Intervention contre une présentation de « Mauvaise Troupe » -TOULOUSE-

Mis a jour : le lundi 3 juin 2019 à 12:09

Mot-clefs: Contre-sommets aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: toulouse

.

Ce samedi 1er juin, on est allées à quelques personnes lire à plusieurs voix le texte qui suit au début de la présentation du nouveau bouquin du collectif « Mauvaise Troupe » et en lien avec l'orga de l'anti G7 de cet été. Il y avait une trentaine de personnes dans le bar L'itinéraire Bis.
La lecture s'est passée sans réelles réactions de leur part, et on est parties, comme prévu, direct après la lecture..

On avait envie et on voyait du sens à les faire chier, alors on s'est dit que c'était chouette si ça pouvait donner des idées et des envies à d'autres de perturber la suite de leur tournée publicitaire.

Hésitez pas à ré-utiliser ce texte, si jamais.

Si vous voulez les trouver, ils seront à :

Tarnac (19) le mardi 4 juin 2019 à 19h00 au Magasin Général
Poitiers le mercredi 5 juin 2019 à 18h00 à l'Envers du bocal, 16 ter rue de la Regratterie
Nantes le vendredi 7 juin 2019 à La Dérive 1 rue du Gué Robert
Rennes le lundi 10 juin 2019 à 18h00 Maison de la grève 37 rue Legraverend
Rouen le vendredi 14 juin 2019
Caen le samedi 15 juin 2019
Douarnenez le mercredi 26 juin 2019 à 19h00 L'Ivraie
Zad Notre-Dame-des-Landes le dimanche 7 juillet 2019
Val susa le samedi 27 juillet 2019 Venaus


Voilà le texte lu et distribué à ce moment : (Le titre est une référence à un de leurs textes victorieux dégueulasse « Et toc ! » distribué au moment de l'abandon du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes)


Et TOC TOC TOC! On est toujours là!!

Salut,
On a envie de dire 2-3 trucs parce qu'on voit que le collectif Mauvaise Troupe va intervenir ce soir.
Mauvaise Troupe c'est un collectif qui a publié plein de textes et livres sur la ZAD de Notre Dame des Landes, il y a des gens de ce collectif qui y vivent depuis des années.
Et dans leurs écrits c'est toujours pareil: une vision ultra romantisée et aseptisée de ce qu'il se passe là-bas, ça parle d'une résistance plus forte et plus belle que tout. On est plusieurs personnes à y avoir passé du temps et à avoir observé qu'ielles mettent les moyens pour diffuser leur vision de l'histoire et prendre une place de "porte parole" en écrasant d'autres visions bien plus critiques, que nous partageons.
Les personnes de ce collectif participent (soit en soutenant, soit de manière plus directement active), à des dynamiques de prises de pouvoir sur la ZAD, à des pratiques autoritaires, sans remise en question ou changement malgré les nombreuses critiques et confrontations.

On va pas trop rentrer dans les détails de ce qu'il s'est passé sur la ZAD ces dernières années (on vous file des références de textes en dessous qui parlent de ça, si ça vous intéresse) mais en tous cas, ce collectif et d'autres ont imposé leur vision politicienne de la lutte.
On peut en voir les conséquences dans comment la zad a évolué: une zone en cours de normalisation, entre autre à travers les négociations avec l'état.
Toute une partie de celleux qui voulaient résister est partie, ne voyant plus de sens à rester sur place et/ou suite aux divers coups de pression (humiliations, menaces, agressions physiques et verbales) de la part de personnes défendant la légalisation en cours et se faisant ainsi les relais de la répression étatique. Par ailleurs, des personnes sont toujours en lutte là-bas contre ces logiques.

