Rosier cherche épines

Mis a jour : le vendredi 5 octobre 2018 à 23:38

Mot-clefs: Contre-sommets Resistances aéroport notre-dame-des-landes / squat logement
Lieux: ZAD

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Depuis l’abandon du projet d’aéroport, une partie du mouvement a fait le choix d’une stratégie de négociation en vue d’une légalisation de l’occupation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Cette stratégie a été présentée comme devant créer un « manteau » ou un « dôme » protégeant – légalement – un foisonnement d’activités hors cadre vouées à rester vivantes sur la ZAD. Elle devait empêcher l’appropriation privée des terres et des communs par la création d’une structure collective qui devait être la seule à pouvoir signer un contrat avec l’État.

De compromission en coup de force, ce ne sont au final que des Conventions d’occupation précaire (COP) qui ont été signées, à titre individuel, portant sur des projets plus ou moins agricoles, et dont une grande partie s’intègre au marché. Précaires comme leur nom l’indique (6 mois, renouvelables ou pas), ces COP excluent toute forme d’occupation des terres autre que celle sur laquelle elles ont été déposées.

Ce choix, fait par certain-e-s, engage de fait les autres, puisque les COP couvrent la quasi-intégralité de la zone occupée. Il entraîne donc la normalisation de nos activités et de nos pratiques, les enfermant dans le cadre légal et les contraintes qu’il impose. Il vide de contenu politique notre présence ici. La norme s’imprime d’elle-même et parvient à se trouver des gardiens. Et des promoteurs.

Le collectif du Rosier, lieu occupé depuis plus de 10 ans, détruit pendant les expulsions de 2012, puis reconstruit et toujours occupé, maintient son refus de rentrer dans ladite « stratégie administrative », de se plier aux règles faites pour nous gouverner et de coopérer avec un État qui aménage nos vies pour les faire correspondre aux besoins du capital, qui assassine les pauvres des quartiers populaires le plus souvent issus des « anciennes » colonies, qui expulse les gent-e-s qui n’ont pas les bons papiers, mène une politique raciste, mortifère et armée aux frontières, etc. (la liste est longue). Dans un contexte où les voisin-e-s acceptent les conditions dictées par l’État et justifient par les normes juridiques et administratives l’invasion de nos espaces de vie et d’organisation, nous nous trouvons isolés et menacés.

Aujourd’hui, nous avons donc besoin de la présence active de toutes les personnes souhaitant ouvrir des brèches dans l’implacable normalisation en cours. Venez nous rencontrer, passer du temps et construire avec nous d’autres dynamiques. Venez faire vivre ce lieu pour qu’il demeure et se pérennise comme un espace hors normes, où on n’accepte pas de rejeter celleux qui n’entrent pas dans les bonnes cases, où on refuse d’enterrer ses rêves.

Commentaire(s)

> Trop tard

Ha bah c'est con finalement le collectif du rosier est parti... Seuls, sans amis et sans soutiens, la vue n'avais plus aucun sens :(

> Sérieusement ?

Pourquoi avoir publié ce texte si le collectif s'est dissous ? T'es sûr-e de ton info ?

> provoc

c'est de la provoc, il y a toujours du monde au rosier !
même si beaucoup aussi sont parti, parce que, la légalisation et les coups bas d'une minorité autoritaire et médiatique, tous ça... mais d'autres sont arrivés aussi, puisque beaucoup n'avaient plus de cabane et que le mouvement qui avait tant promis la reconstruction a finalement oublié préférant soutenir les "néoruraux enfichés et insurrectionnistes a leurs heures perdues" !!
allez y voir !

> La motivation est encore là

Je confirme qu'il ya encore du monde au Rosier et même des personnes qui s'y projettent. Et dans une perspective de lutte anticapitaliste, pro-féministe, antiraciste et d'ouverture à un vaste pan de façons de vivre. Bref, le Rosier n'est pas mort, au contraire.

> bis

Et il ya aussi des perspectives antispécistes bien sûr, et bien d'autres, et en général de poser des mots de lutte sur nos façons de concevoir le monde.

