zad bashing - la grande arnaque

Mis a jour : le lundi 17 février 2020 à 21:36

Mot-clefs: Resistances aéroport notre-dame-des-landes
Lieux:

 

 

Sur la question de la zad, indymedia n'est plus qu'un vecteur de propagation de haine et d'appel aux lynchages, sans plus aucun lien depuis longtemps avec la réalité (des personnes qui réparent l'électricité de leurs voisins se voient accuser de leur couper ou - mauvaise blague - de boucher leur évacuation d'eau avec de grosses pierres, d'autres qui dédient une part importante de leur vie à l'accueil des exilés et à la solidarité avec les plus fragiles sur le terrain se voient accusées d'être des fascistes chasseurs de pauvres, d'autres ou les mêmes qui redistribuent solidairement la plupart de ce qu'ils produisent se voient désignés comme des agro-capitalistes....on pourrait multiplier les exemples à l'infini ou presque) ni évidemment aucun soucis de vérification. On marche sur la tête mais c'est pas bien grave tant que ça mousse et que ça parle aux fantasmes et aux projections les plus binaires et les plus faussées avec lesquelles certains structurent ce qui fait ici office de pensée politique. Peu importe la réalité sur place, l'important est d'alimenter l'idée que ceux qui seraient restés sur la zad - avec certains cadres légaux pour sauver des lieux de vie mais aussi le maintien d'un processus de résistance collective pour continuer à construire autant d'autonomie, de capacité de lutte et de solidarité que possible dans ce monde de merde - seraient des brutes égoïstes et avides de profit.

Monter la tête des gens de cette manière sur une montagne de falsifications peut avoir des conséquences aussi sordides que dramatiques, au-delà d'alimenter le voyeurisme vomitif et le zadiste bashing sur internet. Et on ne parle pas seulement des « anarchistes pur et dur» qui se sentent alors dans leur bon droit de se présenter à la gendarmerie du coin sous x pour balancer sereinement leurs voisins, mais de ceux qui, galvanisés par ce flot de haine, se sentent aussi légitimes à les attaquer à coup de hache, entre autre. On peut jouer à la guerre et raconter aisément n'importe quoi sur les réseaux sociaux, faire passer une affirmation collective orale et calme pour une menace d'expulsion manu militari et de destruction de cabanes, ça remet trois sous dans la machine à fantasmes. Mais à force de l'alimenter et de se complaire à relayer les appels purificateurs au lynchage, au sabotage, à crâmer la zad et ses "traîtres" d'habitants, cette construction d'une figure diabolique pourrait malheureusement continuer à très mal finir dans la réalité. Les petits procureurs de canapé, derrière leur écran pourront toujours continuer à se défausser à ce moment là.

Puisqu'on en est aux grandes arnaques de l'histoire, il est évidemment de bon ton de cracher sur les « légalisateurs » tout en attendant toujours de pouvoir bénéficier de ce qu'ils nous offrent (que ce soit de la bouffe, un permis de construire, des outils, du bois, des réparations ou tout simplement le rapport de force collectif et la possibilité de pas se faire expulser...). Il est sans doute juste utile de rappeler que si le débat sur la vie au rosier peut avoir lieu aujourd'hui, que si l'ensemble des bâtiments et parcelles du Rosier continue d'exister à l'heure actuelle et n'a pas été expulsé et rasé au printemps 2018, si donc l'ensemble des habitants du Rosier peuvent en bénéficier et y trouver refuge, c'est bien parce certains ont déposé à l'époque un projet sur les parcelles agricoles qui a de fait protégé l'ensemble du site. Sinon ce serait pratique hein, comme y'aurait plus rien, on pourrait juste continuer à s'insulter par écrans interposés. c'est moins compliqué et ça fait moins mal.