Ca nous met très en colère de voir que malgré ça, y a plein de personnes/groupes (dont Mauvaise Troupe) qui continuent à voir et présenter, encore aujourd'hui, la ZAD comme un espace de résistance et une victoire politique.
En colère qu'ielles tirent une légitimité de cette image faussement radicale, qu'ielles ont contribué à créer à travers des moyens médiatiques et commerciaux.
En colère et inquiètes que cela leur permette d'exporter leur modèle nocif vers d'autres luttes, comme on peut le voir à travers cette tournée de présentation de leur dernier livre. Une tentative de trouver un nouvel élan en se joignant à l'appel à converger autour de l'anti G7 au Pays Basque cet été.

Alors voilà, on trouvait ça important de faire exister cette critique et partager notre colère et notre méfiance de les voir ici ce soir.
On va pas rester, parce que ce collectif, ces stratégies de luttes et ces pratiques autoritaires plus ou moins bien déguisées, nous prennent déjà bien trop d'énergie dans nos vies, et qu'on a mieux à faire que de les écouter une fois de plus.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Si vous voulez lire des regards critiques sur ce qu'il s'est passé sur la zad ces dernières années, on vous conseille entre autre:
- « Zadissidences 1, 2 et 3. Des voix off de la ZAD. »
- « Le mouvement est mort, vive la réforme. Une critique de la composition et de ses élites. »
- « Des dynamiques inhérentes aux mouvements de contestation »
- »À NDDL comme ailleurs, seul un territoire en lutte peut s'opposer à la normalisation industrielle agricole » et « Appel pour retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd'hui sur la ZAD » du collectif contre les normes.

(brochures et textes trouvables sur infokiosques.net ou nantes.indymedia.org)

 

Commentaire(s)

> épine

trooooop stylé! une épine dans le pied des politicards en plus!

> copain copain

ça fait du bien et ça inspire... merci!

on voit quand même que leur tournée est courte et qu'ils ne sont invités que chez leurs "amis", ce qui est quand même rassurant.
les versions moins glamour de la "victoire" ont pas mal circulées et il faut que ça continue partout où ils esaieront de mentir et de s'approprié des luttes a leur seul interêt spectaculaire.

le trucs qu'ils faut qu'ils comprennent c'est qu'on va pas oublier de si tôt...

toc toc toc ...
de fait, on est plus seulement sur la zad,
on est partout !

une épine parmis des ronciers

> Pour trouver les textes critiques...

- «Zadissidences 1, 2 et 3. Des voix off de la ZAD»
https://infokiosques.net/spip.php?article1549
https://infokiosques.net/spip.php?article1598
https://infokiosques.net/spip.php?article1599

- «Le mouvement est mort, vive la réforme. Une critique de la composition et de ses élites»
https://infokiosques.net/spip.php?article1530

- «Des dynamiques inhérentes aux mouvements de contestation»
https://infokiosques.net/spip.php?article1575

- «À NDDL comme ailleurs, seul un territoire en lutte peut s'opposer à la normalisation industrielle agricole» et «Appel pour retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd'hui sur la ZAD» du Collectif contre les normes
https://zad.nadir.org/spip.php?article5107
https://nantes.indymedia.org/articles/41490

> et ne pas oublier...

Et ne pas oublier tous ces politicards qui mobilisent contre le G7. Qui vont tout faire pour que des centaines de compagnons se retrouvent encore une fois piégés fichés et enprisonnés. C'est sur que ça les dérange pas eux, puisqu'ils et elles sont toutes et tous blanches et blancs et qu'ils seront vite ressortient. C'est trop facile d'appeler à des manifestations ou à des actions quand on va pas soi même payer le prix de la répression. Au final toutes ces personnes font largement plus de tord que le G7 lui-même.

Une anti-anti G7 convaincue et radicale.

> @Radicale "et ne pas oublier"

Ces derniers temps, des petits trolls se reproduisent sur indy-nantes, notamment pour invalider les critiques anti-appellistes et tenter de ridiculiser toutes les critiques qui s'expriment intelligemment.

