## intox du Communiqué sur les arrestations survenues sur la zad ##

Mis a jour : le jeudi 24 janvier 2019 à 23:42

Mot-clefs: Médias Répression Resistances aéroport notre-dame-des-landes / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) prisons centres de rétention précarité antifascisme anti-repression exclusion chômage
Lieux: ZAD

Ce que le communiqué sur les arrestations survenues sur l'ex ZAD passe sous silence et réécrit à son avantage.

Fachos-medium

## intox du Communiqué sur les arrestations survenues sur la zad ##                          
(ce que ce communiqué ne dira pas)

Ce 22 janvier à 6h du matin, la zad a été réveillée par un dispositif policier massif pour arrêter trois personnes. il n'est pas question de s'en réjouir parce qu’au grand royaume des oppressions, l’état et ses milices armées arriveront toujours en tête.  

Pour autant: à la lecture du « Communiqué suite aux arrestations », on se demande de quel côté de la matraque se trouve la politique-politicienne. Tant les mensonges institutionnels ne sont plus la prérogative d’état, tant la « manipulation des masses » est répandue dans le mouvement depuis longtemps, mais de manière beaucoup plus « flagrante » depuis un an, et tant est forte la capacité de quelques personnes à réécrire l’histoire en fonction des versions qui servent leurs intérêts. Enfin, il s'agit de notre point de vue de personnes sans cesse qualifiées de « paranos », « complotistes », voire de « malades mentaux » (quelle belle manière de déconstuire les rapports d’oppressions !). Sans aucun doute, certaines personnes ré-utiliserons bien vite ces arguments pour disqualifier ce que l’on dira ici.

Quand le communiqué parle de « dossier vide », ça nous ferait presque imaginer que Benalla est venu donner des cours de langue de bois à la zad. On ne sait évidemment jamais qui-a-fait-quoi. On a toujours des soupçons, jamais de preuves. Pour autant, nier des faits qui se sont bien produits, c’est humilier les victimes de ces exactions un peu plus qu’elles ne l’ont déjà été. Alors oui, des comptes se sont "réglés" sur la zone, pas toujours de manière collective/consensuelle/bienveillante/subtile.

Pour les affaires les plus récentes :        

- fin mars 2018, séquestration et tabassage en règle : au petit matin, muni de gaz, de masques et de matraques, un groupe (commando ?) débarque dans un lieu de vie, kidnappe et tabasse une personne (membres inférieurs et supérieurs brisés) et le laisse pour mort aux abords d'un hôpital psychiatrique. Pas de plainte déposée mais le parquet s'en saisi.    

- Une autre affaire de séquestration a eu lieu à l’automne 2018 : un individu, chassé à travers la ZAD par un groupe, tabassé dans les bois, mis dans un coffre puis déposé en périphérie de Rennes a fini à l’hôpital. Plainte déposée avec identification.Dans ces deux cas, ces expéditions punitives trouvent souvent des justifications (ou, à demi-mots) : divergences politiques, stratégiques, conflits interpersonnels et tentatives d'éviction.

Ce sont évidemment pour les plus récentes.

La ZAD a tenté à plusieurs reprises de trouver des outils de gestion de conflits internes qui passent par de la médiation plutôt que par des coups de pression. D’où l’invention du « cycle des 12 » qui a bien souvent échoué devant des conflits parfois conséquents. Bien évidemment, on continuera de vous nier toute existence de milice interne : on ne dit pas à nos soutiens qu’ici, les comptes se règlent aussi à coups de barres de fer. Et puis, on ne sait jamais complètement qui c’est. Et puis, les victimes ont souvent peur de parler. Et puis, les victimes sont de toute façon des gens peu crédibles (« tarées », « schizo », « malades mentales » de tout poil...) face aux gens de pouvoir sur zone.
Et puis regardez, comme ielles sont sympathiques, toutes ces belles personnes qui fêtaient la victoire un an plus tard. Regardez bien leurs sourires sur les photos, l'émotion sur leur visage, les pleines tablées de banquets réjouissants. Comment pourrait-on s'imaginer que derrière de si beaux apparâts se cachent des personnes capables d'une telle violence ou de la justifier ?  

Nous ne nous réjouissons évidemment pas que l’état ait pris en main ces affaires, à la place des habitant.es de la ZAD. Car ils et elles auront à répondre à une justice de classe, raciste et inégalitaire qui n’aura pour but que de faire exemple de ces arrestations dans une situation territoriale tendue. Là où la ZAD a échoué à dissoudre tout rapport de pouvoir et d’autoritarisme en interne, l’état a fini par s’en emparer.  

Les personnes arrêtées sur la zad ce matin-là ont été "engagées de longue date dans le mouvement anti-aéroport", sont "intégrées dans les diverses activités, liens de voisinages et de solidarité locale", et "vivent ici depuis plusieurs années". Que d'arguments de campagne. Est-ce que ça les rend plus légitimes à être soutenues ou excusées de leurs éventuels actes ? Plus irréprochables ? Plus intouchables? sans doute. Mais vivre sur la ZAD n’est pas (et n'a jamais été) un gage de « bonne conduite », d’honnêteté ou de bienveillance intrinsèque.

Il est étrange de voir que des personnes qui ont délibérément et en conscience négocié avec la préfecture, reconnaissant par là, la légitimité de son pouvoir (et donc sa "violence légitime"), s'indignent maintenant que l’état se « venge » en les soumettant à la répression. 
Sans doute fallait-il mieux lire les petites lignes du contrat...

NOUS N’APPELLONS PAS A SOUTENIR CES INDIVIDUS

Parce que, ce que l'on sait des "coffrages" ne correspond pas à la "version officielle" et que l'on ne se rangera pas derrière des personnes que l'on sait aguerries à la communication politicienne, plus qu'à l'honnêteté intellectuelle. 
Parce que nous sommes contre les polices, avec ou sans uniformes.

NOUS N’APPELLONS PAS A SOUTENIR CES INDIVIDUS et en laissons le soin à celles et ceux qui ont cherché à légitimer ou à dissimuler leurs actes.   Nous ne prendrons pas les armes contre d’autres affamés.

Commentaire(s)

> Bonjour

Bonjour, nous sommes "un organe de presse", votre point de vue nous intéresse. Nous souhaitons réaliser une enquête sur le profil des personnes actuellement en garde à vue, la police refuse de nous communiquer quoi que ce soit tant sur le dossier que sur les personnes apréhendées. Vous avez l'air d'en savoir beaucoup et d'avoir envie/besoin de parler

Pourriez vous nous contacter à cette adresse :

trouduc[at]noshame.net

Bien Cordialement

trouduc

> quels éléments sont divulgués dans cet article ?

bonjour Mr trouduc, nous souhaiterions savoir quels éléments dans cet article semble donner des informations que personne ne détient et dont la police aurait intérêt à avoir en sa possession ?

si votre réponse nous semble justifiée nous ferons la demande de retrait de cet article comme écrit dans les closes du site hébergeur.

si votre réponse est injustifiée alors il nous sera évident que votre commentaire ne vise qu'à décridibiliser une réalité pour servir une cause qui visiblement n'a rien de glorieux.

est ce que vous luttez pour la transparence ?
ne la devez vous pas à celles et ceux qui luttent à vos côtés ou qui vous ont soutenu ?
faut il dissimuler la réalité pour servir ses intérêts personnel ?

dans l'attente d'une réponse fructueuse de votre part nous vous prions d'agréer monsieur trouduc nos respectueuses salutations.

