[Zad de la Dune] Evacuation en plein confinement, c'est ACABlant!!

Mis a jour : le dimanche 19 avril 2020 à 16:18

Mot-clefs: Ecologie Répression coronavirus
Lieux: brétignolles-sur-mer vendée

En plein confinement, la ZAD de la Dune a été expulsée ce mercredi 8 avril en début de soirée, à grand renfort de gendarmes, PSIG, hélico et drônes... Nos 15 camarades présent.e.s sur place ont été nassé.e.s dans les champs puis embarqué.e.s vers 18h30 pour contrôles d'identité et sont en train de sortir de différents commissariats. Iels se retrouvent donc à la rue en pleine nuit et loin de tout soutien.
Vers 20 heures, es services techniques de la ville brûlent les cabanes avec toutes les affaires personnelles à l'intérieur!! Les camions aménagés, 4 chiens, 1 chat, 20 poules, 1 canard et Elizadeth notre truie sont envoyé.e.s à la fourrière.
Il est inadmissible de profiter de l'état d'urgence sanitaire pour lancer de telles opérations.

92286755_10157693460229892_1725921982148509696_o-medium

93049692_213193240118025_1687053777955192832_n-medium

Alors que la priorité du gouvernement devrait être d'ordre sanitaire, l'état paye le prix (c'est-à-dire nous) d'une opération militaire au moment même où on manque de masques si basiques pour protéger les soignant.e.s et la population! Pour rappel, 1h d'hélico coûte déjà 4000€.

Puisque nous refusons la construction de ce port infâme et élitiste ainsi que tous les projets industriels, puisque nous refusons le coup d'état pandémique qui suivra la crise du coronavirus, puisque le monde qu'ils dessinent est à vomir, dès la fin du confinement, nous appelons à une réoccupation festive de la ZAD de la Dune! D'ici là, utilisons les gestes barrières et n'oublions pas que sous les pavés la plage!!

#OùSontLesCamarades?
#pasdeportpasdezad
#ACABcependant

Commentaire(s)

> .

En pleine période de confinement, l'Etat expulse des copaines qui n'ont pour la plupart nulle part ou aller et démontre également qu'il est prêt à tout pour se débarrasser de toute contestation gênant ses intérêts et ceux de ses amis capitalistes et bétonneurs mafieux !

Tout en sachant que nous ne pouvions rien faire pour soutenir la ZAD et que la presse et les automédias étaient confinés !!

Y'a pas de mots pour décrire la rage, notre impuissance et notre tristesse pour les copaines et ce qu'ils/elles subissent en ce moment !
N'attendons rien de l'Etat et de son système économique mortifère !
Après le confinement... ZAD partout !

Info reçue par les copaines et mis sur leur facebook ZAD de la Dune :
Tenez vous informées ici :
https://www.facebook.com/ZadBordDeMer/

" ÉVACUATION DE LA ZAD EN COURS !
La préfecture profite du confinement pour investir les terrains occupés et nous évacuer.

- 15 voitures de gendarme de st Gilles
- Renforts de la gendarmerie de Lucon
- 1 Hélico
- le PSIG

C'est maintenant... "

Infos importantes reçues à l'instant à 21h30 ! : les services techniques ont brûlé toutes les cabanes ! Et la vingtaine de copaines sur la ZAD ont été embarqués. Certaines déjà relâchés mais avec un simple papier pour pouvoir justifier de dormir dans la rue juste pour cette nuit !!! La trêve hivernale et la non-assistance à personne en danger l'Etat ne connaît pas quand il s'agit de zadistes ! On n'oublie pas, on pardonne pas et on reviendra avec les copaines réoccuper la zone pour empêcher le port de Brétignolles ! Et Chabot ce pourri qui déclare : " Le président de la Communauté de communes s'est déclaré "très ému et très heureux" suite à cette évacuation, il envisage le début du chantier après les grandes vacances, au mois de septembre. "

A gerber !

