Des barricades de papier pour les cabanes

Mis a jour : le mardi 25 septembre 2018 à 14:04

Mot-clefs: Ecologie Resistances aéroport notre-dame-des-landes / précarité actions directes squat logement exclusion chômage
Lieux: Notre-Dame-des-Landes ZAD

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

A l'heure où la répression contre les squats et les habitats hors norme se débride sans complexe, revendiquer un mode de vie de pauvreté choisie en harmonie avec la nature qui nous entoure est une voie possible non misérabiliste de résistance et de boycott.

La vie en cabane est belle.

Sur la ZAD de NDDL, il reste encore quelques cabanes...
Nous nous attendons à de nouvelles expulsion-destructions au mois d'octobre.
Certaines d'entre nous proposons un mode de défense des cabanes en revendiquant le fait de vivre dans des habitats atypiques, autonomes et respectueux du vivant.

Cabane-ext2-medium
Défense Cabanes

Pour lire l'appel sur le site ZAD ICI AUSSI

Un Tuto pour entreprendre cette défense est en préparation, beaucoup d'étapes nous échappent, nous cherchons des personnes susceptibles de nous guider sur le côté juridique.
Autant que des témoignages de vie en cabane.
Pour tout soutien ou demande d'information
écrire à cabane(at)laterre.org

Email Email de contact: cabane_AT_laterre.org

Commentaire(s)

> ?

Les normalisat-eur-rice-s qui ont des fiches et paient des impôts sur la zad se rendent compte que leur "tactique/trahison" met en danger tous les habitats légers, mobiles, cabanes ?

> guide juridique

vas à la prefecture de nantes tu connais le chemin !
sinon demande à Max,caroline tu sais ton voisin soralien de la noe bernard qui voulais monter son elevage de chèvres soutenu par l'ACIPA,copain ss et les appelistes. eux repondront à tes questions juridique,entre collabos anti autonomes vous trouverez unterrain d'entente!

> danger ?

parce que la "tactique/pureté" de ceux qui se sont opposés à toute négociation, elle n'a pas mis en danger les cabanes et habitats légers de la zone, peut-être ?

> ca dépend du point de vue

Ben vu qu'iels décidaient de pas grand chose voire rien, je vois pas comment iels pouvaient mettre en danger quoi que ce soit.

C'est pas de la pureté que de pas croire aux belles paroles enchanteresses de l'état. Comme si il comptait pas enlevé de cette zone tout ce qui en faisait un espace vivant... Aller aux négo une fois pour voire, pourquoi pas, mais quand c'est pour découvrir qu'il ne veut rien négocier, ben basta, y'a pas de raisons d'insister en se prétendant plus malin qu'eux.

Par contre en faire qu'à sa tête et pas écouté les autres parce qu'on est des grands stratèges, ben quand tu tiens les rennes (houhouhou), ça mène à ça...

> @ Carilone : c'est en cours en fait

rapproche toi de l'assemblée des usages, il me semble qu'ils bossent justement en ce moment sur la question du PLUi dont ce qu'il advient des habitats légés sur zone. Pour le coup y'a des avocats qui bossent dessus et pourront répondre à tes questions. Peut être tu veux pas croiser des personnes de l'ag des usages mais ce que tu demandes est déjà en train d'être fait.

> -

hum, hum

"l'assemblée des usages" n'est pas une instance reconnue par tou-te-s sur zone

c'est le moins que l'on puisse dire

> ah ah

l'ag des abusages !! y a qu'a voir comment on te fait fermer ta gueule quand t'es pas dans leur tuyauterie ah ah,c'est trop comique ce cirque sur la zad ...ou pathétique, suivant le point de vue et l'humeur. Juste "peut être que t'as pas envie de croiser des gens de l'ag des usages": bonjour l'ambiance !!
Ca donne pas super envie ce que c'est devenu, on a connu mieux. Enfin du moment que papa mama, pépé et mémé sont content hein ...

> rigolo tout ça

c'est assez sarcastique comme cet -ancien- communiqué sort maintenant, au même temps que le court métrage "faire des cabanes" (big up le lama à la minute 09.52, cumulards de l'hypocrisie), et avec son prétentieux commentaire sur zad.nadir - entre autres, " Habiter une cabanes, habiter les zads, c’est faire de la politique avec son corps. ", une apologie en plus d'une sorte de patriotisme zadien ...
des prétentions "d'unité et composition" qui se sont diluées comme tout empire.

z'êtes en recherche de petits soldats de plomb maintenant?
eh ben trop tard, vous devriez entendre quand les gens vous ont prévenu qu'ielles ne boufferaient encore des arnaques idéologiques. déjà de la chance que ces mêmes gens ne vous ont sorti à coup de pieds au cul pendant les expulsions. ou carrément attaqué vos maisons. peut-etre pour la prochaine.

allez laver l'histoire avec l'état, organisez encore des semaines de discussions... pré-mâchées et avec des récits à vomir. on a gaaaagnéééé.

> @danger

"parce que la "tactique/pureté" de ceux qui se sont opposés à toute négociation, elle n'a pas mis en danger les cabanes et habitats légers de la zone, peut-être ?"

c'est malin de faire de faire le niai, tu crois vraiment que si on avaient toutEs négocié, l’état aurait rien détruits...
les enfiché vraiment très zélés n'y arrive a rien (a par s'accaparer quelques terre a titre individuel) et tous avec la diversité qu'il y avait on y aurait réussi...
tu te moques du monde ou tu te ment a toi même...
tu sais qu'il y avait des fiches sur pleins de lieux qui ont été détruits et les plus zelés, les cents noms ont été détruits non ?
a moins que... mais c'est une autre histoire..;

vous oublié juste un trucs dans vos histoires, si on voulais pas négocié c'est qu'on n'y croyais pas et d'ailleurs on vous a pas empêcher de le faire nous... et bien ça marche pas...
on obtiens rien par la négoc avec l'etat si se n'est pour l'élites rappel toi le larzac...

> Mass-merde

14/09 " Petit bémol quand même de Christian Grisollet?: «?Il n’est pas question de soutenir tout et n’importe quoi dans la Zad, mais nous souhaitons que les projets méritants, viables et structurés puissent se poursuivre.?» "

18/01 "Avec Nicolas Hulot, "nous allons travailler ensemble, il peut y avoir des divergences sur les trajectoires à apporter mais les objectifs sont communs. Nous avons un objectif commun c'est de recréer une zone économique autour de l'agriculture. Ces terres vont revenir à l'agriculture", a assuré le ministre." "

21/12 " «?Il faut une volonté politique, de la détermination et de la pédagogie. Et du temps, motive Anne Boquet. Sur place, les occupants devront accepter de vivre, d’habiter et de travailler en respectant les lois de la République.?» Les médiateurs imaginent une solution pour relouer les terres. «?Le devenir de la ZAD exige d’être innovant en n’excluant personne, avec les agriculteurs historiques, et les «?néo-ruraux?» qui cultivent des salades à cet endroit-là, explique Michel Badré. Nous préconisons un système avec tous les organismes agricoles, un mécanisme de gouvernance pendant 2 ou 3 ans. Rien n’est gagné mais ce n’est pas irréaliste?». "

> lecture

Bah moi j'ai pas l'impression que vous avez lu le texte
http://laterre.org/ZAD/zad-ici-aussi-cabanes.html
vos commentaires sont les bienvenus
carilone