(Toulouse) 7 compagnon.n.es partent en taule suite à des tags et des affiches

Mis a jour : le samedi 19 septembre 2020 à 13:19

Mot-clefs: Répression prisons anti-repression coronavirus
Lieux: toulouse

Aujourd'hui, vendredi 18 septembre, 7 compagnon.n.es sont passées en comparution immédiate au tribunal de Toulouse pour des tags, affiches et pochoirs faits mardi soir. Tout le monde a pris 2 mois de prison ferme avec maintien en détention à la maison d'arrêt de Seysses.

C'était de nombreux tags et affiches contre les flics, les juges, les matons, les bourgeois, l'etat, le patriarcat...
On pouvait lire par exemple « Le feu tue les virus... brûle ton comico » « Balance ton smartphone, pas ton voisin » « Ne relevons pas l'économie, détruisons là » « Avec ou sans masque, ce monde est irrespirable. Détruisons ce qui nous étouffe » « Crève les poukaves » « Squat ton préfet » « Plutôt mourir libre que vivre confiné » « la police tue, confinons la » « ACAB le pire des virus c'est l'autorité »...

Un voisin a poukave et les keufs ont arrêté quelques minutes plus tard 7 personnes. Elles ont fait 48h de GAV (Garde à Vue) + une nuit en prison, avec les chefs d'inculpation:
-Dégradation aggravée en réunion.
-Identité imaginaire.
-Refus de signalétique et d'ADN.

En GAV, elles ont toutes demandé le même avocat mais le procureur a refusé en prétextant un « conflit d'intérêt ». Personne n'a rien déclaré et certaines ont refusé les auditions.
Durant la GAV, au moins une personne s'est faite prendre son ADN sur un gobelet.

L'avocat a finalement pu défendre les 7 personnes à la comparution immédiate.
Il y avait 3 parties civiles. La ville de Toulouse et 2 syndic de copropriété (dont la SOGEM)
A l'audience, les personnes n'ont voulu répondre à aucune des questions. Elles ont maintenu leur identité et ont simplement déclaré qu'elles ne reconnaissaient pas les faits.
Le procureur a annoncé devoir « faire un tir groupé » car il ne pouvait pas individualiser les peines en se basant sur le profil de chacun. Il a requis 3 mois ferme avec maintien en détention.
Quand le juge a prononcé la condamnation a 2 mois ferme, les personnes présentes dans la salle et à l'extérieur ont exprimé leur rage et leur solidarité en gueulant. Le juge a demandé l'arrestation d'une d'entre elles pour « outrage à magistrat ». Plusieurs autres ont tenté de s'interposer et les flics ont utilisé leurs matraques.
La personne qu'ils voulaient arrêter s'est faite bousculé et a chuté. Elle a été emmenée à l'hopital pour être envoyée ensuite en GAV.

On partagera d'autres informations très vite.

Ni innocentes, ni coupables. Crève la justice et son monde.
Exprimons leur toute notre solidarité !

Commentaire(s)

> Solidarité... comment ?

infâme !
mais du coup, leur exrimer notre solidarité... comment ?

> CONVOCATIONS ABUSIVES DE MILITANT.ES SYNDICAUX

Sept personnes, dont cinq pour garde à vue, sont convoquées lundi 21 septembre à 10h, pour des faits supposés avoir été commis, le 9 février 2020, lors d’une diffusion de tracts du RN, parti qui véhicule des idées xénophobes, sexistes, homophobes…, sur un marché toulousain dans le cadre des
élections municipales.

Laure, Maïlys, Nicolas, Léo etc… voient leurs vies bouleversées, cinq d’entre eux ne pourront être devant leurs élèves ce(s) jour(s) là.

Alors que les faits supposés relèvent d’il y a sept mois, elles et ils ont reçu leur convocation seulement quatre jours avant leur garde à vue. Aucun contrôle d’identité n’ayant eu lieu ce jour-là, comment ils/elles ont pu être incriminé.es ?

Dans le contexte actuel, est-ce la priorité de l’Etat de donner suites à des allégations du RN ? Toutes les occasions sont saisies pour tenter d’intimider des militant.es syndicaux !

Les organisations signataires appellent à un rassemblement devant le commissariat central(métro canal du midi), ce lundi à 12h, pour exiger la libération immédiate des gardé.es à vues et l'abandon de toutes poursuites.