> Lois

Dans le plus grand irrespect de leur soi-disantes lois même les gens sur des terrains privés ( au légaliste du terme ) auraient été contrôles, enfermés

> urbanisme antiécologique

Ce projet portuaire dément et capitaliste doit s’installer sur des terres agricoles et une zone humide dernier refuge de nature sur une cote déjà hyper lourdement bétonnée.

Ceci nécessite de raser la dune, de creuser un chenal et installer un pont ou plusieurs ponts. Les données d'études et autres rapports ont été manipulé, ceci a été démontré par différents expert-e-s indépendants. Ce projet n'a pour ambition que de complaire l'industrie nautique et la bourgeoisie dont le maire et les notables gentificateurices locaux et internationaux ont de forts intérêts (pros et persos).

- Corruption, pots de vins, détournement d'argent public, faux et usage de faux, prise illégal d'intérêt, délit d'initié, violence etc le cocktail d'une situation ubuesque mais ordinaire pour l'urbanisme. Toute ces catégories de justice ne nous intéressent pas, ne nous importent plus face à ces projets inutiles ...

Ce faux port (il y en a pourtant beaucoup dans le coin proche) estimé dans sa fourchette la plus basse à 45 millions d’euros est une atteinte à la nature et le nombre d'emplois prévu, est de sources convergentes, surestimé pour tenter de faire avaler ce saccage écologique.

C'est comme si ces gens n'apprenaient rien des erreurs du passé ...

La nature se défend !

> Fuk

La "milice" de 50 à 70 personnes de Christophe Chabot et de Frédéric Fouquet s'est réuni hors de tout cadre légal lié au confinement sanitaire du corona virus covi-19. Le tout sous le regard bienveillant et protecteur de la gendarmerie nazionale.

Espérons qu'iels en crèvent tous et toutes et qu'iels infectent leurs proches ...

et c'est fière d'avoir brûlé hors de tout cadre légal des installations et effets des zadistes ce mercredi 8 avril 2020 soir.

> communiqué du 9 avril

En plein confinement, la ZAD de la Dune a été expulsée ce mercredi 8 avril en début de soirée, à grand renfort de gendarmes, PSIG, hélicoptère et drones... La vingtaine de camarades présente sur place a été nassée dans les champs puis embarqués vers 18h30 pour contrôles d'identité. Iels ont été dispatchés dans des commissariats partout en Vendée, et certain.e.s sont sorti.e.s très tard dans des villes qu'iels ne connaissent pas, iels se sont donc retrouvé.e.s à la rue en pleine nuit et loin de tout soutien, à la merci du moindre contrôle et d'une amende puisqu'aucune attestation ne leur a été délivrée.

Alors que la priorité des autorités devrait être d'ordre sanitaire, l'état paye le prix, par nos impôts, d'une opération militaire au moment même où le manque si primordial de tests, de respirateurs, de masques de protection pour les soignant.e.s et la population est incompréhensible. (Pour rappel, une heure de vol d'un hélicoptère de gendarmerie peut coûter jusqu’à 4000€.)

C'est vers 20h que les services techniques aidés par des "bénévoles" (comprendre des Bretignollai.se.s) ont brûlé les cabanes des habitant.e.s, laissant certainement nos affaires personnelles à l'intérieur. Ravageant tout ce qui était sur place, même les camions aménagés. Les copaines les ont récupérés vandalisés à coup de pied de biche et les moteurs percés. Elizadeth, notre truie sauvée d'un élevage va surement être euthanasiée, comme les 20 poules et le canard qui vivaient avec nous.

En outre, et sans nécessairement la justifier, on peut expliquer la rage éprouvée par notre camarade au moment de cette fameuse "altercation" ayant eu lieu le matin même. "L'élément déclencheur", prétextant l'expulsion de la ZAD n'a non pas pour fondement l'action gratuite et inexplicable de nos camarades, mais la conséquence fâcheuse qu'un chiot ait été écrasé par une voiture sous leurs yeux !