> ça sent le caca

Il est vraiment bizarre cet article, on ressent clairement un manque d'objectivité factuelle voire de la haine. On y mélange humanisme et politique de façon que j’estime malsaine.
En gros ça ressemble clairement à du confusionnisme sous couvert d'anti-autoritarisme orienté... Bref de la merde de chien (et je suis désolé pour les merdes de chiens). Salut

> pet gaz !

pégase, tu manie de très joli mots que tu mélanges bien mais ça veut dire quoi en fait. Ce texte présente des faits, relate des histoires et en fait des analyses peut être bancale mais elles sont faites. Dire qu'un texte qui parle de mensonge et souhaite dissiper la confusion, est confusioniste... c'est pas vraiment des arguments.

> - 5

la presse bourgeoise dit : 5 interpellations ( source : Notre-Dame-des-Landes: 5 interpellations pour séquestration - le fig')

> L'arroseur arrosé

....

Faire les maos de la pire époque en hurlant à la criminalisation du mouvement social dans ce contexte, et en voulant enrôler à coup de chantage ceux qu'on a soi-même "réprimé", contre un Etat avec lequel on a imposé de cogérer le champ de lutte...

Mais enfin, "camarades", c'est aussi ça, avoir le gang nommé "Etat" comme partenaire de gestion : il ne laisse pas faire les barbouzeries autogérées, quel scandale !

La solution est simple : barbouzer pour lui au lieu de barbouzer pour soi, et tout rentrera dans l'ordre !

-

Ces histoires sont sordides, comme dirait l'autre.

> ..

"Dans ces deux cas, ces expéditions punitives trouvent souvent des justifications (ou, à demi-mots) : divergences politiques, stratégiques, conflits interpersonnels et tentatives d'éviction. "

Et ça c'est pas du mensonge par hasard ?

> pour un-e auteur-e

En réalité nous nous fichons de la véracité de vos propos, nous avons juste besoin de quelqu'un qui parle.

> Ou est le mensonge?

Où est le mensonge de lister les justifications qu'on a pu entendre pour "expliquer" des opérations de police typiquement faschistes. Celles qu'on a pu voir sur la ZAD de la part des "habitant.e.s" qui voulait négocier traquillou leur petit lopin de terre, et que les autres dégagent pour pas géner la négoce ?

Foutre des gens dans des coffres, les tabasser, menacer pendant les AGs celleux qui rentraient pas dans la ligne du parti pas si imaginaire ?

Quelles justifications à ce genre d'actes alors ? La question est sincère et ouverte. Parce que je n'en vois pas d'autres, j'aimerais bien comprendre... Alors, quelles raisons pour ces actes puant de miliciens ?

Ce jeudi justement certain.e.s se souviennent de la destruction de lama faché et du nettoyage de la route par une partie du mouvement, un an jour pour jour. La mort dans l'âme... Bravo à vous les winners...

Ca me fait gerber de lire vos complaintes là maintenant. Vous avez aucune décense. Vous me faites vomir. Vous avez sacrifié une lutte pour vos petites carrières de politiciens zadistes, pour un bout de terre au dépend des autres.

Alors à "afp" qui dit comme d'habitude qu'il faudrait juste se taire, parce que ce finalement ce serait faire le jeu du pouvoir, ça donne envie de dire que le pouvoir c'est la personne qui a fait ce commentaire. Alors j'obeira pas à ses injonctions. Assumez vos merdes, c'est vos choix, pas les notres. Dans l'histoire vous avez marcher sur la gueule de tout le monde pour vos petits intérêts.

On oublie pas les traitrises, on les pardonnera pas.

> Et toi

Et ton pare brise dans
l'histoire il va mieux?

> A gerber

Communiqué de la ZAD reçu par mail également via leur liste mail de comm, avec plus bas le communiqué de NDDL poursuivre ensemble (et poursuivre quoi au fait, les mêmes pratiques merdiques que l'ACIPA?), mais on devrait plutôt les appeler NDDL Soutien au CMDO au vu du communiqué ci-dessous :

" NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE s'insurge de l'arrestation et de la mise en garde à vue des 5 personnes habitant la ZAD de Notre-Dame- des- Landes.
Alors que les discussions avec les services de l'état et du département ne cessent de progresser dans un climat respectueux et apaisé, on peut s'étonner de cette nouvelle montée en épingle d'un simple conflit de voisinage qui appartient au passé.

Les personnes arrêtées sont impliquées depuis le début dans des projets reconnus et validés par les services de l'état.

Ces personnes ont une famille, des animaux , des engagements dans l'organisation du mouvement. C'est un nouveau coup de poignard dans le dos de ceux qui n'ont cessé de rechercher, malgré les difficultés et les tensions, le consensus et l'intégration de tous les habitants dans ce magnifique projet collectif.
NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE appelle ses adhérents à venir soutenir ceux que vous avez tous rencontrés et aimés pour leur énergie et leur obstination à sauver le mouvement. "

A gerber !

> ponyboy

salut ponyboy, tu me donnes l'occasion d'inaugurer un premier commentaire. Comme sur la ZAD il est un sport avéré d'identifier les personnes derrière les écritures, et de se planter 9 fois sur 10, bravo sherlock t'as encore tiré à côté.

Par contre l'occasion est trop belle pour me permettre de clarifier ton commentaire.

Le pare brise que vous et votre justice populaire avez lachement explosé en pleine nuit pour vous venger d'avoir accueilli sur mon lieux de vie l'une des personnes que vous avez fini par mettre dans un coffre et qui visiblement se retourne contre vous de la pire des manières qu'il soit, va mieux.

Je crois que dans ces histoires le mieux de ta part et de tes potes serait de faire profil bas. Il n'y a qu'entre vous que vous arrivez encore à vous bercer de mensonge, à cacher votre chasse au sorcière ou votre gentrification derrière des querelles de voisinage.

vous n'êtes finalement que de gros poissons dans une petite marre. il ya celles et ceux qui se battent pour garder la marre et celles et ceux qui en partent.

> Poursuivre 3.000.000€ (H.T.)

Après avoir appelé à la raison les copains des arretés pour faire un appel digérable je fait marche arrière après gerber mon ptit-dej à la lecture de ce communiqué qui souligne un "conflit de voisins" et l'importance de ces gens dans la collaboration avec l'etat.
Vraiment y'en a des gens dans la merde pour des raisons q je suis vraiment plus complice que ces crasses justifiées en plus.

C'est vraiment trop tard pour se repentir, cadavres de l'histoire.

> de mal en pis

arghh oui le comuniqué nddl poursuivre ensemble est tellement crade, on pourrait reprendre mots par mots et tous demonter...
nommer des actes de torture comme simple conflit de voisinage ?!!... ancien ce qui s'est passer en octobre dernier ?
par les mêmes qui s'offusquaient tant de simples prises de tête avec des voisins "paysans historiques"
par les mêmes qui n'ont rien jamais ecrit contre les peines de prison prononcées contre des occupants pendants les expulsions, dont ils n'avaient rien a foutre ?!!...

oui il faut parlé de ça pour que les soutiens souvent sinceres mais ignorants sachent vraiment de quoi il en retourne et ne pas oublier la part des appello qui savent se faire discret pour se faire oublié dans la tourmente...

d'ailleus on entend pas non plus le "gens du milieu, les médiateurics patentées, seraient ielles en train de se tirer les cheveux pour écrire un texte qui va bien, essayant de ménager la chevre et le choux ???

a voir aussi les vidéos et articles merdiatiques de ces derniers jours, ou apparaissent des membres du cmdo en bonnEs petitEs paysannEs tranquilles zadistes sages et irréprochables, c'est tellement drôle quand on les connait !

et sinon pony boy tu te balanse tous seul ? tu viendra pas dire que c'est nous !

ajoutons là dessus cet état qui croit nous voler nos vengeances mais non, nous on mange froid !
si on rigole se n'est pas des inculpés mais des autres...

