recit d'un controle caf

Mis a jour : le mercredi 26 juin 2019 à 16:43

Mot-clefs: exclusion
Lieux:

petit recit d'un controle caf a nantes.

en resumé, si vous utilisez tor pour votre declaration trimestrielle ou que vous la faite depuis l'etrangers, vous risquez un controle caf. j'ai pris un peu de temps pour vous raconter le mien.

Caf-medium

je suis bénéficiaire du rsa depuis pas mal d’année.

dernièrement, j’ai été convoqué à la caf de nantes pour un controle. apparemment, une controleuse de la caf m'a pris en chasse. c'est vraiment l'impression que j'ai eu, une impression de prédation. les controleuses/eurs de la caf font la "chasse aux fraudeuses/eurs". leur metier me semble etre de radier le plus de beneficiaires possibles. d'abords reperer une proie potentielle, ensuite l'acculer, et enfin chercher une bonne raison de lui enlever ses droits.

j’ai reçu un courrier qui m’indiquait le jour et l’heure de la convocation. je n’étais pas disponible ce jour la. j’ai appelé plusieurs fois pour decaler le rdv. j’ai laisser un message et quelques jours après avoir raté le premier rdv, j’ai reçu par la poste une nouvelle convocation, une nouvelle fois un jour ou je n’étais pas dispo.

je trouve important de signifier aux controleuses/eurs de la caf qu’on n’est pas a leur disposition et qu’il ne leur suffit pas de siffler pour nous voir accourir. j’ai donc rappelé et nous avons convenus d’un nouveau rdv. j’aime bien me dire que la controleuse n’a pas eu le temps de convoquer quelqu’un/e d’autre au moment ou j’ai reporté le rdv et que ça a fait baisser son nombre de rdv.

bon, un moment, le jour du contrôle est quand même arrivé. la controleuse m’a averti que le controle avait lieu parce que j’ai validé ma déclaration trimestrielle en ligne avec une adresse ip localisée en allemagne alors que je suis sensé résider en france. je lui ai dit que j'utilise le proxy tor et que meme si je paraissais etre en allemagne, j'etais pourtant en france.

le controle a continué. elle m'a demandé ce que j'avais fait les dernieres annees comme démarche de reinsertion. je n'ai pas repondu et elle a insisté pour avoir une reponse. puis, elle m'a dit qu'elle avait obtenu aupres de ma banque tous mes relevés de compte sur une periode de trois ans. elle m'a fait des remarques sur mes habitudes de vie, sur le fait que je retirais systematiquement mon rsa d'un seul coup au debut de chaque mois. je ne lui ai pas dit que c'etait pour me proteger des huissiers. puis, elle a commencé a enumerer toutes les rentrés d'argent sur mon compte en me demandant a chaque fois de les justifier. genre, "le 3 septembre 2017, vous avez encaissé un cheque de 60 euros, a quoi correspond cette somme ?". a chaque fois je lui repond "je ne sais pas, je ne m'en souviens plus". elle continue a enumerer les sommes et les dates, elle a trouvé 10 entrées suspects. elle regarde aussi les depenses, même s'il n'y en a pas beaucoup, vu que je retire la plupart de mon argent en liquide. elle a remarqué un paiement au consulat d'algerie, elle me demande si je suis parti en algerie. le paiement etait bien pour un visa, mais pas pour moi, pour une copine. je le lui dis. plus tot, elle avait examiné chaque page de mon passeport pour voir s'il y avait des tampons de voyage.

puis, elle me dit qu'elle a relevé d'autres versements qui l'avaient questionnés. "est-ce que vous avez envoyer de l'argent à des personnes en prison ?" elle me demande. "je me souviens plus" je lui dit, bien decidé a lui parler le moins possible. "bah si", elle continue en me montrant la feuille de compte qu'elle tient entre les mains et que je ne peux pas lire, "la, c'est marqué administration penitentiere, c'est bien pour envoyer de l'argent en prison ?". "peut etre" je lui dit. "comment peut etre ? c'est oui ou c'est non ?". je pense vraiment que cela n'avait plus rien a voir avec le controle, elle cherchait juste a fouiller dans tout les recoins de ma vie privée, soit par voyeurisme, soit par technique professionnelle pour mettre les gens mal a l'aise. je ne sais pas.