Là, le truc de faire croire qu'il y a des gens qui pensent que mobiliser contre le G7 serait faire le jeu de la répression et du racisme... pfff... arrêtez, SVP, vous tentez de faire diversion mais on n'est pas dupes: les petits et grands jeux de pouvoir qui se jouent sur la ZAD n'ont rien à voir avec les mobilisations sincèrement anticapitalistes qu'il peut y avoir depuis des années contre les institutions étatiques et capitalistes internationales (G8, OMC, FMI, Union européenne, etc.).

Espérons donc que le G7 soit plus que perturbé cet été en Pays Basque !

Il est malheureusement nécessaire d'être sur différents fronts, malgré l'énergie que ça prend. Attaquer le système capitaliste n'empêche pas de se questionner sur les rapports de pouvoir politiciens qui se jouent à plus petite échelle dans nos luttes, comme l'exemple des négociations intéressées par une partie des zadistes avec l'État à Notre-Dame-des-Landes le montre bien.

> cot cot cot codé ??

dur de lire tout ça et de constater autant de divisions
heureux d'avoir quitté tout ça et fait mon bonhomme de chemin tout seul
je vous laisse à vos prises de tête sue l'écriture inclusive et l'anti-appellisme et je vais arroser mes tomates
bisous

> Le 7 juin à Nantes

Et si on allait zbeulifier leur soirée vendredi soir à la Dérive ? Des gens motivés ?

> debile

Mais vous etes vraiment debile. Aucune perspective politique.

Vous foutez rien a part les gens qui s'organise vraiment et ont un tant soit peu d'activite.

Heuresement, vous etes une especes en voie de disparition et c'est tant mieux.

Ce qui est sur, c'est que je ne peux legitimement pas me revendiquer anarchiste ou anti-autoritaire quand des gens comme vous le font. C'est trop la honte.

bisous

> @débile

tu ne peux legitimement pas te revendiquer anarchiste ou anti-autoritaire tant que tu reste un tant soi peut du coté des autoritaires... c'est ça le principe !
quand a dire qu'"on" ne fait rien... c'est drôle... tous se qui se fait est fait par des appello et rien nulle part n'est fait par les anarchistes???
c'est pas parce qu'on ecrit pas des livres ou articles romancés qu'on ne fait rien. ça c'est de l'illusion intelectuelle.
et puis mieux vaut ne rien faire que de négocier avec l'etat, et devenir oppresseur a ses cotés.

appello poil aux crocs !

> Intervention contre une présentation de "Mauvaise Troupe" - POITIERS -

https://nantes.indymedia.org/articles/45777

"

En solidarité, le rdv de poitiers a été perturbé par quelques personnes.

Une petite table de presse (avec les brochures ZADissidences, Des Dynamiques et Le mouvement est mort) et une diff du texte de l'article ont été installées quelques temps.

Après divers coups de pression (verbaux, physiques, dont étranglement) et l'exigence d'une personne "responsable" à quitter les lieux, les quelques personnes se sont déplacées jusque dans la rue, prenant le temps de discuter et réfléchir à la suite.

La terrasse de bar a pu être réoccupée plus tard. Des brochures et le texte ont alors pu circuler, sans installation d'une table. Pas de confrontation cette fois, les personnes ont pu repartir tranquillement.

---

Pour info, les textes ont été présentés comme de la calomnie et l'acte de solidarité comme illégitime, mal informé et inacceptable

"

> bravo

Bravo à vous. Toulouse, Poitiers ... et demain Nantes ? Qui sait ? Qu'ils ne se sentent les bienvenus nulle part !

