Un signal de fumée pour les prisonnier·e·s

Mis a jour : le lundi 8 octobre 2018 à 23:34

Mot-clefs: Guerre / prisons centres de rétention actions directes
Lieux: saint-martin-d'hères

Cette nuit, nous avons cramé une dizaines de véhicules et engins de chantier ainsi qu'une partie d'un entrepôt de 2 000 mètres carrés d'Eiffage, parce que cette entreprise occupe une fonction fondamentale dans notre société carcérale.

Eiffage s'impose implacablement dans la production d'espaces de contraintes et de contrôle. Elle pose sa griffe sur la plupart des dispositifs de notre grande cage invisible. Ecoles, lieux de travail, logements, tribunaux, hôpitaux (psychiatriques et autres), maisons de retraite, casernes, stades, espaces publics sont autant de barreaux qui nous maintiennent en captivité.

Mais si Eiffage est l'objet de notre haine et de notre action vengeresse, c'est aussi et surtout parce qu'elle fournit la structure matérielle nécessaire à l'industrie de la punition : centres de rétention et de détention, établissements pénitentiaires pour mineur·e·s, maisons d'arrêt et centrales.

Le nouveau « plan prison » des gouvernant·e·s ajoutera prochainement 7 000 places dans l'enfer de la survie pénitentiaire.

Fière de s'afficher en spécialiste, Eiffage va encore faire de rentables affaires. Furieusement réfractaires à toutes les prisons, nous lui avons cette nuit déclaré la guerre.

Nous nous réjouissons de toutes les attaques portées contre la mécanique de l'enfermement.

Nous admirons les insoumissions qui éclatent depuis l'intérieur des geôles : refus de rentrer de promenade, grêves de la faim, destructions de cellules, agressions de maton·ne·s, évasions.

Nous saluons les révoltes du « dehors » comme les récents incendies des véhicules de maton·ne·s et du SPIP.

Situé·e·s nous aussi dans cet extérieur relatif -pour combien de temps encore ?- nous tâchons de mener l'offensive contre tout ce et celleux qui programment, produisent et administrent les taules.

A tous les mutins, à toutes les mutines,
Rage et courage pour saccager nos cages !

Commentaire(s)

> Magnifique !

Quelle action superbe. Bravo et merci à vous.

Vivement la fin de toutes les prisons et de cette société carcérale et punitive.

> Commentaires cachés

On a caché quelques commentaires effectivement, y'en a déjà assez de ce type partout. On propose aux gens de plutôt aller discuter sur le site du figaro ou libé par exemple, là où ce genre de propos ont leur place.

> Commentaires cachés

On a encore caché des commentaires, même si certains avaient des réponses bien drôles. Certains ont l'air de penser que libertaire == liberté absolue de dire tout et n'importe quoi. Encore une fois, il y a d'autres sites où leur parole est relayée en masse, indymedia nantes n'est pas l'espace pour ça.

> Nommer pour désigner et réprimer

À propos de cette action, et de bien d'autres... Enfin, de leur médiatisation et du traitement policier qui en est fait, surtout:

https://nantes.indymedia.org/articles/42953