Comment former un groupe affinitaire?

Mis a jour : le vendredi 1 mars 2019 à 15:01

Mot-clefs: actions directes
Lieux:

Traduction d'un texte de Crimethinc sur l'organisation en groupe affinitaire.

La pierre angulaire de l’organisation anarchiste

Traduction d’un texte de Crimethinc.

 

Les temps sont turbulents. On voit d’ors et déjà, des barrages , des manifestations , des émeutes et des affrontements se produire régulièrement. Il est temps d’organiser les bouleversements qui se préparent.

Mais s’organiser ne signifie pas se joindre à une institution préexistante et recevoir des ordres. Cela ne devrait pas signifier que votre pouvoir et votre perspicacité personnels soient perdus pour devenir un rouage dans une machine. D’un point de vue anarchiste, la structure organisationnelle doit maximiser à la fois la liberté et la coordination volontaire à tous les niveaux, du plus petit groupe à la société dans son ensemble.

Vous et vos ami.e.s formez déjà un groupe affinitaire, la pierre angulaire de ce modèle. Un groupe affinitaire est un cercle d’amis qui se comprennent comme une force politique autonome. L’idée est que les personnes qui se connaissent déjà et se font confiance devraient travailler ensemble pour réagir immédiatement, intelligemment et avec souplesse aux situations qui apparaissent.

Ce format sans chef.fe s’est avéré efficace pour toute sortes d’activités de guérilla, ainsi que pour ce que la RAND Corporation appelle une tactique «fourmillante» dans laquelle de nombreux groupes autonomes imprévisibles submergent un adversaire centralisé. Vous devriez participer à chaque manifestation dans un groupe affinitaire, avec une acceptation partagée de vos objectifs et de vos capacités. Si vous appartenez à un groupe affinitaire qui a déjà agi ensemble, vous serez mieux préparé à faire face aux situations d’urgence et à tirer le meilleur parti des opportunités inattendues.

Ce guide est une adaptation d’une version antérieure de notre Recipes for Disaster: An Anarchist Cookbook..

Les groupes affinitaire sont puissants

Par rapport à leur petite taille, les groupes affinitaire peuvent avoir un impact disproportionné. Contrairement aux structures traditionnelles hiérarchique, ils sont libres de s’adapter à toutes les situations, ils n’ont pas besoin de faire passer leurs décisions au travers d’un processus bureaucratique compliqué, et tou.te.s les participant.e.s peuvent agir et réagir instantanément sans attendre d’ordres, mais avec une idée claire. de ce à quoi s’attendre les un.e.s des autres. L’admiration mutuelle et l’inspiration sur lesquelles ils sont fondés les rendent très difficiles à démoraliser. Contrairement aux structures capitalistes, fascistes et socialistes, ils fonctionnent sans aucun besoin de hiérarchie ni de contrainte. Participer à un groupe affinitaire peut être gratifiant, amusant et efficace.

Par dessus tout, les groupes affinitaire sont motivés par le désir et la loyauté partagés, plutôt que par le profit, le devoir, ou toute autre compensation ou abstraction. Il n’est pas étonnant que des groupes affinitaire aient fait reculés de unités entière de police anti-émeute en ayant pour seul arme les munitions de gaz lacrymogène que celleux-ci leur avaient tirées dessus .

Le groupe affinitaire est un modèle flexible

Certains groupes affinitaire sont formels et immersifs: les participant.e.s vivent ensemble, partagent tout en commun. Mais un groupe affinitaire ne doit pas nécessairement être un arrangement permanent. Il peut servir de structure de commodité, assemblée à partir de personnes intéressées et de confiance pour la durée d’un projet donné.

Une équipe particulière peut agir ensemble en tant que groupe affinitaire, mais les membres peuvent également se diviser en groupes affinitaire plus petits, participer à d’autres groupes affinitaire ou agir en dehors de la structure du groupe affinitaire. La liberté de s’associer et de s’organiser à la convenance de chacun.e est un principe anarchiste fondamental; cela favorise la redondance, de sorte qu’aucune personne ou aucun groupe n’est essentiel au fonctionnement de l’ensemble et que les différents groupes peuvent se reconfigurer selon les besoins.

Le groupe affinitaire est un modèle flexible.

Choisissez l’échelle qui vous convient

Un groupe affinitaire peut aller de deux à peut-être jusqu’à quinze personnes, en fonction de vos objectifs. Cependant, aucun groupe ne devrait être d’une taille si importante qu’une conversation informelle sur des questions urgentes en devient impossible. Vous pouvez toujours vous séparer en deux groupes ou plus si besoin est. Dans les actions qui nécessitent de conduire, le système le plus simple consiste souvent à avoir un groupe affinitaire pour chaque véhicule.

Apprendre à se connaître intimement

Apprenez les forces, les vulnérabilités et les antécédents de chacun.e pour savoir en quoi vous pouvez compter les un.e.s sur les autres. Discutez de vos analyses de chaque situation dans laquelle vous vous trouvez et de ce qui vaut la peine d’être accompli: identifiez leur correspondance, leur complémentarité et leur différence, afin que vous soyez prêt à prendre des décisions à la fraction de seconde.