> Ancienne Novlangue

Le singe des champs écrit une langue morte, qui etait surgie à la première décénnie du s.XXI dans certaines sections de la FNAC™. Je prends le plaisir de vous le traduire au français.

Amis = Clients
Soutiens = Composition
(eventuellement l'UNESCO sera comprise)
Vue (ndt Vie) = Politique
Sens = Conditions Objectives pour une Base Arrière du Parti-Imaginaire™

------------------------------------------

Plus intèressante à lire et mentalement lucide, la timide analyse auto-critique publiée récemment - par un ancien organe de com' de cette secte - sur les derniers paragraphes :
https://lundi (point) am/Le-capitalisme-est-il-l-horizon-indepassable-de-l-humanite

Ou pour comprendre mieux le bazar, ZADISSIDENCES 1, 2 et 3. trouvable sur l'Indy.

-----------------------

Force à toutes les réfractaires à cette institution neo-rurale.

On sera la dès que le régime de la corporation Z.A.D.™ se renverse. Et s'ils vous touchent encore une fois (les keufs en bleu ou de toutes couleurs)... faites le savoir!

> Maintenant

Ha bah c'est con finalement le collectif du rosier est parti... Sans le Nous, sans Clients et sans composition avec l'UNESCO, la Politique n'avait plus aucune condition objective pour une base arrière du Parti-Imaginaire™ :(

> ah bah d'accord

Ok vu qu'on me décrit des perspectives tout plein avec beaucoup de ismes mais qu'on parle pas de validisme et encore moins de classisme on sait déjà qu'on y a pas notre place

> @ ah bah d'accord

Ce n'est pas parce que je n'en ai pas parlé que ces problématiques ne traversent pas le Rosier, j'avais juste pas envie de rentrer dans le cliché de la longue énumération "classique" militante. Évoquer les "mots de lutte" renvoyait à toutes ces perspectives, en contrepied à la dépolitisation qu'on peut voir dans le mouvement minoritaire mais omniprésent publiquement qu'est LE MOUVEMENT. Si tu vois ce que je veux dire ...

C'est tout à fait courant, selon les individus qu'il y a au Rosier, d'évoquer des questions de prolo (le texte ne parle-t-il pas notamment des quartiers POPULAIRES ? (t'as vu je le mets en majuscules)), et aussi de validisme, notamment de la neuroatypie et comment dealer avec ça au quotidien.

> inutilisme

vous allez commencer une discussion sur l'inutilité ? car les MOUVEMENT sont propices à ça que vous discutez, la, maintenant.
amusez vous avec ce qui vous opresse. peut-être moi, peut-être l'état, peut-être toi-même, peut-être vous mêmes.

ou soit, l'hypocrisie qui gouverne la france depuis '68, avec 2005 comme péjuratif.

bâtards.

> Le Rosier et la ZAD aujourd'hui

Plusieurs brochures pour en savoir plus, mieux connaître l'histoire de la ZAD et approfondir les (auto-)critiques qui existent en ce moment:

- Récits des dix premières années du squat du Rosier
https://infokiosques.net/spip.php?article1586

- ZADissidences 3 - Des voix off de la ZAD - 2e vague d’expulsions - Mai/Juin 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1599

- ZADissidences 2 - Des voix off de la ZAD - 1ère vague d’expulsions - Avril 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1598

- ZADissidences 1 - Des voix off de la ZAD entre l’abandon du projet d’aéroport et la semaine d’expulsion du 9 avril 2018
https://infokiosques.net/spip.php?article1549

> à votre voisin

celui qui a rempli une fifiche,qui bêlait " ont a gagnééééééééé mêêêêêêêêê et cette phrase à une personne du collectif du rosier, opposée à ce foutage de gueule des négociations: "quel statut tu as ici " et autres dégueulasseries ...Tu fais partie de cette élite autoproclamée, les masques continuent de tomber, y a des crachats qui se perdent,attends toi à nous ...
pour compléter les infos du commentaire au dessus:

https://zadresist.antirep.net/HomePage

> épines saupoudrés au round up!

https://youtu.be/Ywwq74CzifE

QUARTIERS POPULAIRES.. rosiers. Ne faite pas de rapprochements aussi facilement! Je suis un mec de tess je vis sur la ZAD.. si si TMTC.

