107 personnes (dont 15 enfants, 25 femmes, et 36 réfugiés politiques). La police a donc "nettoyé" le Duomo où ils avaient trouvé refuge, pacifiquement. /.../ "

> les rroms a st etienne

mi juillet 150 rroms ont été expulsés d'une ecole qu'ils squattaient, les flics municipaux et les pompiers ont ensuite profité du fait que les crs empechaient les gens d'aller chercher leurs affaires a l'interieur pour tout peter (vitres, lavabos...) et foutre le feu a des pneux dans le batiment... les rroms se sont installés sur la place de la mairie pour protester, ils y sont depuis 15 jours je crois...

a noter que la mairie socialiste continue le travail de l'ancienne municipalité (droite) qui, en été 2006 avait fait demolir les caravannes d'un camp rrom 5 minutes apres l'expulsion, et en aout 2007 avait deja expulsé un squat occupé par des rroms pour enszuite les rediriger vers l'ecole desaffectée explsée cet été... bien tordu tout ça...

plus d'infos: http://lenumerozero.lautre.net

> Gauche ou droite

A l'échelon local ça n'a pas énormément de sens de faire la différence sur de la politique de court terme comme ça.

Sinon il serait pas mal aussi de noter les comportements sectaires des autres nomades qui chassent les roumains des aires d'accueil, ils sont définitivement pas aimés, ni chez eux, ni chez nous, ni par leurs voisins de condition...

Au delà de l'aide humanitaire que leur apportents certainEs d'entre vous sont ils eux même organisés politiquement?