elle a encore insisté pour avoir des factures d'eau et d'electricité (internet, ca ne compte pas) pour qu'elle puisse estimer, en fonction de ma consommation, si c'est credible que je reside en france. elle a fini par rediger ses conclusions. elle ne retiens pas la fraude volontaire, mais comme je n'ai pas ete capable de justifier les rentrées d'argent sur mon compte elle va recalculer mes droits en considerant ces sommes comme des revenus. la, j'ai exigé un delai pour faire des recherches pour trouver les justificatifs des rentrées d'argent sur mon compte. elle me donne deux semaines de delai.

le truc, c'est que je ne suis pas tres rigoureux dans la tenue de mes comptes et je ne me rappelle vraiment pas de tout. je sais que je prete souvent de l'argent en liquide a des proches et qu'iels me les rendent parfois par cheque. il y a aussi des personnes que j'ai hebergees, il y a longtemps, et qui m'ont demandé d'encaisser des cheques pour elles parce qu'elles n'avaient pas de compte en banque. je n'ai plus aucune trace pour prouver ça, et je ne connais meme pas le nom de ces personnes. ce sont des cheques avec des montants en centimes, qui ressemblent effectivement a des salaires. a ma connaissance, c'est parfaitement legal d'encaisser des cheques pour quelqu'un d'autre, mais dans mon cas, ca va peut etre me valoir des emmerdes.

bien sur, tout le monde aura compris que le but de l'etat est de s'attaquer aux pauvres et que la lutte contre la fraude n'est qu'un pretexte. sinon, les controleurs feraient de bien meilleurs affaires en debusquant les fraudes fiscales des multinationals. les controleuses/eurs caf conduisent a ce que beaucoup de pauvres ne touchent pas les aides auxquels iels auraient droits, tandis que les riches sont encouragés a la fraude.

une seule solution : la revolution !

Commentaire(s)

> idem

tous les prétextes sont bons: même histoire avec des actualisations via Tor.

> Merci pour ce témoignage !

Hyper intéressant. Flippant aussi un peu, mais mieux on est informé mieux on peut se protéger voire riposter.

Là ça permet de prendre un peu les devants, d'imaginer quoi répondre, et surtout, comment (essayer de) s'organiser en amont pour que ces crottes au service de l'Etat ne nous rackettent pas encore un peu plus...

> CAF , l'arnaque !

Salut

"Ils " parlent beaucoup de fraudeurs aux prestations sociales mais nous n' entendons jamais parler d'ayant droits qui ne touchent pas leur alloc et pourtant ça doit faire de "jolies" sommes en fin d'année....
.P'être même ,un pognon de dingue comme l'a "vomi" le "monarque"
Allez je vous raconterai un jour l’arnaque que la CAF a essayé de me jouer ....
CAF,Police emploi, CPAM sont dans la maltraitance et le harcèlement

> article et ressources

Merci pour ce témoignage qui va hélas rappeler de mauvais souvenirs à toute personne qui s'est fait contrôler.
Y'avait eut un article bien complet sur Basta! que j'avais lu par là : Chasse aux pauvres - Pas de « droit à l’erreur » pour les allocataires de la Caf, soumis à des contrôles toujours plus invasifs : https://archive.org/details/Chasse_aux_pauvres
Y'a aussi des liens vers d'autres articles et surtout des ressources qui peuvent aider dans la description. Je les remets ici :

- Prestations sociales : les « dérives » de la chasse à la fraude : http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/07/prestations-sociales-les-derives-de-la-chasse-a-la-fraude_5182321_823448.html

- Impôts, fraude, assistanat, vote réac : ces préjugés sur les pauvres qui ne supportent pas l’épreuve des faits : https://www.bastamag.net/Impots-fraude-assistanat-vote-reac-ces-prejuges-sur-les-pauvres-qui-ne