> Se tromper d'ennemi pour exister

"en solidarité" à qui exactement, des individu.e.s viennent foutre la merde à poitiers ?
En tout cas, ces procédés sont dignes d'un milieu qui n'a ni idées politiques claires, ni perspectives d'action en lien avec les évènements. On a concrètement lu dans le tract édité au dessus qu'un collectif d'écrivain.e.s est coupable de vendre des bouquins. Hallucinant.
Ensuite, des personnes se disant anti-autoritaires viennent dire avec un aplomb perturbant ce qui est une bonne lutte, ce qui n'est pas une bonne lutte, et ensuite on se casse, comme ça on ne peut pas en discuter.
Pour finir, des gens.Tes qui n'ont jamais fait autre chose que venir une semaine pour prendre des vacances sur la ZAD prennent position sur une situation qu'iels ne connaissent que de ouï dire. Donc comme c'est les copains qui ont raison, on va quand même pas confronter les sources avec ces capitalistes "faisant les relais de la répression étatique", on risquerait de voir que la vérité est une notion tout a fait approximative. En tout cas, votre avis sur des évènements qui se sont passés en dehors de vos vies, on s'en fout, soyez en sûr.e.s, et finalement les autoritaires que vous décrivez attendent sagement que vous ayez fini de vomir vos inepties pour faire la seule chose qui compte, lutter. Mais peut être connaissez vous ce mot sans en connaitre la définition.

> @moutarde

hey, moutarde, on n'a pas attendu les appellos pour lutter, alors steuplé garde tes leçons de "lutte" pour tes potes intellos qui savent que blablater. on n'a aucun compte à rendre, la lutte on est beaucoup à être dedans H24 et c'est bien pour ça qu'on en a ras-le-cul des appellistes et de leurs petites méthodes politiciennes et manipulatrices. les appellistes ne séduisent que ceux et celles qui ne sont pas dans les luttes, ou n'ont pas encore eu l'occase d'y être confronté-e-s dans les luttes auxquelles illes participent. à moins, bien sûr, de vouloir rejoindre le parti et d'y trouver un rôle.

> AhAh-ah-ah-AH

Reprocher aux anarchistes/anti-autoritaires de ne pas être dans les luttes, après justement nous avoir reproché d'y être et avoir tout fait pour nous virer !!!

Je sais pas si il faut être appelos ou pas, pour tenir de tels propos, mais le mal est profond. Vous devriez vous consulter.

> À Caen aussi

"Ce samedi 15 juin nous nous sommes rendu à la Maison des syndicats de Caen dans les locaux de Sud Solidaires pour distribuer le texte distribué lors de deux autres présentations du collectif « Mauvaise Troupe » à Toulouse et Poitiers."

La suite:
https://nantes.indymedia.org/articles/45836

> droit de reponse et droit de reponse

une reponse a été publié sur iaata au texte initial

https://iaata.info/Reponse-a-l-article-Intervention-contre-une-presentation-de-Mauvaise-Troupe-3473.html

et un commentaire posté sur iaata, a voir s'il sera publié !
le voila:
c’est gonflé comme réaction a un texte qui dénonce des oppressions subies.
vous ne savez donc pas que parler avec les oppresseur surtout s’ils sont "les invités" de la soirée, qui plus est dans un lieu qui se dit "notre auberge des culs de plombs", qui plus est quand il parlent bien et fort, c’est pas utile... (vous ne semblez en fait pas avoir bien saisie les conflits).
alors c’est bien de citer tout un tas de luttes, mais si vous agissez comme ça avec les agresseurs (ont parlent ici de barricade enlevés sans consentement pendants les expulsions, d’entente avec l’ennemie (préfecture) avant pendant et après les expulsions, de tromperies, de mensonges en réunion, d’accaparement de lieux collectifs, de cabanes détruites par elleux, de chefferie... il ne suffit pas d’avoir les brochures, ils faut les lire !)
la diversité des tactiques ne comprends pas les tactiques de la fin qui justifierait les moyens ! la tactique de l’arnaque et de la trahison ne semble pas justifiés si ce n’est contre l’ennemis, du coup dire que se groupe est autoritaire et ne respecte pas l’esprit du lieu ET accueillir des personnes de mauvaises troupes dont les méfaits qui sont dénoncé sont bien pires c’est pas honnête 

> Réponse du Collectif ZAD31

La réponse est sur le Blog Médiapart à ce lien
https://blogs.mediapart.fr/michegauthier/blog/210619/reponse-l-article-intervention-contre-une-presentation-de-mauvaise-troupe