Blocage universitaire - les doyens s'amusent

Mis a jour : le mardi 26 novembre 2019 à 13:17

Mot-clefs: mouvement
Lieux:

Pendant que certain.e.s s'immolent par le feu, d'autre pensent que la lutte est un jeu.

Hier nous apprenions qu'une lycéenne de 18 ans a tenté de s'immoler par le feu dans son lycée. Nous n'en connaissons pas la raison mais nous notons une chose: nous sommes l'un des pays européens qui connait l'un des plus fort taux de suicide chez les jeunes.
Un mal-être, un mal-vivre est palpable dans ce pays et c'est un problème politique.
Il y a 2 semaines, notre camarade Lyonnais tentait de se donner la mort devant un Crous pour dénoncer la responsabilité politique à sa situation et à celle de tant d'autres.

Pendant ce temps, alors qu'une mobilisation collective et nationale a lieu, que plusieurs universités bloquent et organisent des actions, des manifestations, un Doyen de Fac, ici à Nantes, fait de la lutte un jeu.

77262005_2494304860842051_8837749188457398272_o-medium

Après avoir posté un sondage bidon sur la nécessité d'une fac ouverte (qui ne voudrait pas d'une fac ouverte, les personnes mobilisées furent les premières a réclamer une fac ouverte à toutes et tous sans condition !) un doyen de l'université invite des élèves déguisés en père noël à faire un karaoké dans les batiments avant la mise en place du blocus.

LA LUTTE N'EST PAS UN JEU !

Des personnes meurent, des personnes se suicident, à cause de la précarité, à cause du sexisme et de tant d'autres choses. La planète est ravagée, incendies & inondations jamais vues. Pendant ce temps, les institutions démontrent jour après jour leur incapacité à agir.

Nous invitons chacun.e à s'organiser activement pour lutter, pour changer le funeste cours des choses. Cela ne se passera pas sans actions fortes, sans actions qui dérangent, nous le savons. Mais une chose est sûre, nous ne nous arrêterons pas de lutter, il en va de notre avenir à tou.te.s.

Doyens, continuez de faire joue-joue si cela peut mettre un peu de paillette dans vos vies, pour notre part, nous ne jouons pas, nous luttons.

Commentaire(s)

> Résumé de la journée de mobilisation nationale contre la précarité étudiante du mardi 26 novembre.

[BLOCUS - RU GRATUIT - MANIFESTATION]

Résumé de la journée de mobilisation nationale contre la précarité étudiante du mardi 26 novembre.

Hier matin, suite à l'appel national à se mobiliser dans les facs et au vote en Assemblée Générale, l'université est bloquée.
Mis à part la ridicule tentative d'un doyen de tuer les luttes, tout se déroule bien pour ce début de mobilisation nationale. Nous apprenons très vite que l'Université de Lyon ainsi que plusieurs autres sont bloquées.

Vers 11h, rassemblement devant le pôle étudiant, il est décidé de partir en cortège vers Michelet. À noter la présence de plusieurs Gilets Jaunes en soutien. Trajet étroitement surveillé par voitures et motos de flics. Une fois à Michelet et malgré la fermeture du portail d'entrée, les étudiant.e.s contournent et entrent sur le campus, l'objectif ? RU GRATUIT !
Tout se déroule bien, très vite, les caisses sont bloquées dans la bonne humeur sous le regard approbateur des employé.e.s (elleux aussi précaires). L'argent n'a clairement pas d'odeur, mais la gratuité, elle, a bon goût !
Plus de 100 repas supplémentaires seront distribués ce midi là, serait-ce le signe que des étudiant.e.s se privent de manger à leur faim ?
Bref, mission accomplie !

Après le RU, ce sera le Tram qui deviendra gratuit pour toutes et tous le temps de quelques arrêts !

Arrivé à la croisée des trams, une petite altercation verbale a lieu entre le cortège et la police qui procède à un contrôle au faciès. C'est donc la BAC qui très vite arrivera "bousculer" les étudiant.e.s présent.e.s, blessant au passage un camarade par un coup de matraque télescopique dans les côtes.

Après cela, le cortège d'au moins une centaine d'étudiant.e.s déambulera vers la préfecture et la présidence de l'Université, avant de rejoindre le piquet de grève des urgences du CHU.

Une belle journée qui a permis de rendre visible le mouvement étudiant naissant !

Maintenant, rendez-vous ce midi en AG - Amphi 2 de Censive

> Podcast

On parle du mouvement étudiant contre la précarité en première partie de ce podcast : https://maglib.noblogs.org/post/2019/11/28/emission-du-27-novembre-2019/