Dans le même genre, ce que ceux qui tiennent tant à passer pour les « invendus de la zad » et à pouvoir cracher à tout va sur les « négociateurs collabos » ne disent jamais dans leurs pamphlets, c'est que si la grée est encore là aujourd'hui, c'est bien parce que certains de ses habitants ont déposé plusieurs fiches et projets en 2018. Pas plus qu'ils ne se vantent de leur récente tentative de pourparlers à la mairie de Vigneux pour essayer de conjurer le retour des menaces d'expulsion à force de répéter qu'en fait ils ne négocieraient jamais. A ce stade de torsion de soi-même et de mauvaise foi, on ne peut qu'être admiratif. En plus ce qui est bien avec internet c'est qu'on peut toujours continuer à tenter de profiter de l'image de marque du rebelle et des avantages de ceux qu'on désigne à la vindicte publique. Tant que ça fait exister un mythe ravageur et que ça fait des clics sur indymedia, le compte est bon....

Alez les commentaires ! la chasse est ouverte !

 

Commentaire(s)

> vos degeulasseries de légalistes

clic clic tu reprends le même discours qu'en 2018 après que vos agissements est été dévoilés au grand jour a l'annonce de l'abandon du projet d'aéroport (qui deviendra votre victoire)et les mois qui ont suivis

mais depuis nous avons lu tant et tant de chose, les brochures :
-le mouvement est mort vive la reforme
-zadissidences 1, 2, 3
-les dynamiques inhérentes aux mouvements de contestatiopn
-le millieu est pavé de bonnes intention
-une autre histoire de la zad
-appel pour retrouver un sens politique a la luttes qui se mene aujourd'hui sur la zad
-le texte de ce paysan boulanger dont j'ai malheureusement oublié le titre
-et beaucoup d'autres textes
et tellement de témoignages au fil des rencontres, on en apprends encore CHAQUE JOUR des vertes et des pas mures de vos dégueulasseries de légalistes, des choses pathétiques des choses risibles et des choses dignes des plus puants autoritaristes qui nous gouvernent, des choses degeu dignes des flics qui nous tabassent, des huissiers qui nous expulses, des politiques qui croient nous balladés, des medecins qui nous camisoles...des choses de vous

> -

indymedia bashing

+

invendu-e-s bashing

+

schlag bashing

=

les aigreurs de la classe dominante de la z.a.d !

> saloperie

revenons sur ce terme : « pourparlers à la mairie de Vigneux »

le contexte est que les voisin-e-s de la grée (dont surtout les fosses noires) ont poussé largement pour cette rencontre.

Était ce pour mieux enterrer, argumenter, discréditer ensuite ?

> Tinder de la pref

Un truc c'est d'aller à la mairie locale voir qu'est ce qu'il y a, un autre c'est de recevoir chez soi la préfète et demander des bouteilles d'eau pour revenir aux réus chez elle, à la pref. D'ailleurs, ça continue bien la relation avec le gros?

> de ce que l'on sait

De ce que l'on sait la mairie de Vigneux (le maire en fait) a demandé à différentes personnes de mettre la pression sur la grée

> Tu te prends pour qui clic clic ?

Si vous pouvez continuer à habiter la zad, c'est que parce que des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées d'une manière ou d'une autre pour faire capoter le projet d'aéroport.

C'est d'ailleurs ce que vous dites lorsqu'il s'agit de recruter de la main d'oeuvre gratuite pour vos chantiers.

J'espère d'ailleurs que vous avez constaté que le vivier de mains d'oeuvre gratuite s'amenuise. Eh oui, on veut plus bosser pour vous et vos projets inutiles et imposés !

