[Nantes] Manif : tou-te-s terroristes, tou-te-s coupables ?! Dénonçons nous en solidarité avec les inculpé-e-s !

Mot-clefs: Répression Resistances aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Nantes

le samedi 22 novembre 2014 à 14:00

Parvis du palais de justice, à Nantes

Lettre_d_auto-d_nonciation-medium
lettre d'auto-dénonciation

Tou.te.s terroristes ?!

Le meurtre de Rémi Fraisse le 26 octobre au Testet, les blessures et mutilations de militants de plus en plus nombreuses durant les manifestations et sur les ZAD, les condamnations après la manif anti-aéroport du 22 février sur la base de photos floues et de fichiers politiques constitués par la DGSI, démontrent une volonté politique inacceptable de durcissement de la répression policière et judiciaire.

De la ZAD de NDDL à celle du Testet, en passant par les quartiers populaires des grandes métropoles, la ferme des 1000 vaches aux sans-papiers de Calais, tous ceux et celles qui s'opposent au monde tel qu'il nous est imposé sont touché.e.s. C'est donc dans un même mouvement cohérent qu'ils gazent, mutilent, condamnent, emprisonnent.

Ces procès pour l'exemple, cette surveillance et ces violences policières n'ont qu'un but : nous diviser, nous terroriser, nous convaincre de ne plus manifester, s'organiser, se révolter.

Mais ils auront beau distinguer les bon.ne.s manifestant.e.s des mauvais.es, nous savons désormais que nous sommes tou.te.s concerné.es, de l'action symbolique à l'accès de colère un jour de manif : ils tirent sur tout ce qui bouge. Et c'est l'absence de réaction solidaire unitaire qui laisse le champ libre à la répression.

Face à cette volonté d'intimidation, nous souhaitons assumer notre entière solidarité à l'égard de toutes les personnes victimes de cette répression arbitraire, ainsi que notre participation à la manifestation joyeuse et offensive du 22 février à Nantes .

C'est pourquoi nous affirmons aujourd'hui haut et fort notre opposition au harcèlement policier et judiciaire en nous « auto-dénonçant ».

Puisqu'il suffit d'avoir été présent.e à cette manif pour être condamné.e...
Puisqu'il suffit d'être contre l'aéroport pour être suspect.e...
Puisqu'il suffit d'être zadiste pour être terroriste...
… Nous nous déclarons aussi (peu) coupables que nos camarades condamné.e.s !

Nous avons choisi de remettre ces lettres au procureur lors d'une MANIF CE 22 NOVEMBRE, 2 ans après la fin de « l'opération César », lorsque des centaines de personnes s'opposant aux expulsions sur la ZAD ont été blessées par la police, puis qu'une manifestation à Nantes a rassemblé 20.000 personnes en solidarité

Nous vous invitons à vous associer à cette « auto-dénonciation » collective, en signant la lettre et en participant à la manif. 

Samedi 22 novembre à 14h
sur le parvis du palais d'INjustice de Nantes

Pour participer à cet élan de solidarité, nous vous invitons à imprimer la lettre de dénonciation, à la remplir, puis à l'envoyer à cette adresse :

CANON à PAT'
51, rue Alsace Lorraine
44 400 REZÉ

Pièces jointes

Report Lettre d'auto-dénonciation à renvoyer avant le 15 nov. (.pdf)

Report Tract A5 (mis à jour) (.pdf)

Commentaires

> Attention!

NB : Le bon sens voudrait que personne qui croit être fiché.e (comme "zadiste" notamment) ou qui pourrait avoir une fiche de recherche suite à la manif du 22 février, ne signe cette lettre...

> appel pour les libertés publiques

Rappel : Une centaine de personnes ont participé à la rencontre de travail ouverte du 20 septembre 2014, à Rezé, autour de l'appel pour les libertés publiques : https://nantes.indymedia.org/articles/29840

4 ateliers avaient travaillé sur les hypothèses suivantes : nouvelles formes de répression/relier les résistances ; imaginer/nouvelles interventions publiques contre la répression ; pression sur les élus locaux ; pression sur l'image de marque de la métropole.

A la suite de cette journée, deux chantiers collectifs ont été ouverts et se réunissent régulièrement :

- INTERPELLATION JUSTICE/POLICE qui aboutit à une manif le 22 novembre à Nantes "Tou-te-s terroristes, tou-te-s coupables ?! Dénonçons nous en solidarité avec les inculpé-e-s !"

- ARCHIVES/CARTOGRAPHIE/IMAGES des répressions (violences policières, fichages, emprisonnements, ...)

Ces chantiers collectifs sont ouverts et font l'objet d'un communiqué sur les listes de comités de soutien.

contact : col.reze.contre.aeroport.nddl[@]riseup.net

> Modif du tract

Suite à la mort de Rémi, le tract d'appel à la manif du 22 novembre a dû être modifié; ce n'est plus la manif du 22 février qui marque le dépassement d'un seuil répressif... Vous pouvez trouver la nouvelle version du tract sur le site de la zad: https://zad.nadir.org/spip.php?article2683

> Un commentaire a été supprimé

Un commentaire a été supprimé.

A l'auteur (max), ce genre de propos aurait plus sa place dans le figaro tellement ils sont caricaturaux.

Dire qu'une personne qui perd un oeil l'a bien cherché c'est grave abusé. Faut peut-être pas renverser les rôles, et toi tu as peut-être pas à te plaindre de la police et de son droit de tuer et mutiler, mais y'a des gens qui subissent leurs actes au quotidien, des morts qui s'accumulent, ptet y'a des raisons à la colère?

Tu dirais la même chose aux étudiantEs mexicainEs?