Fête à la zad

Mis a jour : le jeudi 16 janvier 2020 à 12:49

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes squat
Lieux: Notre-Dame-des-Landes

Quand la musique n'adoucit pas forcément les moeurs - ou - Une p'tite chanson pour fêter la normalisation de la ZAD...

Le 17 janvier, comme tous les ans depuis la normalisation et la destruction des cabanes (appelée aussi « victoire »), y'a la fête à la ZAD !

Ça va festoyer dans l'bocage à s'en éclater la bedaine et pour cette occasion, j'ai écrit en cinq sec' une petite bretonnade comme on les aime là-bas, dont vous m'en direz des nouvelles (bon, par les sales temps qui courent, où on doit se serrer les coudes et c'est pas forcément politiquement correcte, mais en même temps il faut rester réalistes, et regarder le futur bien en face, comme si c'était un peu le miroir du passé (et vis-versa), et se préparer aux éventuelles trahisons à venir...)

Bref, ça se chante comme ça vient sur cet air la : tadadadam tadadadam, etc  ! C'est beau hein !? Y'a une variante dans l'air sur les refrains, à vous de la trouver... c'est encore plus beau!

Si ça vous inspire, y'a moyen d'en écrire d'autres et de les offrir à nos ancienEs camaradEs de lutte.

Je pense que ça peut leur faire plaisir et leur monter qu'on ne les a pas oublié...

 

Couplet 1 :

La zad de notre dame des landes, le bobo s'encanail'-e (bis)

Avé' les amis citoyens, ils ont rentré les foins-hein (bis)

Plus d'monde de l'est à nous gêner, on peu enfin s'groifrer-é (bis)

On fait des banquets et on frim', sans remords ni complè-k'se (bis)

 

Refrain :

Maint'nant qu'on est chez nous y'a qu'nous, qui commandons pousse toi j'suis là

Maint'nant qu'on a la pref comm' pote, on a plus besoin des vielles potes

 

Couplet 2 :

On a signé, on a gagné, on a r'tourner not' vest'-e (bis)

Pour la victoire on est ruséEs, on a bien joué not' coup-ou (bis)

En laissant casser les cabann', contre le droit d'rester-hé (bis)

Et en trahissant nos aliéEs, qui dansaient pas comm' nous-ou (bis)

 

Le refrain...

 

Couplet 3 :

Pour s'faire bien voir des gens d'la ville, on ravitaill' les lutt-e(s) (bis)

On fait d'lentrism' ça on connait, c'est un aire qu'on maitri-ze (bis)

Les gens nous aiment et ils oublient, qu'on trahi pour gagner-hé (bis)

Y'a pas d'autorité sans ça, car c'est l'plus fort qui ga-gne (bis)

 

Encore ce sacré refrain...

 

Couplet 4 :

On s'paie des terres avec les sous, qu'on gagne quand on ripaill'-e (bis)

On s'paie des fermes et on s'en fout, on cautionn' c'qui s'mitonn'-e (bis)

Le coté vert d'la métropole, c'est nous qu'on est les peintr-e(s) (bis)

L'département et la région, sont nos meilleurs z'alliés-é (bis)

 

Et encore ce satané refrain !

Commentaire(s)

> .

Hulk est le monstre vert en colère, bien joué gros !

> -

Ce n'est pas un article dans la forme mais pour le fond, tout le monde déteste les gauchos.appelos !

> pour rappel

La bière ( bio ) avec les flics, les journalistes et la préfecture

> attention ON EST LA !

ah bah tiens merci hulk j'voulais justement envoyer un p'tit quelque chose a cellEux qui voudrais aller festoyer et lever gratos la charpente de ce cher éleveur de brebis (celui du film) qui compte s'installer à la Gaité après en avoir virer les gentEs d'une "drôle" de façon !

bon de toutes façon ya plus de place pour la ripaille (ou tripaille?) chez ces gentEs là môsieur on préfère la qualité (et le pognon) des invités à la diversités (salaud de pôvre)
Courage aux copaines sur place d'avoir a supporter ça

la zad territoire apaisé ? ben non on est làaa, on est là...

> yalo

moi jy serai çava être cool

> « La Zad est apaisée », pour Claude d’Harcourt, un connard qui est préfet de région.

Le préfet de la noblesse d'état (ou royaliste - toujours du coté du manche) confirme sa présence amicale à chaque fête, fest-noz, et autre portes ouvertes sur l'ex zone pacifiée / normalisée ...

La question de l’habitat sera "étudiée" - "tranchée" par les élu.es, puis par divers se(r)vices de l’État.

En cas d’irrégularité, des procès-verbaux ou amendes voire des destructions (aka déconstructions) sont envisagées et la justice appelée à jouer son rôle de guignol.

La ferme de la Grée, sans projet et qui regroupe les plus pauvres des dernier.es résistant.es à l'aéroport Et son monde fait chier et flipper les Z'autorités selon le préfet.

> .

depuis ce matin, les journalistes et les appelos sont à la fête ...

bientôt une charpente montée sur un lieu "volé" aux invendu.e.s

Des panneaux et tags ont été effacés; des coups de pression ont été mis par la tendance majoritaire (appelos cmdo ) depuis plusieurs jours ...