> @g

C'est clair ... vous en savez très peu!
- 3 personnes se sont rendues volontairement au maire, contre la volonté d'environ au moins 5 autres occupants de la gree. Cette visite a été publiée le jour même sur la page facebook des invendues.
- 1 personne, pas une des 3 personnes qui ont visité le maire, a endommagé l'une des 3 voitures, déjà en panne, garées aux escargots. Ce n'est qu'après que le propriétaire de la voiture, qui a récemment commencé à vivre chez les escargots, a été soupçonné d'avoir volé plusieurs objets et papiers personnels de personnes à la gree, soupçonné d'avoir volé une bouteille de gaz pratiquement pleine et de l'avoir remplacée par un vide, a pris des pièces et des roues des véhicules qui sont garées à la gree sans demander à personne et a retourner l'une d'elles au milieux de la cour, saboté l'électricité et bloqué la route avec des pneus. La personne enragée, de son plein gré, est allée trouver cette "pauvre" personne aux escargots pour lui faire face à toutes ces questions, ne l'a pas trouvé, alors il a exhalé sa rage contre la voiture déjà immobile ... le propriétaire de la voiture l'a revendiqué lui-même sur facebook de l'imobilite de la voiture, comme si c'était une bonne blague.
Si vous voulez raconter une histoire ... vous ferait mieux de vérifier les faits. Beaucoup apprécié!

PS: Merci googletraduction rofl

> Pour trouver plus rapidement les textes cités par basta (et d'autres)

Plusieurs textes et brochures existent et peuvent servir pour retracer des bouts de l'histoire (non-officielle, non-orthodoxe) de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Pour en savoir plus et approfondir les (auto-)critiques qui existaient hier et continuent aujourd'hui, et vraisemblablement demain, quoi qu'en dise la frange dominante, légaliste et auto-satisfaite de ce qui reste de la ZAD:

- Récits des dix premières années du squat du Rosier - août 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1586

- «Le mouvement est mort, vive la réforme. Une critique de la composition et de ses élites» - novembre 2017
https://infokiosques.net/spip.php?article1530

- ZADissidences 3, 2 & 1 (janvier-juin 2018) - Des voix off de la ZAD - abandon du projet d’aéroport, puis 1ère et 2e vagues d’expulsions de 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1599
https://infokiosques.net/spip.php?article1598
https://infokiosques.net/spip.php?article1549

- «Réflexions à propos de la ZAD : une autre histoire. Un regard en arrière un an après les expulsions» (printemps 2019)
https://infokiosques.net/spip.php?article1734

- «Le milieu est pavé de bonnes intentions» - Quelques textes qui viennent déterrer les rôles d’intermédiaires sur (feu) la zad de Notre-Dame-des-Landes (et plus largement) - octobre 2019
https://infokiosques.net/spip.php?article1707

- «Zombie-walk à la ZAD» - juillet 2019
https://lundi.am/Zombie-walk-a-la-ZAD

- «Que reste-t-il du champ des possibles ouvert par la zad?» - juin 2019
https://infokiosques.net/spip.php?article1678

- «Des dynamiques inhérentes aux mouvements de contestation» - mars 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1575

- «À NDDL comme ailleurs, seul un territoire en lutte peut s'opposer à la normalisation industrielle agricole» (février 2018) et «Appel pour retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd'hui sur la ZAD» (mai 2018) du Collectif contre les normes
https://zad.nadir.org/spip.php?article5107
https://nantes.indymedia.org/articles/41490

- «La fin de la ZAD, le début de quoi ?» - juin 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1583

Ce n'est évidemment pas exhaustif !

> Vidéos de la tentative d'expulsion d'hier empêchée grâce à l'appel à soutien

Partie 1 :
https://vimeo.com/391974034

Partie 2 :
https://vimeo.com/391972385

Vidéos essentielles pour mieux comprendre ce qui s'est passé de dingue hier :

- de démonter la propagande de l'assemblée des usages depuis dimanche
- de montrer que certaines choses qui étaient dites sont fausses ("décidé unaninement avec NDDL poursuivre ensemble", hors c'est faux puisque le CA de NDDL poursuivre ensemble désapprouve l'action menée hier, en tout cas en off, ce serait bien qu'ils se positionnent clairement et publiquement là dessus !)
- qu'il y a bien eu (en tout cas ce jour là) une volonté de dialogue de la part des personnes expulsables
- que les faits qu'ils leur sont reprochés, même les personnes venu-e-s leur dire que leur expulsion avait été actée ont du mal à les justifier et à démontrer que ces faits sont graves
- etc..

