Chamboule-tout à Paris le 12 juin !

Mis a jour : le mardi 8 juin 2021 à 12:23

Mot-clefs: Guerre / antifascisme immigration sans-papieres frontieres
Lieux:

Un défilé aux couleurs d’un prétendu antiracisme de gouvernement se prépare, sans honte ni vergogne.

Carnaval2-1-medium

Un bal de camionnettes surmontées de grand ballons sérigraphiés est donc appelé à Paris le 12 juin. Des syndicalistes, de Solidaires à CGT-Police, s’y donneront la main, au bonheur de défiler avec quelques autres, député.e agitant drapeaux français, avocat militant pour des protestations de rue bien ordonnées, documentariste-romancier qui fait son beurre, on en oublie. Il paraît donc que l’idée serait d’aller dans la rue pour dire tout le mal que l’on pense de la progression des idées d’extrême droite, dont l’expression se propagerait sans frein, y compris dans le gouvernement. Tiens ! Mais depuis quand, les idées d’extrème-droite se propagent-elles en effet chez celles et ceux qui gouvernent ? Ou plutôt, disons depuis l’après-guerre dans ce pays, quand n’a-t-on pas vu de gouvernement faisant sa part à de telles idées ? On a beau chercher, on ne trouve pas.

Ainsi donc, toutes sortes de syndicats, associations et autres organisations voudraient faire semblant de croire qu’une politique antiraciste existerait dans le cadre d’une démocratie libérale. Comme si un monde ordonné à l’autorité d’un État, gardien de ses frontières, en guerre dans le monde pour préserver ses intérêts, ne perpétuerait pas ses crimes, en Mer Méditerranée et Porte de la Chapelle. Bien sûr que personne n’en est dupe, parmi celles et ceux qui appellent à défiler. Il s’agit avant-tout d’une petite manœuvre, conduite par quelques professionnels de l’activité démocratique, en mal de bifteck pour 2022. Chacune et chacun est certes bien libre de se raconter tous les mensonges possibles. Mais annoncer vouloir combattre par l’alliance politique les crimes commis dans le monde existant, qui se répéteront tant que nous n’en aurons pas fini avec lui ! Ce faux-combat est obscène et il est une contribution à la perpétuation de ce monde criminel. C’est pourquoi il nous est insupportable. À cette alliance, nous n’opposerons pas un autre bloc. On viendra plutôt en petits groupes, car c’est la formule qui nous paraît bonne pour jouer au chamboule-tout ce samedi 12 juin. Dans ce carnaval sinistre, petites et grandes camionnettes, ballons siglés, y seront ostentatoires. On essaiera d’y introduire quelques instants de joie.

Commentaire(s)

> ok pour les petits groupes mais

> On viendra plutôt en petits groupes, car c’est la formule qui nous paraît bonne pour jouer au chamboule-tout ce samedi 12 juin.

cool, c'est quoi les targets :
-agences immobilières
-banques
-industrie agroalimentaire et grande distribution
-institutions de l'État
-flics
-industrie de surveillance
-industrie polluante
-agents gentrificateurs

ou vous allez faire comme ces commentateurs professionnels qui ont craché dès le premier jour sur les gilets jaunes en les accusant d'être un mouvement poujadiste d'extrême droite sans aucune distinction... mais, par antisyndicalisme primaire, appelle maintenant "prolétaires énervés" les franges les plus craignos, protofascistes, pro-militaires putschistes, confusionnistes antivax antisémites, quand elles s'en prennent violemment à des syndicalistes au hasard dans la rue ?

dire qu'un so de la CGT est un flic, c'est une chose

attaquer la CGT quand t'as les flics à 50 mètres qui rigolent, en est une autre

> les puristes (s')emmerdent

que ce soit sur Le Pen vs Mélenchon, les syndicalistes vs les flics, l'antiracisme vs le racisme, le prisme de lecture racialiste vs le racisme, etc....

il y a un pattern commun : pourquoi des gens, matin , midi et soir, 365 jours par an... passent donc leur temps à taper sur les trucs cheums/discutables/clivants plutôt que les trucs très très très cheum, fascistes qui nous foncent dessus ?

c'est une question très générale

pourquoi cette volonté d'exiber EXCLUSIVEMENT le caractère nationaliste, complotiste, flic, populiste, confusionniste, réformiste, politicien, etc... d'une gauche souverainiste ou de syndicalistes en décrépitude qui ne représentent rien... plutôt que de s'attaquer à la droite et à l'extrême droite en voie de fascisation à 1 an de 2022

ça n'a aucun sens...

C'EST QUOI LE PROJET ?

et ne répondez pas : brûler le vieux monde, son économie, ses flics, ses frontières, ses taules, ses camps de rétention et donner un toit, à manger et de la liberté à tou.te.s

ça ne trompe personne... car si c'était le cas, ça arrêterait de faire chier les mélenchonistes, l'UCL, la CGT, la "gauche", matin midi et soir sur les réseaux sociaux

C'EST QUOI LE PROJET ?

vous voulez discuter courage et action ?

il y a tout ce qu'il faut sur internet et ailleurs pour se former et attaquer l'ennemi

quand on va se faire allumer par ce genre d'énergumènes :

https://twitter.com/CerveauxNon/status/1402948610975805443

peut-être vous comprendrez un peu tard

> farine ? gifle ?

Goudron et plumes : que les souverainistes d'extrême gauche et d'extrême droite se détruisent mutuellement..

ça nous fera des vacances !