Maison GERONIMO : [44 St Nazaire] Pétition et procédure pour le 14 oct.

Mis a jour : le dimanche 11 octobre 2020 à 18:46

Mot-clefs: squat logement
Lieux:

Les occupant.e.s de La maison Géronimo, situé au 33 rue Émile Littre, sont actuellement en procédure.

121367190_118819143314377_2686854085352284650_o-medium

Le propriétaire en droit des logements occupés : « la silène », a porté plainte pour récupérer "son" bâtiment en vu de le "restaurer" en installant des ascenseurs neufs et en rénovant les balcons.

Sur le papier tout semble positif, mais en pratique cela cache une réduction de la taille des appartements : les T3 et T4 vont laisser place à des T1, T2 et T5.

Certes les anciens occupant du 33, 35 et 37 seront prioritaire pour réinvestir les lieux mais avec une augmentation des loyers de 100 à 150€, tous les actuels locataires n'auront pas les moyens de pouvoir réinvestir l’immeuble.

La maison Géronimo se donne pour mission d'aider les personnes dont les situations sont les plus précaires dans notre société.Mais aussi et surtout, de venir en aide et de trouver des solutions à toute les personnes dans le besoin qui en font la demande.

Nous offrons un toit, de la sécurité, des repas chaud et, le plus important du contact humain et de la chaleur.L’Etat et ses représentants n’étant pas capable d’assurer le secours et la prise en charge des plus démunis sur le territoire nazairien. Si la loi veut nous qualifier de « squatteurs », qu’elle n’oublie pas l’obligation légale pour chaque citoyen de porter assistance à une personne en danger : notre réponse à cette nécessité, à l’approche de l’hiver, est la mise à l’abri de chacun, peu importe son patrimoine, son origine ou son apparence.

Rejoignez-nous !
Aidez-nous !

Communiqué de la maison Géronimo rédigé par le Collectif Résistance

Signez la pétition à la Maison Geronimo, et/ou demandez votre exemplaire à partager.

Accueil de jour et Hébergement d'urgence :
Suite aux intempéries de ces derniers jours et sachant l'hiver approchant à grand pas, la Maison Geronimo est ouverte 24h sur 24h afin de pouvoir accueillir les personnes dans le besoin, ne pouvant avoir accès àux structures régulières pour X raisons, ect.
Des ateliers, des discussions, des débats, des échanges vous attendent à l'accueil de Jour.
La nuit, l'hébergement d'urgence accueil celles et ceux qui cherchent un refuge pour la nuit.

Accueil de jour :
Divers ateliers possible.Distribution de Fruits et de Légumes régulière. Repas et boissons chaudes disponibles.
Compagnon.e.s accepté.e.s si la promiscuité est possible avec leur semblables.

Hébergement d'urgence :
Repas et boissons chaudes disponibles.
Les compagnon.e.s sont acceptés selon les places disponibles et si la promiscuité avec d'autres compagnon.e.s est envisageable pour la nuit.

Programme à venir :
- 10 Octobre : Initiation au jeu de rôle. / Repas communs.
- 11/12 /13 Octobre : Atelier construction / Atelier Banderoles / Aménagement des locaux / Repas communs.
- 14 Octobre : Tribunal pour une possible expulsion.

Nous rappelons que dans sa grande bienveillance, la Silène et Monsieur le maire nous ont coupé l'eau, le gaz et l'électricité.

N'oubliez pas vos bougies, lampes torches, et frontale.

/// Lieu autogéré et non oppressif.

Pas de place pour la xénophobie, le fascisme, le racisme, le sexisme, la Transphobie, la grossophobie ect.

#Geronimo

Link_go source

Commentaire(s)

> Report du jugement :

Le jugement pour une possible expulsion des lieux à aujourd'hui été reporté au Mercredi 04 Novembre 2020.
Les habitant.e.s de la MAISON mais aussi la voix de ces minorités, le Collectif Résistance, ainsi que tout les soutiens, extérieurs, sympathisant.e.s, sont heureuses et heureux de ce report.

Aujourd'hui plus que jamais :

Les habitant.e.s de la Maison Geronimo ont besoin de votre soutien pour qu'iels puissent espérer passer l'hiver à l'abris.

Le Collectif Résistance est le porte voix de ces résident.e.s, pour ces laissés-pour-compte, que personne ne peut réellement aider.

Sans papiers, personnes sans statut, travailleurs sans logements, demandeurs d'emplois, expatriés revenus en France à cause de la Covid-19, sans domicile fixe depuis des années, jeunes de 18 à 25 ans sans ressources, personnes en difficultés...
Avec plus de 3 millions de logements vides en France...
Et des demandes de revenus trois fois au dessus des loyers y compris dans le parc HLM.

Qui autres que ces lieux en dehors des clous peut venir en aide à tout ses démunis,
dans un pays où les différences, la pauvreté, l'injustice sociale, la Dignité ect peuvent te tuer.
Où les associations ont les mains liées et des moyens dérisoires, associations, collectifs, organisations, ainsi que certaines institutions elles mêmes. Abordons nous le sujet des hôpitaux ? Laissés à l'abandon durant cette crise sanitaire.

Alors oui, la population s'organise, mais on ne né pas militant, on le deviens par obligation.
Car lorsque personne ne t'écoute, la solidarité, elle, est toujours présente.

