Nantes: occupation en soutien aux exilé.es (et expulsion)

Mis a jour : le samedi 8 septembre 2018 à 13:11

Mot-clefs: Répression Resistances / squat logement immigration sans-papieres frontieres
Lieux: Nantes

Nous avons décidé d’occuper un lieu, la maison de quartier champ de mars madeleine, 22 rue Émile Péhant, pour protester contre les politiques hypocrites.

 

La préfecture a dit dans la presse que la mairie n’aurait pas dû expulser si vite le lycée Leloup nous comptons donc sur elle pour ne pas envoyer ses chiens de gardes. La mairie, elle, trouve que la préfète n’aurait pas dû expulser Daviais et que cette situation dramatique « prends aux tripes ». Nous donnons là l’occasion à Nicole et Jojo de montrer leur solidarité !

On lâchera l’endroit quand les bâtiments vides seront réquisitionnés. Venez vous aussi occuper !

------

Edit: expulsion très rapide à 2h du matin, par un dispositif impressionnant (10 véhicules, la bac la national et en clin d’œil au chien de garde la cynophile). Nous n’avons pas pu résister car trop peu nombreux, mais la mairie nous aura encore prouvé toute sa contradiction

 

Commentaire(s)