Premières signataires : CGT Educ'Action 31, Act up Sud Ouest, BAF, UD CNT 31, CNT Santé Social Education 31, CSR 31, DAL 31, Ensemble 31, Eunomia, groupe Libertad de la FA, FNEC FP FO 31, SNUDI FO 31, FSU 31, JS 31, NPA 31, PG 31, Secours Rouge Toulouse, US Solidaires 31, Sud Education 31, Sud Santé Sociaux 31, UAT, UET

> Solidarité

Sérieux, c'est quoi ce commentaire à la con ? Même pas un mot, même pas une virgule pour les sept personnes EN TAULE, par contre un ouin-ouin dégueulasse parce que, malheur, Choupinou et Choupinette ont leurs vies "bouleversées" car ielles pourront pas donner cours ?
Woah, un minimum de décence non ? J'sais bien que syndicats et honte aiment marcher main dans la main mais comme dans tous les couples, dès fois faut savoir prendre l'air. Sans déconner...

Bon courage à TOUTES les personnes qui se retrouvent obligées d'avoir à faire avec la police pour autre chose que lui cracher à la gueule !

> Demande d'informations

Je n'ai pas compris.
C'est pas les même personnes sui se sont opposées au RN et maintenant ont été placées en détention?
Solidarité

> Rassemblement contre la convocation abusive de militant.es !

https://www.facebook.com/events/311591436812647

> Parle à Son cul

Les antifascistes n'ont pas de leçons à recevoir de trolls ultra-radicaux qui ne se mobilisent jamais pour personne et qui donnent des leçons à tout le monde

7 compagnon.n.es partent en taule suite à des tags et des affiches
https://iaata.info/7-compagnon-n-es-partent-en-taule-suite-a-des-tags-et-des-affiches-4403.html

Convocations de militant.es syndicaux·ales
https://iaata.info/Convocations-abusives-de-militant-es-syndicaux-ales-4404.html

> Antifa

J'ai pas bien pigé pourquoi l'antifa de service vient nous montrer comment il est gros son drapeau, ni d'où sont tombées toutes ces étiquettes sans intérêt mais peut-être qu'iel devrait lire les articles et commentaires dont iel parle avant de l'ouvrir ?

Non, les personnes en taule ne sont pas les personnes qui ont assisté au rassemblement du RN. Je critiquais le commentaire syndical un peu plus au-dessus qui m'a franchement semblé indécent et insultant.

> Pourquoi ?

pourquoi le commentaire syndical qui parle d'autres personnes concernée par la répression te semble indécent et insultant?
Frachement on a pas à créer des divisiosn entre nous, il y a déjà l'état pour ça.On ne va pas rentrer dans une compétition entre qui a fait de la garde à vue et qui a été envoyé prison.Une garde à vue et une convocation au tribunal bouleversent ta vie, bien sûr.
En tout cas, s'opposer au fascisme est important et coller des affiches aussi

> Empathie

Ben j'sais pas, un minimum de considérations pour les souffrances des autres, quoi. C'est comme si t'étais là à te plaindre que tu venais de te casser les deux bras et que sans même te donner l'impression que j'écoutais ce que tu disais je ramenais la conversation au fait que je me suis cassé un ongle. Non, c'est pas une compétition, effectivement, mais balancer un commentaire copié collé comme ça, qui donne le sentiment que la personne a même pas lu le texte sous lequel elle commente, et qui parle de "vies bouleversées" alors qu'on vient de mentionner que sept personnes sont parties en taule, j'ai trouvé ça carrément déplacé. On parle de gens enfermés, en prison, on parle de proches à elleux qui galèrent et qui remuent ciel et terre pour s'organiser face à ça, et là on un.e énergumène, qui prend le nom de "Solidarité", qui vient nous parler de "convocations abusives" sans même un mot de soutien ? Parce qu'il y a des convocations qui le sont pas, abusives, en plus ?
Quant à créer des divisions entre "nous", je sais pas à qui tu te réfères.

> Casse-toi !

Ce sont LES MEMES PERSONNES qui se mobilisent pour LES DEUX !!!!

Quand on n'est au courant de RIEN, on vient pas faire du trollage en essayant de monter les uns contre les autres

On est sûr de te voir dans aucune solidarité puisque tu sais même pas ce qui s'y passe

> la blague

En fait c'est pas vrai donc quand on n'en sait rien on FERME SA GUEULE aussi. Merci.

> Tragi-comique

Comment on peut affirmer avec autant de certitude que PERSONNE ne peut être solidaire des 2 bandes de 7 ??? A part en s'imaginant que dans cette histoire il n'y a que soi, ses 3 potes et son idéologie sans voir les dizaines de proches touché·e·s par l'enfermement des 7 ?

> LOL

Je te laisse relire le commentaire précédent disant que ce sont les mêmes personnes qui se mobilisent pour les deux. C’est faux, soyons clairs, c’est juste faux. Que certaines personnes se retrouvent dans les deux est une chose, affirmer avec autant d’entrain que ce sont les mêmes personnes c’est juste mentir.
Après ça, si ça t’amuse de dire n’importe quoi et d’être insultant sur je ne sais pas quelle projection de qui je/on serait je m’en tape complètement.