Soyons sérieux 5 mn vos visions de l'avenir de la zone se résume en deux images figés dans la réalité... le phénix et les domaines!je constate juste que même si c'est dur de garder le cap certains on vite pris pour cible des personnes ne partageant plus leurs visions de l'avenir. Oubliez pas pourquoi vous avez embrasser la lutte et contre qui vous devez vous battre.
Si vous voulez rentrer en conflit ouvert. Saboter ce qui se passe ici. Libérer les troupeaux des potes, brûler nos tracto à usages collectif, faire les corbeaux la nuit à faire des tags minables et vous prendre pour des navy seals. Soittt ca m'emmerde grandement pour vous (mon côté bienveillant ) mais ca me va.
Quand je briserai les pointes de tes épines sans cagoules, mes yeux chercheront les tiens, de douleur tu te noieras dans les larmes et regretteras le jour ou vous nous avez confondu notre gentillesse avec de la faiblesse.

Le chemin pour BisounoursLand est pavé à la masse..

Acab

TMTC

> À la masse effectivement

T'as l'air de tout confondre TMTC. A te lire on dirait que t'as causé à personne et que t'as que la version officielle. C'est BM qui te raconte ? La "vision de l'avenir de la zone" est un peu différente que ce que tu écrit. En tout cas c'est sûr elle se limite pas à faire des fifiches pour assurer son petit business de néo-rural.

Dans l'histoire personne a oublié "pourquoi vous avez embrasser la lutte", y'en a même plein qui sont parti.e.s parce que c'est plus une lutte, malgrès ce qu'explique cet ultra de Willem partout dans la presse, juste une négo avec les flics pour de la propriété privée rachetée par les poches de la gôche, les derniers soutiens.

Après t'as l'air bien informé pour mettre sur le dos des copain.e.s toutes les misères qu se sont passés sur la zone. Ou alors c'est pratique de construire un épouvantail à bruler, comme ça on se pose pas trop de questions? T'as rangé ton coffre, pour préparer tes petites menaces? Pas de doutes, tu trouvera d'autres flics sur la zone pour faire la police avec toi.

Menaces, insultes, mépris et coups de pression, c'est ça ta "gentillesse"?

Franchement venir se plaindre pour quelques tags, c'est quoi le problème? Ça gache la communication de la belle "lutte" magique pendant les "portes ouvertes"?

Bref, je tomberais pas dans les menaces de ptit mec viril, je te laisse la posture. Mais si tu met ton "plan" à execution, ça fera que renforcer les emmerdes sur zone. Y'aurait bien d'autres issues, mais ça a l'air trop dur pour les notables de la zone de les trouver. Parce que visiblement ils en ont rien à faire. C'est bien plus facile de lécher les bottes à la gôche que d'essayer de lutter contre son monde dans la pratique.

> Plus fort que le rochefort

Alors toi tu viens discuter d'un problème que tu vis pas?

Je vais pas parler ta langue savante de blanc bien éduqué que je ne suis pas...

NIQUE BIEN TES MORTS

> Histoire et traîtrise

TMTC, tu veux savoir une histoire bien o/a.ccidentale?

Vers 150 avant JC, il y avait Viriathe, qui avait participé à fédèrer les tribus de la peninsule ibérique pour combattre l'Empire Romain.

C'etait dur et sanglant, mais la guerrilla les avait bien fracassés les romains, et la plèbe s'était soulevé, refusant d'être *cilivisés*, et puis assimilés au reste de l'Empire.

3 délègués sont aller discuter le retrait des romains - Audax, Ditalcus et Minurus - avec Quintus Servilius Caepio, le consul - pour faire facile - le prèfet du coin. Ils les a promis des belles recompenses sur la tête de Viriathe. Alors ils l'ont tué pendant son sommeil, et sont revenus voir la préf' pour récupèrer leur recompense.

Tu sait ce qu'ils les ont dit?

"Rome ne paye pas les traîtres".

Intéressant aussi c'est de savoir que, en suite, c'etait LA MERDE parmi les tribus ibériques. Et un massacre s'est ensuit. Et presque 500 années de civilisation.