Bref, ces vidéos sont essentielles pour montrer ce qu'est réellement devenue la ZAD et que nombre de gens ouvrent enfin les yeux, notamment encore dans certains milieux militants...

> Pas sûr de comprendre

"Il est sans doute juste utile de rappeler que si le débat sur la vie au rosier peut avoir lieu aujourd'hui, que si l'ensemble des bâtiments et parcelles du Rosier continue d'exister à l'heure actuelle et n'a pas été expulsé et rasé au printemps 2018, si donc l'ensemble des habitants du Rosier peuvent en bénéficier et y trouver refuge, c'est bien parce certains ont déposé à l'époque un projet sur les parcelles agricoles qui a de fait protégé l'ensemble du site."

Si le lieu est encore debout ça serait grâce à A. et V. qui y ont posé un projet. Donc A. et V. ont légitimité à décider qui a le droit d'habiter là ou pas ?

> droit ?

heu non, ils n'y prétendent pas, par contre ils ont peut-être le vague "droit" comme tout le monde d'avoir des voisins qui ne les persécutent pas.

> Un seule voix au chapitre circule dans les comités de soutien NDDL... la voix du CMDO !

Une camarade m'a transféré le communiqué de la ZAD à propos de dimanche qui circule sur les réseaux mails en mettant ce commentaire :

" Salut,
Je viens de lire ça. Ca n'est pas facile de se faire une opinion quand on n'est pas sur place... L'histoire des chiens en liberté pose quand même problème depuis longtemps semble-t-il ?

Du coup, j'éviterai de prendre part à ces problèmes qui devraient être gérés sur place par les gens qui habitent là qu quotidien.

bises

-------- Message transféré --------
Sujet : [nddl-intercomites] Retour sur les évènements de la journée et piratage du site zad.nadir
Date : Sun, 16 Feb 2020 14:58:41 -0800
De : ZAD NDDL <zad>
Répondre à : ZAD NDDL <zad>
Pour : listeintercomite <nddl-intercomites>

bonsoir,

Ce soir, pour la 2eme fois, le site zad.nadir.org a été piraté ou en
tout cas l'accès au site a été coupé aux membres du groupe qui
l'alimente, par des personnes exterieures.

ceci n'est probablement pas sans rapport avec une action qui a eu lieu
aujourd'hui, dont nous voulions vous tenir informer par ailleurs:

------

En début d’après midi, ce dimanche 16 février 2020 une cinquantaine de
personnes se sont rendues aux Rosiers pour signifier oralement à 4
personnes qu’ielles doivent quitter le lieu.

[...] (N.B : je vous épargne la lecture du reste de communiqué écrit à la va vite dispo sur Indy)

La commission de l’Assemblée des Usages chargée de la résolution des
conflits du Rosier

----------------
--
Zone A defendre - http://zad.nadir.org/

Pour suivre nouvelles et appels inscrivez-vous a notre liste email/
To follow our news and callouts, subscribe to our mailing list:
http://lists.aktivix.org/mailman/listinfo/zad-occupation

Donc ce mail circule dans tous les comités ZAD propageant une seule version des faits !
Ce n'est pas la première fois que la ZAD fait ça pour mieux faire taire les voix dissonantes !

A toutes celles qui sont révoltées par ce qui s'est passé dimanche et qui voient bien que cela dépasse le simple cadre de la ZAD de NDDL, transmettez les articles et les vidéos publiés sur Indymedia Nantes à tous les comités de soutien à NDDL que vous connaissez et partout où c'est possible !