> vérité ?

dites, les apôtres de la vérité et de la transparence qui avez publié ce communiqué, allez jusqu'au bout de la logique, tant qu'à faire. racontez précisément et honnêtement les faits, si vous estimez que c'est important que tout le monde sache et que c'est de toute façon des choses que les flics savent déjà. Pourquoi en rester à des sous-entendus ?

>  Report de la réu de ce soir 18h à demain à la même heure

Quelques mots depuis le rassemblement de soutien à saint-nazaire pour
les personnes arrétées ce mardi :
nous savons maintenant que le procureur a demandé la mise en détention
préventive pour 4 mois renouvelables
de ces 5 habitant.e.s de la zad, et de les éloigner ainsi durablement de
leurs ami.e.s, de leurs enfants, de leurs activités, fermes et
troupeaux. Pour un certain nombre d'entre eux, cette décision viendrait
par ailleurs rompre la possibilité de finir leur parcours d'installation
et de signer des baux, au moment même où ces démarches aboutissaient.

La décision de suivre ou non cette demande d'incarcération va
probablement être prise seulement en début de soirée par le juge
d'instruction, puis par le juge des libertés et de la détention.

La réunion/repas de ce soir à 18h à la Rolandière pour faire le point et
organiser le soutien est donc reportée à demain même lieu / même heure.
Elle permettra de s'organiser en fonction de cette décision.

Restons vigilant.e.s et mobilisé.e.s !

> boucle

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/saint-nazaire-sequestration-dans-la-zad-mises-en-examen-en-cours-6193495

"Il leur est reproché une expédition punitive pour écarter des zadistes réfractaires à l’évolution de la Zad après l’évacuation partielle de 2018."
Ouest-France prend-t-il ses infos chez les flics ou directement sur indymedia ? cet alignement flics/juges/OF/radicaux dans le storytelling laisse songeur...
Ce qui est étonnant, c'est que cette prétendue expédition punitive anti-zadistes-radicaux d'octobre 2018 n'avait à l'époque donné lieu, si je ne m'abuse, à aucune publication ici-même, alors même qu'on imagine bien que si ça avait été le cas il n'aurait pas manqué de communiqué du genre de celui ci-dessus... de là à douter de la réalité de l'histoire, il n'y a qu'un minimum de jugeotte critique à avoir...

soutien aux 5 personnes qui font les frais de cette mauvaise mise en scène...

> rigolo

pour sur t'en as de la jugeotte toi !!!
les flics font juste leur sale boulot, ils ne savent que faire cela. comme quand ils ont dégagés les "mauvais" zadiste pointé du doigts par les "bons" et leurs 44 copains, l'acipa et la poignées historique etc...

"de là à douter de la réalité de l'histoire, il n'y a qu'un minimum de jugeotte critique à avoir...
soutien aux 5 personnes qui font les frais de cette mauvaise mise en scène..."

ils feraient ça pour empecher les gens de signer leurs baux?
et en cheville avec les radicaux ?
ouha quels imaginations débordentes... tu est digne d'ecrire dans mauvaise troupe toi !

du coup je comprend pas tres bien pourquoi tu aurais souhaité un comuniqué dénonçant cela? il y en avait eu pour l'affaire de mars et ça ne vous allais pas non plus !

di les gens parlent maintenant c'est juste pour pas laissé passer des mensonges qui enfoncerais encore plus les victimes ! s'ils avaient été intelligents ils auraient même pu trouver du monde pour pu faire un comuniqué pas degueulasse.
contre toutes les polices

> Voire n'importe quoi

Vu la quantité d'infos dans l'article, elles viennent clairement du proc ou de la pref (ou les deux), avec qui OF a des liens étroits, en témoigne notamment le "scoops" OF pendant les expulsions. Évidemment que les autorités bont monter ça en épingle.

Alors bon les petites insinuations hein... La logique binaire a ses limites...

> @factchecker amateur

C'est simple, ils racontent pas tout parce qu'ils ont pas de ouf envie de raconter que les gens qui finissent dans des coffres y atterissent après avoir été viré de la zone (par 2 fois même) parce qu'ils ont saccagé des espaces collectifs et violé des meufs qui habitaient sur zone

Ils préfèrent faire croire (ou même penser, ce qui serait ptete pire) que ce sont des rebelles. Être un connard n'a jamais été une position rebelle, c'est la position majoritaire dans ce monde.

> .

tu preferes sans doute un monde où on colle les fous, les pas simples et les déviants dans des camps quand on a plus de place dans le coffre ?

> Attention les copain.es !

Hé les copain.es ! Faut vraiment y aller mollo et se dire que ce qu’on écrit ici est lu par les chiens de garde. Les accusations haineuses peuvent, là tout de suite, avoir des conséquences plus graves que de se vexer les un.es les autres. Qu’on les aime ou non, y’a des gen.tes qui sont encore en cabane et des juges/keufs qui matent ce qui se dit. Attention...

> analyse correcte

J habite sur zone et je trouve l'analyse de cet article parfaitement correcte. Effectivement ça y va un peu fort sur le justifications des violences perpétrées mais à par ça je partage les idées émises. Surtout les mensonges des communiqués provenant de la zad... ça me fait honte et décrédibilise à mes yeux la communication militante. Déjà qu'on a peu d'audience... et puis si ttes les versions concordent cest peut-être tout simplement que ce sont les plus proche des faits...?

> ni coffre ni poukav

moi ces histoires de coffre et tout, je trouve sa scandaleux.Sa me débecte. Mais se qui me fout encore plus le seum, c'est de voir que même sur indymedia,y'a des coms qui poussent à faire la poukave. Même si c'est pas des potes, solidarité inconditionelle face à l'état et à la répression !

> A rojav

J'ai vu aucun poste qui appelait à dénoncer aux flics. Juste des commentaires qui disaient qu'ils ne se sentaient pas solidaire.

Les inculpés bénéficient d'énormes soutiens parmis les factions dominantes de la Zad. Les gens qui ont résistés aux flics pendant les expulsions et qui ont pris du ferme n'ont pas eu autant de soutien. Les communiqués officielles de la Zad minimisent la violences de ces groupes au service des chefs de la Zad.

Dire qu'on soutient pas ça, c'est pas être des poucaves.

> FACTshaker pro

c'est plutôt malhonnête comme commentaire factcheker amateur.

Quand on prétend que des gens qui écrivent un texte omette volontairement des faits qui justifieraient le tabassage, la sequestration et l'exfiltration tu as toi même le choix et la responsabilité de replacer les choses dans leur contexte et de nourrir le débat. Evidement en essayant de ne pas faire la poukave et de présenter les faits subtilement ! si tu n'y arrive pas tu comprendra que l'auteur ne le fasse pas non plus.

Au delà de cela tu semble prétendre que de tels actes sont justifiable par la prétendue culpabilité des victimes pour avoir été eux même coupable de faits reprochables. Dois je te rappeler que même le système que l'on combat condamne les actes de torture, même sur un champ de bétail, de bataille pardon. La zad aurait un siècle de retard sur le peux de prise de conscience collective que l'humanité a réussi à avoir ? C'est ça l'avenir en commun de l'ex ZAD ?

