[Nantes] #La Précarité Tue : Bloqueurs et bloqueuses = Robins des facs ?

Mis a jour : le vendredi 22 novembre 2019 à 16:35

Mot-clefs: mouvement
Lieux:

Alors qu'un banquet payant allait se tenir en Tertre juste sous les yeux d'une personne sans abri, il se voit détrousser de dizaines d'amuse-gueules qui se retrouvent distribués librement sur le campus.

Bouffe_gratuite-medium

Peu de temps après, des centaines de pains sont déposés en libre service dans le hall Censive mais également face au banquet en hall Tertre.

Affichant un "La précarité tue - Prix libre" cet étalage de nourriture en libre accès soulève un engouement auprès des étudiant.e.s se trouvant à proximité.

Quelques minutes plus tard, comme si l'action avait bouleversé les consciences en pointant du doigt l'indécence de ce système consumériste, des enseignant.e.s chercheu.rs.ses apporteront d'autres plateaux d'amuse-gueules en libre distribution !

Et si le bon sens commençait à se répandre ?

Et si les "méchant bloqueurs" et les "méchantes bloqueuses" avaient finalement tout leur rôle à jouer dans la mise à bas de ce monde d'égoïsme ?

La lutte paie et payera. Les pauvres auront le droit de vivre et la planète aussi.

Faisons monter la sauce pour que la grève générale du 5 décembre soit un tournant de l'histoire !

Venez vous servir

Commentaire(s)

> mots clés

le mot clé "LaPrecariteTue" n'est pas passé (d'ailleurs le mot clé mouvement étudiant ne passe pas entier...), c'est possible de l'ajouter svp ?

merci !

> #LaPrécaritéTue...

Nantes-Est :
Il y a 5 ans, Djamal s'immolait devant le Pole Emploi face aux Restos du coeur
Hier, un père, "au bout de sa vie", a menacé de s'immoler devant La Poste, faute d'accéder à son argent
Sans doute pas assez "positivement" pour les adeptes de Macron puisqu'il a ensuite été interpellé par la police à son domicile, sans doute par crainte d'un passage à l'acte, mais pour être placé en garde à vue en attendant "un examen psychiatrique sera par ailleurs pratiqué" ... Nul doute que ça va beaucoup aider sa famille, hein... :/

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-il-menace-de-s-immoler-devant-le-bureau-de-poste-6619053