Ultimatum

Mis a jour : le jeudi 18 octobre 2018 à 20:26

Mot-clefs: / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) actions directes lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: Nantes

.

20181018_154909-medium

Nous, membres du GAF-ARB, revendiquons l’enlèvement et la séquestration d’une banderole du « Village de la Sécurité » qui s’est déroulé samedi 13 octobre place Royale à Nantes. Cet événement ultra sécurisé par des dizaines d’hommes sur-armés n’a pas empêché l’introduction d’armes telles qu’une paire de ciseaux, des pistolets à eau et un sachet de farine pour commettre le rapt. Décidément, plus personne n’est à l’abri… Considérant le nombre de banderoles que les forces de l’ordre ont volé aux forces progressistes ces deux dernières années, nous ne rendrons celle de la Sécurité que lorsque les nôtres nous auront été restituées. Le musée de Waldeck Rousseau doit se vider et rendre sa liberté aux banderoles stylées en détresse dans ce lieu infâme. Nous nous engageons à traiter convenablement notre otage jusqu’à l’ultimatum, au-delà duquel, si nos banderoles ne nous sont pas rendues, nous ne pourrons plus rien garantir. Par souci de laisser à la fourmilière désorganisée du commissariat Waldeck Rousseau le temps de réfléchir et de s’organiser, nous fixons cet ultimatum au samedi 20 octobre, à 13h12. Si, à ce moment précis, aucune banderole stylée n’a été déposée sur la place Waldeck Rousseau, nous ne garantirons plus la sécurité de notre banderole-otage. Comme vous pouvez le voir sur la photo, nous sommes lourdement armées et déterminées. Ne nous prenez pas à la légère. Bien à vous, Le Gang Anarcho-Féministe, section Armée pour la Restitution des Banderoles.

Commentaire(s)

> Et alors ?

Alors la suite ?
Y a eu deal, échanges, ablation d'organes non vitaux ? Œillets, ficelles, ... ?

Bravo en tous cas.

> photo truquée

Nan mais allô?!
On voit bien que la photo est truquée!
Ya pas d'anarchistes armé-e-s aussi dangeureux-ses à Nantes quand même! la preuve sur la photo il manque un pied à une personne...