Si tu veux rentrer dans le détail allons y... Mais ne te plains pas que cela soulève encore plus de merde qu'il n'en est soulevée.
D'ailleurs as tu toi même les détails de ces deux coffrages ou n'a tu que la version que tes petits copains ont pu te raconter ? as tu eu toute les versions pour les confronter ?
si tel était le cas tu ne ta plaindrais pas que plus de détails n'ai pas été donné.

La justice sur la ZAD est devenue une justice partiale, inégalitaire, punitive, violente et surtout faite par celle et ceux qui ont des intêrets politiques à défendre avec et qui ont tout intêret à agir quand il s'agit de gens qui les critiquent. Quand il s'agit de leur pote qui agresse, frappe, tabasse ou tir des coups de feux, là ils se couvrent tous et toutes, ou se taisent.

Alors fact truc, tu nous le fais ce grand déballage ?

ps : parler d'agression sexiste c'est tellement bas de ta part ! les meufs sur zone sont autrement plus intelligente et subtile quand il a sagit de virer des mecs de la zone. Et en l'occurence cette situation elles l'ont géré, il n'y avait pas eu besoin de votre milice.

> pendant ce temps là sur la ZAD, les milices continues

Force est de constater que pendant que leurs petits-es copains-es sont en examens pour des faits de violence, une milice s'organise sur la ZAD pour virer les habitants d'un lieux suite à des conflits de voisinnage pour demain matin après un premier coup de pression ce matin.

Le contexte est clair, virer pour prendre la place.
Par ce que le chef de milice (pro-chasse, éleveur et pro-puçage des bêtes) a chaud au cul sur le bail qu'il veut signer chez lui. Alors c'est toujours bien de coloniser les voisins depuis plus d'un an en déclarant des terres à leur place et en construisant chez elles et eux pour se légitimer.
Une formation avec le tsahal peut être ?

> La Gerbe

Une pensée pour les enfants des coffreurs .Ca va pas être simple pour elleux .Le naufrage se poursuit et des débris remontant à la surface apparaissent comme à l'accoutumé .Pas très reluisant tout ça! .Vous comptez encore "attirer" du monde pour ce qui reste de la cause .Mais quelle cause au juste ?
Le pire des crétins ne mérite pas de se faire coffrer et péter des membres .
J'espère que ces gosses s'en sortiront sans trop de blessures.
La zad qui sombre est comme le reste du monde!

> bienveillance ?

à Noire pensée.
ne t’inquiète pas pour les enfants. A la base tu t'en fiche pas mal je suppose, les sous entendues sortent bien à une manière pas très subtile....
Ce que regarde les autres commentaires...bien, perso, j'aime bien l'idée de "si t'as rien de bien à dire, ferme plutôt ta gueule !"
Le Nombrilisme de la scène Nantaise et particulièrement autour de Inydmédia me font la honte depuis bien trop longtemps. Porté par l'envie de juger et à tout prix "se distinguer" en étant la personne qui porte la vérité et les valeurs catho...excusez....anars. Ben, c'est franchement dur d'avaler....ici et aujourd'hui, carrément une faux route.

C'est marrant, j'ai déjà laissé un commentaire qui n'a pas été publié, parais t'il qu'il y a quand même une modération qui trie ? Qui n'a pas aimé d'entendre des opinions travers leur goût comme quoi Indymédia fait preuve d'être complice de la justice ? Que les commentaire ci dessus viennent de la haine et d'une pensée dogmatique et pseudo-puriste ?

J'aimerais autant d'être plus fédérateur, mais quoi dire, même pas envie me fédérer avec des moralistes cathos déguisé en puriste anar...

"Solidarity - don't hate the media, become the media" - carrément, vous allez fort avec la copie / collé des slogans dont vous ignorez parfaitement le sens.

> milices

des nouvelles des rosiers (sud) du coup ?

> STOP !!!!

svp arrêtez de dire tout et n'importe quoi ça devient malsain ! Prix spécial du malsain à la personne qui se sert d'un article de breizhinfos pour appuyer son propos : https://nantes.indymedia.org/articles/44268#comment-298816 non mais ça va pas ???

> plusieurs millions d'euros seront nécessaires

"persone", t'as riason, c'est mieux d'allez à la source.

Info de première main sur le site "la Terre en commun" :

"Pour atteindre nos objectifs de rachat des terres et bâtis et pour soutenir les différents projets, plusieurs millions d'euros seront nécessaires."

https://encommun.eco/contribuez

> et modo tu craque

enleves aussi les com qui nuissent a la victime alors !!
parce que c'est facile de faire sortir ce qu'on veux dans la presse et de ne donner qu'une partie de la version
si la presse parle de hache et pas de ce qui s'est passé juste avant, qui leurs a parler ???

> déso

déso, je craquerais aussi a votre place...
c'est cool d'essayer d'être juste et de s'en tenir a la charte, de pas enfoncer les prévenus tous ça... mais faut quand même pas oubliés les victimes. les questions d'agresseuret d'agréssé, les rapports de domination, tous ça,

> Commentaires cachés

On a caché quelques commentaires qui donnaient beaucoup de détails. Une enquête est en cours, ce n'est pas vraiment le moment de donner des billes au dossier et au systême pénal. Il sera bien temps plus tard d'expliquer ce qu'il s'est passé réèllement.

Si des gens choisissent de gober la version des médias et des flics, ça les regardent. Il se peu aussi bien que ce soit justement des keufs cherchant à faire en sorte que des infos soient lachées pour alimenter la procédure.

> Reçu

On a aussi caché les commentaires qui prennent la version de la presse comme la vérité-vraie du coup. Ca peut être cool que celleux qui connaissent pas tant l'histoire fasse aussi un peu preuve de retenue.

> avec retenue

Merci pour ce communiquer radieux cool,

La stratégie publicitaire des non-plus-malinois de l’ex zad sent autant le sapin que la jactance macroniste. Ne vous demandez pas où sont les soutiens, ils tentent de vomir leur coeur et ça coince. J'aurais jamais vu tout autant partir dans le même trou de ma vie, emporté par la force fictive de coriolis. De symétrie en symétrie, peut-on voir une différence, in fine, entre la violence d'une junte au pouvoir et la violence d'une junte au pouvoir ? Merci la vie de m'enseigner autant. Merci pour les trous sur la route.

> modé

aux modo :

c'est marrant de censurer mes posts au prétexte qu'ils prendraient trop la version de la presse pour argent comptant, alors que je disais explicitement que c'était à prendre avec des pincettes.

après, si l'idée c'est d'empêcher de formuler des hypothèses sur cette affaire (pourquoi pas, ça se défend), virez carrément tous les com', mais ne laissez pas que ceux qui collent avec votre récit de la zad ces derniers mois (et ne venez pas raconter que non, vous n'avez pas de parti pris dans l'histoire, le simple choix des articles mis en avant ces derniers temps est suffisamment clair).

> radical ?

ce qu'il faut noter dans cette affaire, c'est que les prétendus "zadistes amis de la pref" règlent leurs histoires eux-même, et que les soi-disants "radicaux" vont porter plainte chez les flics...

> sérieux

C'est sérieux cette histoire de collecter plusieurs millions pour racheter les terres ?!...

> @q

On a caché *tous* les commentaires qui tentaient de raconter ce qu'il s'est passé, de chaque côté. Le parti pris comme tu dit n'est donc pas si évident, on n'a pas laissé qu'une des versions, celle qui apparement nous plairait.

Tu dis certes q'il faut prendre avec les infos avec des pincettes, mais part tout de même de la version de la presse comme un acquis pour en tirer tes conclusions.