Bref, pour les autorités, choisir durant le prolongement de la trêve hivernale, l'expulsion de zadien.e.s est un choix politique autoritariste qui prend tout son sens, et une mise en danger d'autrui. Les Zadien.ne.s laissé.e.s à la rue dès leur sortie des commissariats, sans aucune attestation officielle expliquant leur situation, sans aucune solution de relogement, continueront de subir la répression jusqu’à ce qu'ils et elles puissent trouver un endroit où passer la fin du confinement.

Notre expulsion met encore une fois à jour les disparités de notre société suivant si l'on est du coté des puissants ou non. Existerait il un confinement à géométrie variable? Dans tous les cas, profiter de l'impuissance des soutiens forcés de respecter les mesures de confinement est d'une bassesse autoritariste sans nom. Voilà donc le visage de l'état d'urgence sanitaire.

Nous voulons des réponses à nos questions, et invitons chaque personne, puisque nous sommes confinés, à appeler la gendarmerie de Bretignolles et la mairie : où est Elizadeth ? Où sont nos poules et notre canard ? Sous quel prétexte 70 personnes peuvent avoir le loisir de se regrouper pour admirer l'irresponsabilité de la force publique en cours, sans encourir une amende de plusieurs centaines d'euros ? Enfin pourquoi incendier les cabanes et ne pas les détruire comme à l'accoutumée ?

Puisque nous refusons la construction de ce port infâme et élitiste ainsi que tous les projets industriels, puisque nous refusons le coup d'état pandémique qui suivra la crise du coronavirus, puisque nous refusons le monde qu'ils veulent nous imprimer à coups de matraques, notre détermination ne sera jamais entamée par quelques cabanes brûlées. Nous continuerons a nous battre partout et toujours contre leur capitalisme imbécile, fantasmatique et violent.

Nous sommes la réalité d'un monde en perdition. Les mauvais jours finiront.

Ni oubli ni pardon

Pas de port pas de zad

Les Zadien.ne.s de la Dune, et de partout ailleurs.

/// MAJ : Elizadeth a été récupérée et est entre de bonnes

> milice locale

Voici en action la milice dépêchée par le maire ("On a lancé un appel vers 17 heures. On a réuni environ 70 bénévoles"(sic) affirme Christophe Chabot) pour détruire la ZAD et applaudir les flics :

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1586446085.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=HkE2_vzAmxs

https://www.youtube.com/watch?v=p2mtt-dADBI

> -

Faire des feux en zone boisé de dune .... bravo aux gendarmes et autres hypocrites de couvrir ces taré-e-s !

> -

d'après les vidéos de ces débiles :

* Iels ont brûlé des livres, des disques durs/clé usb, des instruments de musique

> naif

Du gros n'importe quoi! à gerber. Les vidéos postées sur indymédia, c'est du jamais vu!! dans une tel période de bleuf, psychose, masques, gants, 2m, amandes, 1H...confinement... Sans aucun souci, le maire APPEL du beau gros citoyen pour faire le travail de FLIC, milice. Merci indymédia de relayer, parce-que sur zad.nadir, à part un pauvre "flash info de 5 lignes... rien à voir, à lire!!!!?
J'imagine que la zad de NDDL va accueillir ces personnes expulsées et leur permettre de souffler, de se réorganiser?
En gros, cette expulsion en plein confinement rend légitime des manifestations en plein confinement.

> bis repetita

C'est dingue comment les gens ne retiennent aucune leçon, si on a perdu à nddl c'est bien parce que des gens ont tout fait pour perdre le soutien du voisinage. Je vois que l'histoire se répète.... y aurait-il des flics infiltrés pour foutre la merde ou juste des gens trop prétentieux ?

> trêve hivernale

Sur un plan très légaliste :
Sur quelles bases et par qui les 70 ordures ont-elles été autorisées à sortir ?
Qui a ordonné la destruction des habitations ?
Un maire peut-il virer des personnes de leurs habitations alors que le trêve hivernale a été prolongée ?...

> acab

D'après la presse bourgeoise mainstream du coin, deux copaines viennent de prendre des peines fermes au tribunal des Sables d'Olonne ( jugé médiatiquement sous le terme "zadiste" ) ...