Si vous le souhaitez, une pétition en soutien à la Maison est disponible à divers lieux.
Demandez aux diverses associations, n'hésitez pas à en prendre une pour faire signer vos proches.

Accueil de jour et hébergement d'urgence :

Activité sportive ect :

- Bientôt second volet du JDR (N'hésitez pas à venir découvrir cette activité avec les habitant.e.s et le maître du jeu)

- Le petit Dojo est toujours en aménagement (N'hésitez pas à venir nous aider et participer aux ateliers)

Ateliers divers :

- Construction d'un compost commun (permettra à tous les habitant.e.s de la Maison Geronimo ainsi que les résidents alentours de l'utiliser)

- Construction et aménagement du lieu (Afin de continuer à loger et recevoir les différentes personnes fréquentant l'endroit où y habitant)

- Confection de banderole et autres visus
(Nous avons dû nous organiser après avoir compris, les habitant.e.s et leur soutien, que la Mairie, ainsi que la silène partaient dans une guerre juridique mais aussi médiatique)

- Récupération et recyclage (Beaucoup de meubles, denrées alimentaires et autres sont jetés, alors qu'une seconde vie et un festin sont possible pour des corps endoloris par le froid et des estomac criant famine)

Repas et boissons chaudes dispos :

- La Maison Geronimo offre le couvert à toutes personnes ayant faim.
Des repas communs
Un café à celles et ceux qui ont froid et une oreille à l'écoute pour celles et ceux qui souhaitent discuter, se confier et partager un moment.

Hébergement d'urgence et soins :

- La Maison Geronimo accueille toutes les personnes cherchant un refuge un laps de temps ou non. Des lits sont disponibles.

- Une infirmerie pour les petits bobos et une écoute féminine sont là aussi dispos.

Besoin de la Maison et solidarité :

Les habitant.e.s auraient besoin de divers choses pour la maison et continuer à offrir le meilleur à autrui tel que

- De la literie (Draps, matelas, couverture)
- De meubles (Lits, bureaux, meubles de rangements)
- D'outils (Marteaux, pinces, tournevis, clous)
- Des denrées alimentaires (Pâtes, riz, semoule)
- Et divers objets (Bidons d'eau, bougie ect)

Pour rappel, la silène nous a coupé l'électricité et l'eau.

Venez rencontrer :
- Le Collectif Résistance
- L' Antifascistes Bassin Nazairien AFASN
- Le XXIII. Sant Nazer
- L' Association Amicale de la Protection Animale-AAPA /Veg, ALF, Antispécisme

Qui soutiennent la maison et s'y rendent régulièrement pour apporter un soutien logistique, mentale et physique à ses habitant.e.s et les personnes fréquentant les lieux.

Soyez les bienvenus :

Maison Geronimo
Collectif Résistance
33 rue Émile Littré
44600 Saint Nazaire

#Geronimo

> safe zone et passage au tribunal le 04/11

La safe zone :
La Maison Geronimo dispose d'un appartement non mixte appelé "la safe zone".
Dans cet appartement, 3 chambres sont mises à la disposition des Femmes seules ou avec enfants. Aucun homme n'y est acceptés.
(Des chambres sont à disposition des couples et/ou hommes seuls, et de petits dortoirs sont à disposition des groupes de trois à quatre personnes au seins de la Maison mais hors de la safe zone.)
Cela permet de mettre les femmes à l'abris des pressions et coups de leur bourreaux, d'offrir un lieu safe pour pouvoir respirer, ce retrouver, réfléchir ou ce poser quelques temps.
Contactez les Guerrières De l'Ouest ( https://www.facebook.com/Guerri%C3%A8res-De-lOuest-107233700659422/ ) en cas d'urgence, elle vous viendront en aide si besoin.

Passage au tribunal le 04/11
Pour rappel, la Maison Geronimo et ses habitant.e.s passent au tribunal de Saint-Nazaire pour connaître leur avenir.
À peine ouverte, la Maison à vu sa population grandir au fur et à mesure des arrivées.

Des jeunes de 18-25 ans sans solutions, des personnes à la recherche de travail, des accidentés de la vie, des corps transit de froid et d'épuisement, des femmes dans des relations amoureuses chaotiques ou elles subissent coups et pressions de conjoint.e.s, ect. Il y vis même une dame de 72 ans accompagnée de son fils de 46 ans, tout juste revenus en France après avoir été ruiné à cause du Covid-19 alors qu'ils vivaient depuis quelques années au Costa-Rica depuis 40 ans alors originaire de Saint-Nazaire.

Le 04 Novembre, alors que le froid et la pluie, ainsi que les mesures sanitaires et sécuritaires prise par l'Élysée mettent toujours plus de personnes en danger dans les rues.
Les habitant.e.s seront au tribunal pour défendre leur lieu de vie avant l'hiver qui approche à grands pas.

Accueil de jour / Hébergement d'urgence :
- Boissons et repas chaud communs.
- Hébergement d'urgence / Soins rapide.
- Denrées alimentaires disponibles.
[Rappel : Tout est gratuit.]

Lien de la pétition en soutien a la Maison :
La pétition est physiquement disponible aux Ami.e.s de May mais aussi à la Maison Geronimo et dans d'autres associations.
https://secure.avaaz.org/community_petitions/fr/mairie_de_saintnazaire__non_a_lexpulsion_de_la_maison_geronimo_stnazaire_/