> modé

aux modo :

et par exemple un commentaire qui prétend, comme ça en passant, que les potes des gens arrêtés "tirent des coups de feu", c'est pas un peu plus abusé que des hypothèses sur ce qui s'étale dans la presse ?

> @azus

Ya un article sur zad.nadir en ligne depuis quelques jours qui conclue la-dessus :
"Si sa survie (de la zad) passe par le rachat, nous devons le réussir."
et lance un appel à dons.

Ce que j'ai pas comprs, c'est qui allait être proprio.

> A someone et au paquet grouillant

T'es qui toi pour me dire que les gosses je m'en fous ?
Ferais tu partie intégrante du pu à défaut d'être dans le pot ?
Et tu parles de fédérer .Tu ne devais pas utiliser des termes que tu ne connais pas pôvre petit bonhomme !
Côté prix d'excellence pour la malveillance il ya un paquet de plus en plus grouillant au fil du temps dans ce merdier
Ce qui est sur c'est tout est prêt pour une "bonne" guerre là comme ailleurs.
L'ex zad ad nauséam!

> radicalité ?

"ce qu'il faut noter dans cette affaire, c'est que les prétendus "zadistes amis de la pref" règlent leurs histoires eux-même, et que les soi-disants "radicaux" vont porter plainte chez les flics..."
Dixit ceux qui négocient avec la préfecture. Vous avez la radicalité des Tutte biance, ou du PS en tout petit. Toutes les barbouzes "règlent leurs affaires eux-mêmes", ça leur donne une radicalité de barbouze. Formidable... La vérité c'est que vous n'êtes plus qu'un ramassis de sales gens tellement imbus de leur petit pouvoir qu'ils sont choqués que l'Etat ne les ai pas laissé "régler leurs comptes eux-mêmes".
Il n'est pas évident que la radicalité révolutionnaire contienne la torture et la séquestration. ça se discute, au moins... Il est évident que la radicalité révolutionnaire ne contient pas de négocier avec la préfecture. ça se discute déjà beaucoup moins.

> Tel est pris

Ceux qui avaient fait leur credo que tous les moyens étaient bon pour atteindre leurs objectifs se retrouvent le bec dans l'eau. Il suffit désormais de les menacer de porter plainte contre eux pour qu'ils s'écrasent lamentablement. La zad va bientôt changer !

> à la pelle

On ne peut pas vraiment parler de "balance" quand on va donner à la police des informations ou des éléments sur un dominant / blanc / cis dans l'exercice de sa domination. Faudrait voir à ce que le milieu arrête avec le folklore de "aller au comico parler avec les flics c'est caca" on parle là de fait grave, de domination intersectionnelle, ou les flics sont au final moins détenteur ou défenseur des privilèges que les sus-dit dominants. De tous les maux il faut prendre le moindre. Laisser ces privilèges perdurer juste au motif que "on balance pas" ou "on poukave pas" c'est vraiment bon pour les radicaux chics parisiens. Et ne vous en faîtes pas pour eux, les privilèges s'expriment aussi dans l'enceinte des prisons...

> @pioch

pioch, tu parles d'intersectionnalité, mais bouché-e de la lutte des classes on dirait...

selon toi être un "dominant / blanc / cis" suffit à être catalogué du mauvais côté du manche. triste grille d'analyse. c'est ça l'intersectionnalité selon toi ? des jugements à l'emporte-pièce à partir de catégories "naturelles" !?

un "dominant" n'est pas forcément blanc et cis.
un blanc cis n'est pas forcément un "dominant".

une policière noire est-elle moins "dominante" qu'un mec blanc cis gilet jaune ?

et une juge racisée ?

et une directrice de prison racisée ?

et une DRH racisée, et une directrice de grande entreprise racisée, etc.

ad lib.

des deux côtés de la barricade, il y a de tout: des mecs, des meufs, des cis, des trans, des blanc.he.s, des racisé.e.s, des valides, des jeunes, des vieux, des vieilles, des pauvres, et même des "riches".

ce qui compte, c'est la fonction sociale (le métier, bien souvent) des un.e.s et des autres, ce que chacun.e fait de sa vie, de son pognon, des ses "privilèges", comment les un.e.s et les autres on lutte, comment on fout le feu à ce monde pour en finir avec tous les privilèges et toutes les inégalités sociales.

que certain.e.s dans ce vaste milieu passent visiblement plus de temps pour asseoir leur avenir de propriétaire intello rural.e, c'est un fait, mais pioch cesse de généraliser avec tes catégories toutes faites, tu te ridiculises et tu utilises le même genre d'argumentation historique que l'extrême droite ("les juifs sont comme ci", "les arabes sont comme ça", tout ça n'est que le revers de ton actuel "les blancs cis sont comme ça").

attaquons-nous à des pratiques, à des idées, à des fonctions sociales, à des rapports sociaux, pas à des "identités".

en l'occurrence, je n'ai pas le moindre sentiment de solidarité avec les connards qui ont commis les actions de kidnapping / tabassage / cassage de membres sur NDDL en 2018. je ne sais pas de qui il s'agit, je ne les ai probablement jamais croisé de ma vie. j'ai pas envie de juger qui c'est censé être d'un point de vue essentialiste. que ce soit des mecs blancs cis hétéro valides bla bla bla ou pas, ce qu'ils ont fait c'est de la merde.

nota bene, à l'adresse de tou.te.s les gens qui écrivent des commentaires ici: je n'ai absolument aucune idée de si les gens arrêté.e.s récemment pour ces actions (ou seulement l'une d'entre elles ?) sont les personnes qui ont effectivement commis ces actions de merde. ça serait cool de faire attention à ça quand on s'exprime là-dessus. s'exprimer sur les actions en question en disant ce qu'on en pense, ok (et encore, attention à comment c'est fait, à quoi on "sert" en faisant ça, etc.), mais alors partir du principe que ce sont bien les personnes arrêtées qui ont commis ces actions, même si peut-être vous détestez les personnes en question, c'est à peu près aussi craignos que de dire "big up t'as bien fait de cramer ce comico mon poto" à quelqu'un qu'est sous instruction pour ça et qui n'a pas revendiqué l'action en question. merci de pas faire le sale taf de la justice, vraiment.

> @tudisnimp

" j'ai pas envie de juger qui c'est censé être d'un point de vue essentialiste. que ce soit des mecs blancs cis hétéro valides bla bla bla ou pas, ce qu'ils ont fait c'est de la merde. "
ben justement, mec blanc sis heteronormé bourgeois... (a moins d'avoir déserté, et tenté de renier tous ces privileges), c'est forcement un dominant surtout s'il ne le reconnait pas!
Tes contrexemples ne servent à rien puisque de dominant meuf, trans, racisé, prolo, non valide... tu sais pourquoi il n'y en a (casi)pas ?

> jeter la pierre

on ne peux pas en vouloir aux victimes de se défendre comme elles peuvent, quand on a échouer a être avec ellEux.
fautes à nous d'avoir été inconséquent dans ces histoires, par lacheté, peurs, désertion, les bras qui tombent...
si pierre il y a à jeter, prenons là plutôt en pleine gueule, une part chacun !

> États d'âme blablabla

Arrêtez de chialer, organisez-vous.

> Beeeh

Avant qu'on se fasse organiser par vous ou après?

> breizh info

Bon apparement ce genre d'article et les commentaires sont bien relayés par breizh info.

Quand les anars sont aveuglés par leurs guerres de chapelles.

