Émissions de Radio Vosstanie avec Les Habitants de la Lune : "Ne pas perdre la tête"

Mis a jour : le mercredi 7 avril 2021 à 19:35

Mot-clefs: vosstanie communisme covid
Lieux:

EN TELECHARGEMENT

TELECHARGER LA PARTIE I

TELECHARGER LA PARTIE II

Radio Vosstanie !

avec Les Habitants de la Lune

Débat - Discussion autour du texte

"Ne pas perdre la tête"

Du 28 Mars & du 4 Avril 2021

(...)

https://vosstanie.blogspot.com/2021/03/en-telechargement-emission-de-radio.html

 

Commentaire(s)

> Pas un article.

Pas un article.

> Ne pas perdre la tête

Les maladies des hommes correspondent aux conditions sociales de leur existence. Ce n’est qu’en changeant les conditions sociales auxquelles nous sommes soumis que nous
modifierons notre rapport à la maladie.

Ou pour le dire autrement,

nous ne « guérirons » véritablement que le jour où nous aurons « guéri » les rapports humains,

en les ayant
débarrassés du capitalisme et de l’État.

> Ne pas perdre la tête < Propos subversifs autour d’une pandémie >

L’apparition d’une épidémie, ou la maladie en général, est impossible à comprendre si on ne situe pas sa manifestation dans le processus social et historique qui y conduit.

Donc, non, la pandémie n’est pas un phénomène « naturel ».

Mais science et médecine sont incapables d’aborder ce niveau de compréhension.

Enchaînées par l’argent, elles constituent des savoirs séparés de l’existant, des savoirs qui se bornent à chercher la source « technique » d’une maladie, à découvrir le génome à la base du cancer ou des maladies cardiovasculaires, voire
même de la criminalité. A trouver le virus du Covid-19. (9)

(9) Certains scientifiques ou philosophes dénoncent parfois les conditions de vie et de production qui favorisent l’émergence des maladies. Mais leur démarche se limite la plupart du temps à préconiser un capitalisme plus « propre », plus « écologique », plus « éthique », se bornant à atténuer les effets dévastateurs du capitalisme, pas à en abolir les causes. Une réforme donc, pas une révolution.

-

La pandémie du Covid-19 n'échappe pas aux
questions posées ci-dessus. Elle aussi est le
résultat d’un mode de production bien précis,
basé dans ce cas sur la croissance et le
développement infinis des capitaux.