- Quand la CAF devient une machine à broyer usagers et salariés : https://www.bastamag.net/Quand-la-CAF-devient-une-machine-a

- en avril 2016, le contrôle des comptes bancaires semblait pourtant impossible : http://www.ouest-france.fr/politique/rsa-les-comptes-bancaires-des-beneficiaires-controles-4247029

- Face aux contrôles domiciliaires de la CAF, quelques conseils : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5808 (avec audio)

- beaucoup de ressources sur le site des CAFards : https://cafard93.wordpress.com

Contacter :
- réseau des collectifs d’AC ! : http://www.ac-chomage.org
- la CIP IdF : http://www.cip-idf.org

Bon courage pour se remettre de l'intrusion.

> Si on ne dit pas stop...

Solidarité et compassion envers les victimes de ces intrusions surréalistes. Il faut des nerfs d'acier pour supporter le déballage de sa vie privée par un parasite d'Etat sans pêter un câble.
Je me fais un devoir de rappeler à leur misère les contrôleurs qui m'envahissent. Ça leur fait toujours un petit effet quand le rapport de domination s'inverse par le language.
Mais seule l'action collective pourra mettre un terme à la maltraitance des vulnérables par cette police sociale qu'est devenue la CAF. Il faut stigmatiser le sadisme d'Etat et les agents qui le mettent en oeuvre.

> VPN

Il est important d'utiliser un VPN Français ! En ce qui concerne Pole Emploi ou bien la CAF.

Holavpn ou bien via un proxy ;)

> Conf temporaire du torbrowser

C'est aussi possible de configurer temporairement le torbrowser pour qu'il n'utilise que des noeuds de sortie en france, ce qui donnera toujours une IP française lors de la navigation.

Pour faire ça, quand on utilise un torbrowser installé depuis une archive téléchargée sur le site de torproject (ou le paquet "torbrowser-launcher" si on utilise debian ou une distribution dérivée) :

1. Eteindre le torbrowser.
2. Trouver le fichier 'torrc'. Il est dans le sous-répertoire "Browser/TorBrowser/Data/Tor/" où a été décompressé l'archive du torbrowser. Il n'existe pas encore si le torbrowser n'a jamais été démarré. Dans ce cas lancer le torbrowser une fois et l'éteindre.
3. Ouvrir ce fichier torrc avec un éditeur de texte.
4. Ajouter une ligne contenant "ExitNodes {FR}" (sans les guillemets).
5. Enregistrer le changement.
6. Démarrer le torbrowser, naviguer sur quelques sites et cliquer sur le cadenas vert dans la barre d'adresse pour vérifier que le dernier noeud est toujours bien en france.
7. Dans ce cas, faire ses déclaration.

Une fois les diverses activités finies, ne pas oublier d'éteindre aussitôt le torbrowser, et rééditer le fichier torrc pour enlever la ligne qu'on y a ajouté.

Pour faire ça dans Tails :

1. Au démarrage, configurer un mot de passe administrateur puis démarrer la session
2. Ouvrir un terminal quand Tor a été démarré.
3. Éditer le fichier /etc/tor/torrc en tapant dans le terminal "sudo gedit /etc/tor/torrc" (sans les guillemets)
4. Ajouter dans ce fichier une ligne contenant "ExitNodes {FR}" (sans les guillemets encore), enregistrer et quitter l'éditeur.
5. Dans le terminal, taper la commande "sudo service tor@default reload" (sans les guillemets)
6. Démarrer le torbrowser, naviguer sur quelques sites et cliquer chaque fois sur le cadenas vert dans la barre d'adresse pour vérifier que le dernier noeud est toujours bien en france.
7. Dans ce cas, faire ses déclaration.

Une fois les diverses activités finies, refaire l'étape 3. enlever la ligne ajoutée, puis refaire l'étape 5. (ou redémarrer Tails).

Utiliser cette option diminue l'anonymat, il est donc déconseiller de l'utiliser, mais pour faire ses déclarations c'est bien suffisant.