[Tours] Première, deuxième, troisième interdiction… Nous sommes toutes des pédales noires!

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux: Tours

Du son contre les expulsions…
Le concert contre les expulsions organisé par le squat Thanks For The Future a été interdit par la mairie de Tours le 15 février…
“Le concert de “les pédales noires” est interdit” a décrété Prince Jean (Germain) qui prévoit notamment des comportements violents entre les spectateurs, parce que… c’est évidemment comme ça, chez les punks trans. Faut se méfier des dégenrés… Ils/Elles (on sait pas trop d'ailleurs), nous foutent grave les mickettes. On veut pas de ça ici, en tout cas pas à coté de chez soi.

Déjà pour le concert des Broken en février 2012, Prince Jean avait dit non à la mouvance “anarko punk”, jugée elle aussi trop violente… La culture est ailleurs. Au fin fond d’une salle de CGR, dans les galleries d’art contemporain, mais certainement pas dans un hangar qu’on a réaménagé soi-même. Nous ne sommes pas suffisamment aux normes... Les artristes du Projet 244 subventionnés par cette même mairie, ne veulent pas non plus de cette culture. La Culture, comme ils aiment à nous le rappeler pompeusement… c’est eux. Le punk trans-genre c’est interdit. Point barre.

La police était sur les lieux dès la fin d’après midi hier pour vérifier qu’on avait bien lu leur torche cul (en pièce jointe, comique), et sûrement pour nous protéger… de… notre propre agressivité bien sûr! Mais nous on était ailleurs le temps d’écouter les Pédales Noires, qui ont joué quand même. Un set absolument remarquable, qui donne une gouache du tonnerre pour résister à leurs interdictions, leurs expulsions, leur pacification de merde, et leur aseptisation de la culture. Les pédales noires sont vivantes !!

On était déjà en forme, mais après une chouette soirée comme ça, on est carrément prêtes à Tout.