Je ne doute pas une seconde qu'elles les affectent et parfois gravement, et ceci doit être traité, discuté, débatu, conflictualisé etc mais essayons de ne pas servir de relais à la presse d'extrême droite ça sent un peu trop le brun ces engueulades.

> du pas beau

oui les methodes brunes attirent le brun,
on y peut rien, c'est justement importants de le mettre en évidence...

sur la zad ça ne les as pas calmé !!ils sont a font prêt a tous pour récuperer les terres, rappeller vous les pseudo promesses auxquelles d'aucun n'avait cru de laissé ceux qui voulaient vivre a sa maniere sous le manteau ...)
les enfichés qui avaient déposés des fiches sur l'endroit qu' habitaient d'autres personnes (leur voisin quoi !) viennent crier a la propriété privée et tente de dégager les personnes.
on y est !
VIVE LE ROSIER LIBRE !

> -

les "zadistes amis de la pref, de l'état et des journalistes" ont les mêmes méthodes ...

> justice pour les camarades !

En même temps le fait que Breiz Info ou Ouest France ou autre traite de l'arrestation des personnes "suspectées de séquestration" (faisons mine de respecter la présomption d'innocence) n'empeche pas:
- de demander des comptes pour l'accaparement de la ZAD au profit d'un petit groupe
- de demander des comptes pour les "coffrages" de nos camarades (bien plus de deux à ce jour, et très peu motivés par la lutte contre la drogue en plus)
- de mettre fin à la milice qui s'est installée sur la ZAD au profit du petit groupe précité
- de mettre au jour les tactiques d'accaparement de la part du groupe précité pour tenir au courant les camarades dans d'autres luttes (des tactiques du même tonneau peuvent y avoir cours ou y ont cours)
- de faire la lumière sur les événements qui ont mené à la (re)prise de contrôle de la ZAD, d'abord en lien avec l'ACIPA et d'autres organisations citoyennistes de 2013 à 2017, puis avant, pendant et après l'abandon en 2018.

Ou pas ?

Le maintien du mensonge ambiant et de l'omerta ne profite qu'aux oppresseurs.

> de la merde dans les yeux

non ça n'empêche pas! et d'ailleurs ça se diffuse bien (même sans tout leurs moyens merdiatiques)

dit en passant ça profite aussi tres bien aux gentEs du "milieu" les "ni ni" les médiateurices, qui profitent a fond de tous les avantages en essayant de garder une image de gens bien, qui essaye de regler les conflits, de faire avancer les choses... alors qu'ils étouffent les conflits et font toujours avancer les choses du coté de l'oppression

on est tellement, pendant ses années, a avoir observé tout ou partie de cette merde...
bientôt ne restera plus grand monde qui ne soit au courant, sauf a vraiment y mettre du sien pour continué de ne rien voir...
pour ma part je continuerais d'en parler, d'écrire, de diffuser les écrits...leurs coffres comme leurs prisons n'y changerons rien

vive la grée et le rosier libre
vous êtes fortiches les copaines

> lundi matin a charge

lundi matin vient de publié un article (de leurs ex futur mais toujours camarades), entierement a charge de la victime ...
la fable continue
c'est du degeu de chez degueu

toujours plus loin... les appello

> @JM

Que Breizh Info se délecte de nos divergences publiques, c'est regrettable, certes, mais ça ne justifie en rien qu'on s'interdise d'avoir des débats publics. Parce qu'on n'est pas comme les fachos justement, on est sensés être anti-autoritaires et donc ne pas avoir ce souci de ne laisser apparaître qu'une version expurgée, unique des points de vue.
On a des débats, perso je ne vois aucun problème à ce que tout le monde le sache, au contraire.

> vomi matin

https://lundi.am/ZAD-de-Notre-Dame-des-Landes-5-personnes-mises-en-examen-pour-enlevement-et

le texte de lundi matin est trop drôle. alors qu'avant on entretenait le doute et le flou sur l'identité des personnes ayant massacré ce gars avant de le jeter devant un hosto, et qu'on sous-entendait même que la raison de cet acte était qu'il avait agressé des meufs sur la zad, aujourd'hui revirement de situation. Lundi matin reconnaît que cette opération vient bien de son camp, mais attention, c'est parce que cet individu a asséné des «coups de hache» à Greg. mais c'est énorme, vous avez attendu 1 an pour trouver ça ? c'est génial !
bande de cons, imaginer qu'on va bouger le moindre doigt de pied de solidarité pour un acte pareil… moi je me sens solidaire de ceux qui attaquent les fachos et les flics, pas les schlags de l'est…

et feu à toutes les prisons quand même hein

> les raisons des coffrages

Non, ça concerne les faits du 5 octobre, donc ils ont mis trois mois pour trouver cette justification foireuse.

L'article de Lundi matin est pitoyable, mais il confirme que comme pour le coffrage du 20 mars, la vraie raison, ce n'est pas des agressions de meufs ou de qui que ce soit, mais un différend d'ordre politique.

Et au delà une question simple : ceux qui ont été "coffrés" résistaient-ils à la mafia qui essaie de s'accaparer toute la ZAD et est en train d'en chasser nos derniers camarades qui y résistent ?

Ah oui : on ne se balade pas avec une hache pour rien, n'est-ce-pas ?

> si j'ai bien lu le dernier communiqué en date

Bon, déjà, bien sûr, la Justice, la taule et les flics c'est de la merde même quand c'est pas ceux de la république et je suis bien désolé que des gens se retrouvent (encore) en taule.

Je viens de lire le communiqué paru sur lundi.am, et y a des trucs qui me chiffonnent (litote ?) dans le raisonnement des personnes l'ayant rédigé. D'un côté, vous parlez de "machinerie policière et judiciaire", protestez que Bidule et Truc soient "désormais sous contrôle judiciaire avec une interdiction d’aller à la zad", et "qu'il semble que n’importe qui puisse accuser des gens de n’importe quoi tout en restant anonyme". là dessus, je pense que je suis d'accord avec vous, ça pue, et c'est résumé pour moi par "la Justice, la taule et les flics c'est de la merde".

Maintenant si on compare tout ça à votre récit de ce qui semble être, pour vous, l'élément initial de la procédure, vous parlez du "plaignant", et il faudrait vous croire sur parole (même si votre communiqué est aussi anonyme qu'un témoignage sous X) "qu'il s’agit d’un homme qui vivait ici et qui, dans les jours précédant les événements, avait à plusieurs reprises menacé des personnes avec des armes blanches (un couteau de chasse et une hache)". On doit donc en déduire qu'il est méchant. Et violent. Probablement prompt à user de la menace et à envoyer des gens à l'hosto. Méchant, quoi. Et puis tout seul,surtout. Après ça, c'est presque marrant, vous dites qu'il "lui avait été signifié de ne plus revenir sur les lieux". Par qui? On sait pas. Quelles en auraient été les conséquences? On sait pas non plus. Par contre je vois plus trop la différence avec une "interdiction d'aller à la zad" proférée par un quelconque juge.