L’un des moyens de développer une intimité politique consiste à lire et à discuter des textes ensemble, mais rien ne vaut l’expérience sur le terrain. Commencez lentement afin d’éviter d’en faire trop d’un coup. Une fois que vous avez défini un langage commun et une dynamique interne saine, vous êtes prêt à identifier les objectifs que vous souhaitez atteindre, à préparer un plan et à passer à l’action.

Décidez du niveau de sécurité approprié

Les groupes affinitaire résistent à l’infiltration car tou.te.s les membres partagent une histoire et une intimité entre elleux, et personne en dehors du groupe n’a besoin d’être informé de leurs projets ou activités.

Une fois réunis, un groupe affinitaire devrait établir un ensemble commun de pratiques de sécurité et s’y tenir. Dans certains cas, vous pouvez vous permettre d’être public et transparent sur vos activités. dans d’autres cas, il ne faudra jamais parler de ce qui se passe au sein du groupe, même après que toutes ses activités aient été menées à terme. Dans certains cas, personne excepté les participant.e.s du groupe ne devrait savoir qu’il existe. Vous et vos camarades pouvez discuter et vous préparer à des actions sans faire connaitre à des gens extérieur que vous constituez un groupe affinitaire. N’oubliez pas qu’il est plus facile de passer d’un protocole de haute sécurité à un protocole de basse sécurité que l’inverse.

Prendre des décisions ensemble

Les groupes affinitaires fonctionnent généralement par consensus, les décisions étant prises collectivement en fonction des besoins et des désirs de chaque personne impliqué.e.s. Le vote démocratique, dans lequel la majorité obtient ce qu’elle souhaite et où la minorité doit tenir sa langue, est un anathème pour les groupes affinitaire – car si un groupe doit fonctionner sans heurts et rester soudé en cas de stress, chaque personne impliquée doit être satisfaite du fonctionnement. Avant toute action, les membres d’un groupe doivent définir ensemble leurs objectifs personnels et collectifs, les risques qu’iels sont à l’aise de prendre et leurs attentes les un.e.s envers les autres. Une fois ces questions réglées, iels peuvent mettre au point un plan.

Étant donné que les situations d’action sont toujours imprévisibles et que les plans ne se concrétisent que rarement, il peut être utile de recourir à une double approche de la préparation. D’une part, vous pouvez planifier différents scénarios: Si A se produit, nous nous informerons par X et nous passerons au plan B; si X moyen de communication est impossible, nous nous réunirons de nouveau sur le site Z à 14 heures. D’autre part, vous pouvez mettre en place des structures qui seront utiles même si ce qui se passe ne ressemble à aucun des scénarios que vous avez imaginés. Cela peut impliquer la préparation de ressources (bannières, fournitures médicales ou équipement offensif), la division des rôles internes (par exemple, repérage, communications, médecin, liaison avec les médias), la mise en place de systèmes de communication (tels que les téléphones prépayés (NdT: plus valable en Belgique étant donné l’identification obligatoire) ou des phrases codées pouvant être crier pour transmettre des informations en toute sécurité), élaborer des stratégies générales (pour garder un oeil les un.e.s sur les autres dans des environnements confus, par exemple), définir des itinéraires d’évacuation d’urgence ou préparer un soutien juridique au cas où une personne serait arrêtée.

Après une action, un groupe affinitaire astucieux se réunira (si nécessaire, dans un endroit sûr et dépourvu d’électronique) pour discuter de ce qui s’est bien passé, de ce qui aurait pu mieux se passer et de ce qui vient après.

Il est plus sûr d’agir dans des environnements de protestation chaotiques au sein d’un groupe affinitaire très uni.

Tact et tactiques

Un groupe affinitaire ne répond qu’à lui-même, c’est l’une de ses forces. Les groupes affinitaire ne sont pas gênés par le protocole procédural d’autres organisations, les difficultés à parvenir à un accord avec des personnes extérieurs ou les limites imposées par un organisme qui ne participe pas immédiatement à l’action.

En même temps, tout comme les membres d’un groupe affinitaire s’efforcent de parvenir à un consensus, chaque groupe affinitaire devrait s’efforcer de créer une relation similaire avec les autres individus et groupes, ou du moins de compléter les approches des autres, même si les autres ne reconnaissent pas la valeur de cette contribution. Idéalement, la plupart des gens devraient être heureu.x.ses de la participation ou de l’intervention de votre groupe affinitaire dans une situation donnée, plutôt que d’avoir des ressentiments envers vous ou d’avoir peur de vous. Iels devraient en venir à reconnaître la valeur du modèle de groupe affinitaire et être pousser à l’utiliser, après l’avoir vu réussir et tirer profit de ce modèle.