JUSQU'À CE QUE les Vandales y passent - pas besoin d'expliquer ce qu'ils ont fait - et se sont en suite installés au Maghreb.
Et puis les Ostrogothes, qui se sont posés, et sont devenus des Visigothes. Plus tard, les Maures sont venus, et ce n'etait pas si violent jusqu'à ce qu'ils arrivent à Poitier, mais la, je m'emporte un peu trop dans l'histoire.

Bref, c'est ça (l'histoire du payement) que va vous arriver plein dans la gueule, la bientôt. Et ce n'était pas nous.
C'etait vous, avec Nicolus Kleinus. Qui est partie la semaine dernière.

A bientôôôtoto salle raciste

> Berbères pas Maures

Petite correction, Berbères, pas Maures, car Maures c'est le même que dire que les Vandales et Ostrogothes c'etaient des Barbares.

Desolé pour deplacer le débat de l'inutilité de la zad à l'ethnologie / linguistique, mais merde, on est des "blancs bien eduqués" qui niquent ses morts dit-il, faut dire que c'est un peu plus compliqué que ça commême.

> c'est au pied du mur qu"on vois le maçon


Tu sais où me trouver. Je t'attendrai jour et nuit.

Et fais bien le boulot que vous soyez pas emmerdé plus tard...

> vous vous êtes perdu là

bon c'est quoi une nouvelle sorte de novlangue pour faire comme qui ?
il semble que les derniers commentaires soit un langage de sourd, avec des trucs qui m'échappe et des trucs degueu, bon...
tmtc tu vis sur zone certes mais c'est pas pour autant que t'a tout compris au vu de ton message qui mélange tout et tous, peut être juste ce que tu vis là s'appelle de la récupération, peut être que tu le vois pas parce que tu tiens tellement a être du coté des gagnants pour une fois ? je peux comprendre et tu trouvera aisément d'autres qui adoptent la même stratégie que toi sur zone...mais j'ai dans l'idée que tu te feras avoir quand même... la vérité est rarement du coté du dealer... mais tu le sais et ton agressivité le laisse transparaître !
quand au rosier il est a coup sur du coté des perdants !
tu as lu les brochures proposés plus haut ? ou tu as laissé tes nouveaux "amis" te dire que ça valait pas la peine ?
Hauts les cœurs
on lâchera pas le rosier comme ça

> Xercès qui à piétiné sparte Ahouuuu

Bande de balances... bande de racistes!

Les masques tombent vous êtes magnifique avec vos soutien expert en histoire occidentale....

> Des chapeaux y'en a beaucoup tmtc

Des traîtres et des racistes il y en a partout tu sais...

> Invitation

A celleux qui ne se sentent pas concernées par cette invitation (car s'en est bien une !), passez votre chemin, arrêtez vous à St Jean, Bellevue, Fosses Noires ou autres lieux normalisés collaborateurs de l'état (c'est pas ça qui manquent !) : on se passera bien volontiers de votre présence au Rosier (sud - la précision est importante), de vos menaces et autres coups de pression.
"Aujourd’hui, nous avons donc besoin de la présence active de toutes les personnes souhaitant ouvrir des brèches dans l’implacable normalisation en cours. Venez nous rencontrer, passer du temps et construire avec nous d’autres dynamiques. Venez faire vivre ce lieu pour qu’il demeure et se pérennise comme un espace hors normes, où on n’accepte pas de rejeter celleux qui n’entrent pas dans les bonnes cases, où on refuse d’enterrer ses rêves."

> trop de blabla

Des personnes qui s'organisent collectivement, qu'on le veuille ou non, peut être entendu comme un "collectif".
Il faudrait déposer des statuts en préfecture pour que cela soit reconnu officiellement ?? La bonne blague ! Heureusement qu'il existe encore des personne qui n'ont pas besoin de signer avec l'état pour espérer avoir une existence et un avenir.
Certain.e.s se réjouissent que le """collectif""" du rosier serait dissout, mais des personnes vivent toujours là bas et continueront à le faire.
Longue vie au Rosier, longue vie à la ZAD hors normes, insurrectionnelle, libertaire et anti-autoritaire.