Suit le récit de l'agression finale contre le Preux Chevalier Blanc Presque Défenseur de la Veuve (pas l'orphelin, juste "La Veuve", gougueule t'aidera), avec force détails sur ses blessures de guerre. Moi la question que je me pose, c'est "pourquoi un type en vient à s'armer pour, tout seul, s'attaquer à ce généreux serviteur bien aimé de la communisation et des assemblées bienveillantes. Attention, je ne dis pas que le Chevalier Blanc a mérité de prendre des coups de quoi que ce soit. Je me dis juste que le Méchant Gueux avait du empiler un sacré paquet de ressentis (à tort ou à raison) pour en venir là, et que manifestement, pour lui, le Chevalier Blanc était tellement son ennemi qu'il était prêt à dépasser le tabou de la violence contre lui en mode Madmax à pied. Vous pouvez pas continuer à faire les petits Mac(a)ron au citron vert, là, "on comprend pas, il a mis son gilet fluo, il nous a attaqué sans raisons et il a cassé la gueule du premier Héros de la République qui s'est interposé entre lui et l'Institution Locale". Il aurait savaté le DDSP en attaquant la porte de la Pref à la hache vous en auriez fait un bouquin.

Que nous trouvions ces raisons légitimes ou non, parce que nous (ce "nous" englobe la totalité des gens qui ont fait vivre cet endroit à un moment ou un autre, de près ou de loin) avons choisi de participer à la zad, nous sommes responsable du mal-être des unes et des autres. Donc que qui que ce soit en vienne à ces extrémités est, en soit, une démonstration que le processus collectif est en vrac. Ou à chier. La société-ZAD a merdé à chaque fois qu'un individu sensé en faire partie s'est retrouvé avec le sentiment d'être tout seul dans sa merde. Et non, répondre "il avait qu'à avoir des amis sur qui compter" ça marche pas mieux que quand un élu parle d'un SDF.

C'est quoi le monde que vous voulez, en fait? Quelle est la place des déviants là dedans ? Vous débarasser de ceux que vous voyez comme fous à la porte des hopitaux psychiatriques , y en a qui ont essayé, ça peut pas être une vision à long terme. Le cassagedegueule/coffrage non plus en fai. A un moment faudra bien arriver à vivre ensemble et à partager avec des gens avec qui on n'est pas (du tout ?) d'accord, et peut-être que, pour ça, muscler l'empathie marchera mieux que les biceps, je pense.

> coups de hache ?

si je comprends bien les commentaires ci-dessus, un type qui mets des coups de hache à quelqu'un (qui lui demande de partir d'un lieu collectif justement pour avoir menacer des gens plusieurs fois à l'arme blanche - paye ton "différend politique"...) mérite qu'on lui trouve tout un tas de justification, mais alors pas question que ce même type soit dégagé de la zad pour ces faits là ?

vous réfléchissez deux secondes avant de poster vos trucs, sérieux ?
vous trouvez pas que c'est un peu indécent votre instrumentalisation de cette histoire pour cracher, une fois de plus, sur vos ennemis politiques ?
c'est vraiment la même chose pour vous d'écrire un communiqué collectif (qui appelle à une réunion publique) que d'aller témoigner sous X chez les flics ?

> t'étais trop las, t'as pas bien lu

je trouve que cette histoire, comme plein d'autres, pose la question de "on fait quoi avec les gens qui rentrent pas dans le moule ?". la réponse "on le fout dans le coffre et on le pose à 30 borne apres lui avoir tapé dessus" ne me va pas personnellement, je la trouve pas mieux (voire pire en un certain sens si tu me demande de hierarchiser) que d'appeler les keufs.
que tu le veuille ou non, il y a des raisons (pas des "justifications", cher manuel valls, des "raisons") qui ont poussé ce type à sortir sa hache et a vouloir frapper cette personne, c'est ce qu'on appelle un "différent", et vu que j'ai la prétention de vouloir être anarchiste, pour moi tout a une portée politique, même si je n'ai pas utilisé cette expression dans mon commentaire, oui, c'est un "différent politique".

ici on parle pas d'un relou bourré qu'on a sorti d'un concert, on parle d'une situation où un type se retrouve exclu de son lieu de vie prétenduement en lutte pour un monde meilleur. je parle pas des raisons, il peut avoir magé des bébés, violé des chatons, ou tapé 3 euros dans une caisse collective, la situation c'est "il a mal agit alors on l'a exclu". soit. quand arrivera le petit matin du grand soir, qu'il n'y aura plus de "hors de la zad", tu vas en faire quoi des asociaux et autres dissociés ? les pendre pour faire du compost bio ?
moi c'est ces questions qui m'interessent, je suis pas là à dire "bouh les méchants vigilantes, faut les foutre au cachot", au contraire, on a parlé de ces questions a des moments (mais pas beaucoup, pas assez) et visiblement des gens avaient besoin de plus d'exemples qu'on est pas plus doués que la justice et les flics pour regler les conflits de cette maniere, maintenant la question c'est "on en fait quoi" ? et continuer a faire comme si y avait pas d'autres solution que la taule ou le lynchage au nom du bien commun me plonge juste dans un depression suicidaire. l'histoire n'est pas finie, il est toujours temps de se remettre en question.

je règle pas de compte avec des ennemis politiques, j'ai pas envie (je dis pas que c'est pas ce que je fais) de monstruosifier les humains et de les reduire à ce que j'ai compris qu'ils disaient à tel ou tel moment. Tout le monde a le droit de changer d'avis, je trouve que le moment est bien choisi pour parler de l'inutilité de la vengeance et du banissement, institutionnalisé ou non.

concretement je vois pas pourquoi un juge ne prendrait pas leur communiqué pour taper aussi sur celui qu'ils appellent "le plaignant", vu la description qu'ils en font. et aussi, je dirais que les témoinages sous X dans ce genre de procédure, ça peut juste être de l'enrobage pour mettre des informations glanées de maniere officieuse ou pas très légale (renseignements, écoutes et surveillances diverses) dans un dossier de justice. l'information telle qu'elle est donnée par ce communiqué, c'est pas "des gens de la zad sont allés spontanément chez les flics pour déposer un temoignage anonyme a charge contre les mis en examen", c'est, je pense, "on sait qu'il y a des témoignages sous X dans la procédure". après c'est toi qui extrapole.

> Je dirais même plus

Bien sur on peut prendre le communiqué de la ZAD (puisque c'est ca en fait le texte sur lundi matin, un communiqué envoyé à toute la presse) au pied de la lettre comme la vérité-vraie-et-unique. Parce qu'on aime bien les récits binaires comme ça, ou y'a un super gros méchants qui agressent des super gentil.le.s. Et en plus tout ça en fait c'est un complot contre le joli monde des super gentil.le.s. Un peu comme un film holywoodien quoi.

Ou alors on peut aussi se demander si l'histoire est en vrai pas un peu plus compliquée que ça. Si y'a pas un but derrière l'écriture de ce communiqué, comme par exemple défendre ses potes. Et du coup ptet que ce qu'il raconte est pas entierement vrai, voire malhonnète, voire faux sur certains trucs ?

Bref, exercer son esprit critique, et essayer de recouper les quelques infos qu'on peut trouver, comprendre les différentes voix qui s'expriment, parce c'est possible que certaines pas en accord avec la version officielle connaissent un peu plus l'histoire que soi-même. Et alors peut-être conclure qu'on en sait en fait trop rien et du coup fermer sa gueule ? Peut-être que ce serait ça la décence non ?

Peut-être par exmeple qu'en fait le méchant est pas si méchant, ni les gentil.le.s pas si gentil.le.s... Peut-être que quand les gentil.le.s "demande de partir d'un lieu collectif", leur façon de demander est pas vraiment en mode bisounours, mais plutôt musclor ?

Peut-être que comme les gentil.le.s font partie des personnes dominantes sur la ZAD (ah merde gentil.le.s et dominant.e.s ça va pas bien ensemble), elles ont un peu exercées leur droit légitime de dominant.e.s à harceler ?