S’organiser avec d’autres groupes affinitaire

Un groupe affinitaire peut travailler avec d’autres groupes dans ce qu’on appelle parfois une grappe. La formation de grappes permet à un plus grand nombre d’individus d’agir avec les mêmes avantages qu’un groupe affinitaire unique. Si la rapidité ou la sécurité est requise, des représentant.e.s de chaque groupe peuvent se réunir à l’avance, plutôt que l’ensemble des groupes; si la coordination est essentielle, les groupes ou les représentant.e.s peuvent organiser des méthodes de communication dans le feu de l’action. Au fil des années de collaboration, différents groupes affinitaire peuvent se connaître aussi bien entre groupe qu’iels se connaissent à l’intérieur de leur propre groupe, devenant de ce fait plus fonctionnels et plus efficaces ensemble.

Lorsque plusieurs groupes de groupes affinitaire doivent coordonner des actions particulièrement massives, avant une grande manifestation, par exemple, ils peuvent organiser une réunion-débat au cours de laquelle différents groupes affinitaires et grappes peuvent s’informer mutuellement de leurs intentions. Les conférences produisent rarement un consensus parfaite, mais elles peuvent informer les participant.e.s des divers désirs et perspectives en jeu. L’indépendance et la spontanéité offertes par la décentralisation sont généralement nos plus grands avantages pour combattre un adversaire mieux équipé.

Synthétiser

Pour que les groupes affinitaire et les grandes structures fondées sur le consensus et la coopération fonctionnent, il est essentiel que toutes les personnes impliquées puissent compter les unes sur les autres pour concrétiser leurs engagements. Lorsqu’un plan est approuvé, chaque personne d’un groupe et chaque groupe d’une grappe doivent choisir un ou plusieurs aspects critiques de la préparation et de l’exécution du plan et proposer de les résumer. Faire la synthèse de l’approvisionnement d’une ressource ou de la réalisation d’un projet, c’est garantir que cela sera accompli d’une manière ou d’une autre, quoi qu’il en soit. Si vous faites une légal team téléphonique pour votre groupe pendant une manifestation, vous devez lui répondre, même si vous tombez malade; si votre groupe promet de fournir des banderoles pour une action, assurez-vous qu’elles soient prêtes, même si cela signifie rester debout toute la nuit la veille car le reste de votre groupe affinitaire ne pouvaient être présent.e.s. Au fil du temps, vous apprendrez à gérer les crises et sur qui vous pourrez compter sur les autres, tout comme iels apprendront à quel point iels peuvent compter sur vous.

Aller en action

Arrêtez de vous demander ce qui va se passer ou pourquoi rien ne se passe. Rassemblez-vous avec vos amis et commencez à décider de ce qui va se passer. Ne traversez pas la vie en mode spectateur passif, à attendre qu’on vous dise quoi faire. Prenez l’habitude de discuter de ce que vous voulez qui se passe et concrétiser ces idées.

Sans une structure qui encourage les idées à passer à l’action, sans les camarades avec qui se prendre en charge, s’enflammer et prendre de l’élan, vous risquez d’être paralysé.e, coupé.e de votre potentiel. Avec elleux, votre potentiel peut être multiplié par dix ou mille. “Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes réfléchies et engagées puisse changer le monde”, a écrit Margaret Mead: “C’est la seule chose qui ait jamais existé.” Elle faisait allusion, qu’elle le sache ou non, à des groupes affinitaires. Si chaque personne dans chaque action contre l’État et le statu quo participait en tant que membre d’un groupe affinitaire très uni, la révolution serait accomplie en quelques années à peine. (NdT: vision peut-être un peu trop optimiste)

Un groupe affinitaire peut être un cercle de couture ou un collectif de réparation de vélo; il peut se réunir dans le but de servir des repas sur une occupations ou de contraindre une multinationale à la faillite par le biais d’un programme de sabotage soigneusement orchestré. Des groupes affinitaire ont planté et défendu des jardins communautaires, construit, occupé et incendié des bâtiments, organisé des programmes de garde d’enfants dans les quartiers, organisé des grèves sauvages; Des groupes affinitaire individuels initient régulièrement des révolutions dans les arts visuels et la musique populaire. Votre groupe préféré était un groupe affinitaire. Un groupe affinitaire a inventé l’avion. Un autre maintient ce site.

Que cinq personnes se rencontrent, résolues à faire face à la foudre de l’action plutôt qu’à l’agonie de la survie – à partir de ce moment, le désespoir prend fin et la tactique commence.

 

Commentaire(s)

> Infra politique

Illustration de l'impuissance politique qui caractérise les anars individualistes, bons pour prendre et donner des gnons et pour sortir les marrons du feu aux petits malins qui les passent ensuite par les armes histoire d'asseoir leur nouveau pouvoir : 1917, 1936,... Les anars seront toujours minoritaires, mais ils doivent s'intéresser à ce que deviennent les structures de décision pour les défendre des prises de pouvoir. Ce n'est pas avec des groupes affinitaires qu'on fait la révolution... Juste un barbecue !

> Meilleure traduction

Je préfère la traduction sur le site d'origine du texte anglais : https://fr.crimethinc.com/2020/06/18/comment-former-un-groupe-affinitaire-lelement-essentiel-de-lorganisation-anarchiste

Un peu la même chose, mais pas pareil.