Solidarité avec les militants de la forêt de Dannenröder et aux 7 de Buisserate !

Mis a jour : le vendredi 11 décembre 2020 à 12:44

Mot-clefs: Ecologie Répression
Lieux: carnet

Messages de soutien de la ZAD du Carnet

1606229308722-1024x768-medium

Buisseratecarnet

En solidarité avec les militants de la forêt de Dannenröder, ZAD allemande ! https://zadducarnet.org/index.php/2020/12/10/en-solidarite-avec-la-dannenroder-forst-zad-allemande/

Im internationalem Kampf vereint – stehen win solidarisch und Genossinnen im Dannenröder Forst
Wenn mit Polizeigewalt und staatlicher Repression versucht wird uns unsere Zufunkt und Freiheit zu nehmen, erstarken wir im gemeinsamen Widerstand.
Wir werden nicht stoppen ehe die Ketten des kapitalistischen Systems gebrochen, und die Fabriken ihrer zerstörischen Politik geschlossen sind!

Wir sind eurem Kamp täglich gefolgt; er hat uns motiviert und bestärkt weiter zu gehen
Dann bleibt stark!
unser Widerstand hat gerade erst begonnen

ZAD du Carnet

PS. schickt uns bier

Notre combat est international, nous sommes solidaires avec les militants de la forêt de Dannenröder ! La répression étatique et les violences policières ont frappé durement pour supprimer les libertés et réquisitionner les terres.

Nous n’arrêterons pas notre combat tant que les chaînes du capitalisme ne seront pas brisées et que les usines qui détruisent nos vies ne seront pas fermées.

La coopération est nécessaire pour agir collectivement. Nous suivons avec attention votre lutte qui est également la nôtre.

Danny, restez forts !
La solidarité n’a pas de frontières !

ZAD du Carnet

PS : envoyez-nous des mousses !

_________________

Pour en savoir plus sur le combat de la forêt de la Dannenröder

Le 10 novembre a commencé l’expulsion de la forêt de Danni, squattée depuis septembre 2019. De nombreux villages de cabanes perchées, toutes plus ingénieuses les unes que les autres, situées sur le couloir de construction du tronçon d’autoroute A49 sont attaquées et expulsées par la police. L’entreprise Deges a déjà détruit 85 hectares des forêt de Herrenwald, de Maulbache et de Dannenröder. Suite à des appels publics, environ mille personnes sont venues défendre la forêt mais suite à l’intervention quotidienne des flics, plusieurs personnes tombées de haut sont blessées, parfois gravement, beaucoup de personnes ont été arrêtées et quelques personnes sont jetées en prison, à l’isolement entre autres pour avoir refusé de donner leur identité.

En plein milieu de la crise sanitaire, l’entreprise de construction Deges n’hésite pas à procéder à la construction de ce tronçon d’autoroute qui risque de polluer des sources d’eau potable qui desservent 500 000 personnes dans la région. Dans un contexte de réchauffement climatique critique, la décision de l’Etat allemand de collaborer avec ce projet pour son profit provoquera la déforestation d’une partie de la réserve naturelle de la zone de Danni où plus de 1 000 hectares de terres sont cultivés depuis plus de 300 ans. En envoyant des centaines de flics occuper la zone, procéder à l’expulsion et à la déforestation en même temps, l’Etat se met comme toujours au service de ceux qui recherchent à tout prix à faire du biff sur nos vies.

Infos extraites de Squat.net : https://fr.squat.net/2020/12/04/foret-de-dannenroder-allemagne-appel-a-solidarite/

_____________________________________________________________________________________

Total soutien aux 7 de Buisserate ! https://zadducarnet.org/index.php/2020/12/10/banderole-de-soutien-aux-7-de-buisserate/

La criminalisation des luttes s’amplifie, de plus en plus inacceptable. Après les toulousains qui ont eu plusieurs mois de prison ferme pour du collage dans les rues de la ville, les sept de Buisserate se retrouvent avec une répression impressionnante, alors qu’ils n’ont même pas encore été jugés : assignation à résidence entre 20h et 7h, interdiction de quitter le territoire français ou de se rendre sur la commune de Saint-Martin-Le-Vinoux, obligation de pointer chaque semaine au commissariat et de trouver un emploi ou une formation, et interdiction d’entrer en contact les uns et unes avec les autres.

Soutien total aux amis ! Force et courage ! Ils ne nous arrêterons pas !

Tribune de soutien aux 7 mis.es en examen des jardins de la Buisserate

Dans la nuit du 4 septembre dernier, 6 personnes ont été interpellées en périphérie de Grenoble à Saint-Martin-le-Vinoux sur les jardins ouvriers de la Buisserate, qui étaient menacés par un projet immobilier. Après 60h de garde-à-vue, 5 perquisitions et des prises d’ADN parfois forcées, elles ont été mises en examen pour association de malfaiteurs, groupement en vue de commettre des dégradations, et intrusion sur un terrain privé en vue d’y habiter. Depuis, elles subissent un contrôle judiciaire extrêmement strict : assignation à résidence entre 20h et 7h, interdiction de quitter le territoire français ou de se rendre sur la commune de Saint-Martin-Le-Vinoux, obligation de pointer chaque semaine au commissariat et de trouver un emploi ou une formation, et interdiction d’entrer en contact les uns et unes avec les autres. Le 6 octobre, une 7ème personne a été mise en examen pour les mêmes faits et subit aujourd’hui la même répression.

Pourtant, leur seul crime commis dans cette affaire est d’avoir, et pour seulement certain-e-s d’entre eux, pénétré sur ces jardins. Ils et elles souhaitaient participer à la mobilisation autour de la défense de ce lieu en ouvrant, sur les jardins, un lieu de vie et d’échanges pour les habitant-e-s du quartier. À l’heure où l’artificialisation des sols et la destruction de la biodiversité mettent l’avenir de notre planète en péril, ce sont les personnes qui s’y opposent qui se voient criminalisées. Face aux impasses juridiques auxquelles la mobilisation a fait face, c’est toute une inventivité combative au service du Bien Commun qui est menacée par une procédure démesurée.

Nous, associations, syndicats, collectifs et organisations politiques, nous indignons de ces procédés, et souhaitons témoigner notre inquiétude sur l’avenir des mobilisations écologiques quand la justice réprime celles et ceux qui mettent leur vie en jeu pour l’avenir du monde qu’ils et elles habitent. Nous souhaitons témoigner notre soutien aux 7 personnes mises en examen, ainsi qu’à toutes les autres qui se battent pour la justice climatique.

Signataires

Alternatiba Grenoble, ATTAC France, Avenir des Terres, Citoyen pour le climat France, Citoyen
pour le climat Grenoble, Collectif anti-repression 38, Collectif Maison Besserve, Croche Pâte, Confédération Paysanne 38, Cultivons nos toits, Europe-Ecologie-les-Verts Métropole Grenoble, Droit Au Logement Grenoble, Désobéissance écolo Paris, Extinction Rebellion groupes Annecy, Grenoble, Lyon, France, Fridays For Futur Grenoble, Floraisons, France Nature Environnement Isère, France Nature Environnement France, La tambrouille, Ligue des Droits de l’Homme Grenoble, Le 38 – Centre social tchoukar, Le monde à l’envers, Les Amis de la Terre Isére, Les Jardins de la Buisserate, Partager c’est sympa, Solidaires Isére, NPA Jeunes, UCL Grenoble, Unef Isére, Vivre à Grenoble, ZAD du Carnet

Informations : https://avenirdesterres38.home.blog

Contact: collectif-soutien-6@riseup.net