Peut-être même que du coup l'enjeu était pas vraiment vraiment un problème que la personne ait menacé à l'arme blanche (pourquoi d'ailleurs on le saura pas, mais c'est sans doute pas parce qu'elle a vécu des pressions des dominant.e.s), mais plus parce qu'elle était sur un lieu que les dominant.e.s voulaient récupérer, mais que sa présence les empéchait dans leur projet ?

Alors tout ça ça pourrait bien n'être des hypotèses, mais en tout cas je suis plutôt d'accord avec les commentaires autour de l'échec de ce magnifique nouveau monde de la ZAD qui ne trouve que des pratiques mafieuses pour régler ses comptes.

> @pas nez

je pense aussi que c'est pas des questions simples à régler, c'est pour ça que ça m'afflige quand des commentateurs les instrumentalisent pour leur petit jeu politique (tant mieux si c'est pas ton cas, mais c'est assez évident que ça motive la plupart des commentaires sur cet article).
je sais pas si c'est la bonne réaction de dégager quelqu'un violemment de la zad, mais si t'y réfléchis deux secondes, si les flics avaient été appelés pour un type qui tape sur des gens à la hache, il se serai passé quoi ? à 50% il prenait une balle...

sur le coup du "différend politique" (expression utilisée dans un commentaire), c'est du foutage de gueule : ça sous-entend que le conflit recoupe celui entre partisans de la négociation et radicaux, alors que rien ne dit (si ce n'est la presse, qui reprend les flics, et l'article ci-dessus qui reste très flou sur le sujet) que ça ait quelque chose à voir. je ne nie pas que ce conflit existe, mais il a trop tendance à devenir l'unique angle de lecture de ce qui se passe sur l'ex-zad, depuis une vision lointaine et paresseuse assez bien représentée sur ce site...

effectivement le coup des témoiganges sous X a toute les chances de masquer un mauvais coup judiciaire, mais je répondais simplement au rapprochement qui avait été fait (pas par moi) avec l'anonymat du communiqué.

> @pasnaitte

peut-être aussi que si (pour une fois) personne ne vient parler précisément des faits sur indymedia c'est que "les gens qui savent" savent surtout que ça va pas être simple de trouver des "raisons" au "méchant" de viser quelqu'un (même quelqu'un de pas 100% gentil) à la tête avec une hache...
peut-être que s'il y a des mensonges dans le communiqué publié sur lundi.am il faut les dénoncer factuellement.
peut-être que l'injonction à ne pas faire d'hypothèses sur cette affaire devraient s'appliquer à l'ensemble des commentaires et à l'article ci-dessus.

> @las

Ou bien c'est parce que les gens se retiennent, opposé.e.s à la justice et la prison, pour ne pas donner de billes au proc ? Et que dénoncer factuellement le communiqué reviendrait justement à alimenter le dossier ? En tout cas des hypothèses ne constituent pas des preuves ni des pièces à charge.

Peut-être aussi parce que la modération a caché certains commentaires va savoir ?

Alors peut-être que quand le procès sera passé, on en saura plus ?

> l'essor d'indymedia

Bravo ! Indymedia Nantes est une source sûre de la gendarmerie nationale et de son journal officiel :
https://lessor.org/lactualite-pays-de-la-loire/manifestation-a-saint-nazaire-apres-cinq-interpellations-a-notre-dame-des-landes/

> En même temps...

Vaut mieux ça qu'être le bras armé de l'état pour nettoyer une route occupée et ouvrir la ZAD aux keufs tu crois pas ?

Ou faut faire comme le site de la ZAD et le groupe presse ? Taire toutes les voix discordantes qui dénoncent des pratiques merdiques ? C'est sûr que la gendramerie aura du mal à sourcer quoi que ce soit sur ce site, y'a plus rien à y lire.

Mais maintenant ils pourrant se tourner vers lundi.am, qui relaye des communiqués de presse poukave de la ZAD.

Tiens, une autre réponse similaire à ton commentaire pourri : https://nantes.indymedia.org/articles/44342#comment-299003

> A l'assaut des appelos

Contre le patriarcat, le machisme, la domination sous toutes ses formes à la zad comme ailleur : #balancetonappeliste
Redressons-nous compagnons, fini de subir, n'ayons plus peur de passer les portes des commissariats !

> et la victime dans tous ça

je suis pas trop daccord là
depuis quand on laisse des gens se foutre de la gueule de la victime, voir de retourner les accusations sur elle pour proteger les oppresseurs ??
le coup de hache a été reconnu semble t'il MAIS il n'est pas arrivé par hasard ... Le recit dans lundi matin est truffé de mensonge
quand au choix de la victime de porter plainte, c'est le sien! peut être y sommes nous d'ailleurs pour quelques choses ... puisque de soutien elle étais pas sur d'en trouver beaucoup !
il sera temps apres de tous raconter ! ok MAIS il serais temps maintenant de ne pas laisser les oppresseurs continuer et enfoncer le clous en accusant leur victime.
c'est la base non ?
alors on fait quoi ?

> à makhno

pauvre type.

> Bonne question

C'est plutot abjecte ce communiqué qui remet sur le dos d'une seule personne une situation, comme si elle etait la seule responsable, et la met en danger. Visiblement les autres sont des anges. Qu'est-ce qui faut pas lire... Balancer quelqu'un pour sauver ses amis avec un récit mensonger de ce qu'il s'est passé, et traiter les autres de balances, on est pas à une contradiction pres.

C'est clair que si on en est la, c'est pas uniquement la faute des milichiens, mais aussi de nous qui n'avons pas réagit.

Alors ouais, quoi faire ? Raconter l'autre version des faits, mais au risque d'alimenter des dossiers chez les keufs ? Perso je sais pas bien.

Mais il parait aussi que les gens de la riotiere, qui ont signé une COP pour le rosier qui voulait pas sans leur demander leur avis, sont en train de foutre des gros coups de pression pour que les occupant.e.s du rosier se cassent et leur laisse la place.

Peut-être que ce qu'il nous reste à faire, c'est faire barrage aux prochaines tentatives de ce genre ? Soutenir les dernier.e.s recalcitrant.e.s a la normalisation qui restent, pour qu'il y ait plus d'opérations de ce genre ?

@makhno, vu que le comigo sur la zad c'est saint jean du traitre, on risque pas de passer les portes de celui là.

> enfin

voila enfin un autre comuniqué qui démentla version "nouvelle zad" et lundi matin (a voir sur ce site)

pour le roiser c'est exact, les gens de la riotiere, et d'autres, mettent la pression depuis longtemps mais sont passé un cran au dessus encore.
c'est leur propriété privée semble il ???

et vous savez quoi le pomps et consort font de la mediation, comme si mediation il pouvait y avoir !!!
quel accord pourrait il y avoir avec un voisin qui s'approprie notre lieu de vie ???
des excuses pour toutes les pressions subit par elleux et celleux qui sont parties ???
quand on prends pas partie on prends partie de l'oppresseur

> plus belle la zad

quand je voie les commentaire de certain ca me donne envie de vomir !!! les menace sur les pare brise et il se vante très drôle vous vous s’enter en confiance !!! vous devriez pas on et pleins a plus avoir de maison et on ces ou vous habité !!! je suis entièrement d accord avec ce texte !!! et béne et un pote qui a vendu une partit des ces pote pour ca sécurité et sont confort comme pleins des bien pensent de la zad et pare derrière qui joué a la politique de la peur et qui accepte de laissé des gens dans des coffre pour ces idéaux politique ces un juste retour de battons !!! et je me suis pas caché derrière un pseudo moi j’assume