Il est temps que leurs méthodes de pourris soient révélés au grand jour et que le soutien actuel à la ZAD soit décerné à d'autres luttes en cours qui en ont grand besoin (entre autre la lutte contre les expulsions par exemple, n'est-ce pas le CMDO... ?!)

> https://encommun.eco/ - it's going down!

Signal-Arnaques.com est le premier site communautaire qui permet de référencer les Arnaques rencontrées sur les luttes. Plus de 332000 y sont actuellement recensées !

Le site permet de s'informer ou de se faire aider si l'on est victime d'une arnaque par le biais de 3 environnements :

Une ZAD réunissant près d'une centaine de brebis
Une AG permettant d'intéragir avec la communauté
Une base documentaire sur l'univers des arnaques
Les signalements sont classés suivant 12 catégories qui regroupent des définitions, des conseils et les listes d'arnaques dénoncées par les militant.e.s.

Pour signaler une arnaque, il suffit de remplir le formulaire de signalement accessible ici.

https://www.signal-arnaques.com/

> Dénoncer l'arnaque est facile et effectif!

https://www.signal-arnaques.com/scam/view/208215

Arnaque au don : zad-occupation@lists.aktivix.org 0769337793 Fonds de dotation "La Terre en Commun"
ARNAQUE SUSPECTÉE !!!

Date 18/02/2020

Email frauduleux zad-occupation@lists.aktivix.org

Pseudonyme utilisé Fonds de dotation "La Terre en Commun"

Url / Site internet https://encommun.eco/

Téléphone 07 69 33 77 93 (+ d'infos)

Contenu de l'arnaque Fonds de dotation "La Terre en Commun"

Fonds de dotation « la terre en commun »

Un fonds de dotation pour acquérir d’urgence les bâtis, terres et forêts sur la zad de Nddl

[...]

Ce qui se joue ici déborde infiniment le bocage, et l’avenir immédiat de ce territoire. La zad sollicite des imaginaires pour la définition d’autres libertés individuelles et collectives, pour une meilleure symbiose avec des environnements divers. Elle doit continuer à être ce véritable laboratoire de la transition écologique et sociale. Nous ne pouvons pas la laisser perdre. Si sa survie passe par le rachat, nous devons le réussir.

Alors, on le tient ensemble ce pari ??

La terre en commun www.encommun.eco contact : laterre@encommun.eco

Commentaire / Explications Ce site propose d'acheter collectivement des terres mais en vrai il s'agit d'arnaquer ses soutiens sans leur donner rien au retour et en privatisant les propriétés achetés. Parole d'ancien soutien de la ZAD.
Pour en Savoir + Que faire en cas d'Arnaque ? Il n'est peut-être pas trop tard...

> Les vidéos étrangement supprimées... mais vidéos à nouveau disponibles

Liens vers les vidéos de la tentative d'expulsion à retrouver ici :

https://nantes.indymedia.org/articles/48931#comment-311447

Rosier 2k20, le film I
https://streamable.com/jn8ca

Rosier 2k20, le film II
https://streamable.com/l0yul

Et bientôt sur d'autres supports ;)

> Stop à la haine anti-flics !!!

Franchement vous ressemblez à des flics : vous faites du maintien de l'ordre sur zone, vous utilisez la violence physique et pensez que c'est légitime et après vous vous plaignez partout que la moitié de la planète vous détste. On dirait les keufs quand ils crient à la haine anti-flics. A quand des manifs du CMDO et leurs allié.e.s pour réclamer la présomption de légitime défense ?

> bah non, pas tous les cmdo sont des tarba

Le CMDO de 1968 avait quand même une tout autre gueule que celui de la ZAD, piètre groupe au nom mensonger (il n'a jamais été pour le maintien des occupations, ce serait plutôt le conseil pour le maintien de certaines occupations au détriment d'autres... le CMCODA, donc).

En 1968:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_pour_le_maintien_des_occupations