[Nantes] Un jeune homme tué par CRS - ACAB 1312

Mis a jour : le vendredi 20 juillet 2018 à 19:36

Mot-clefs: quartiers populaires anti-repression
Lieux: breil Nantes

edit: ce mercredi à 19h devant la préfecture -> Manif en hommage au jeune assassiné au Breil

émeute au quartier du Breil à Nantes (44) suite au décès d'un jeune homme par la police/ CRS =  ACAB 1312

Dhuoro-w4aamu9h-medium

Trop souvent le même scénario et les mêmes éléments :

- Contrôle CRS sur un véhicule de jeunes vers 20 h 30, ce mardi 3 juillet 2018, rue des Plantes (44 Nantes)

- Tir sans sommation  (tous et toutes les journaflics reprennent la communication flic du "refus d'obtempérer" + "blessure de crs" "qui ne faisaient que se défendre les pauvres petits" et propagent donc ce récit policier de Jean-Christophe Bertrand, directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP 44 )  )

- émeutes, révoltes, soulévements, résistances populaires dont des incendies en réponse

Le jeune homme qui était déclaré entre la vie et la mort (technique de communication ? )  est déclaré décédé

- Appels aux calmes et récupérations/pacifications

- Amalgames et mépris racistes/agistes/classistes/identitaristes

Commentaire(s)

> - crime policier - crime crs

un témoignage recueilli par une apprentie journaliste ou journaliste précaire, diffuse une tout autre "version" :

https://twitter.com/MarionLpz/status/1014278354961358850

résumé :

-un tir de crs à bout portant sur un homme immobilisé dans une voiture accidentée = homicide = meurtre policier

-les crs rodaient dans le quartier à la recherche d'une personne à arrêter

- à l'arrivée des pompiers (10 à 15 minutes après le coup de feu au cou) leur copain était déjà mort !

- les policiers n'ont pas appelé les secours mais ont demandé aux jeunes présents de le faire

etc

> en soutien partout

ça a pété en soutien dans divers quartiers populaires de Nantes, Saint Herblain et Rezé que les journaflics et autres forces du désordres présentent comme "rivaux"

-malakof, vers cardo, chêne des anglais et santos dumont, les derv', chateau jusqu'à troca (rezé), sillon, bellevue (saint-herblain)

L'essentiel du dispositif flicard (4h00) est sur l'ouest de Nantes/naoned autour du Breil

> quand les journaflics en disent le " minimum"

à l'Est de l’île de Nantes des voitures aussi ont brûlé https://twitter.com/bleuloireocean/status/1014437573077487617 est ce du au "hasard" ?

> Malakoff

Des renforts de GM sont arrivés à Malakoff vers 1h30 du mat' alors que de nombreux CRS étaient déjà sur place. Ils ont commencé par dégager une barricade enflamée qui était en travers de bd se Sarrebruck. 15mn un 4x4 du PSIG est arrivé par le mail picasso accompagné d'autres renforts de GM.

Que cessent les meutres de la police et leurs violences !
Solidarité avec les proches d'Aboubakar, les émeutièr·es !

> - Bellevue et environ -

Cette nuit, à Bellevue (st herblain / nantes ouest) une chasse à l'homme (et à la femme), des contrôles abusifs n'ont pas empêché des rassemblements et actions.

Les "bleus" patrouillent plus que d'ordinaire sur toutes les routes qui remontent vers le nord (derv' procé etc )

Ne cachons pas toutefois le contrôle social, citoyenniste, démocrate, religieux, business etc... qu'exercent certain-e-s en ce début de nuit

> Malakoff suite

#Nantes #Breil #StopAuPermisDeTuer #Aboubakar Bon a priori les GMs sont venus dégager la barricade à une des entrées du quartier mais n'ont pas été revus après. En tout cas à 2h30 ils n'étaient pas là où ça cramait (y avait déjà entre 80 et 100 CRS). Quand au PSIG, on ne sait pas trop où il s'est rendu.

> Feux

sur l’île de Nantes plusieurs feux qui ont été très vite éteints

> ACAB, la justice inique

une vingtaine à une quinzaine de personnes arrêtées cette nuit, avec des motifs pour le moins extensible et/ou délirants

> NANTES SOUS TENSION, JOUR 2

Mardi 3 juillet au soir, un CRS abattait Aboubakar dans le quartier du Breil, au Nord de Nantes. Après une nuit de flammes, mercredi 4 juillet, la tension est restée très élevée toute la journée dans le quartier, où la police instaure un climat étouffant.

En se promenant dans le centre-ville de Nantes, personne n'imaginerait qu'à quelques minutes de tramway seulement, des rues se sont embrasées quelques heures plus tôt. Les terrasses sont pleines, les touristes affluent, les commerces tournent à plein régime.

Au Breil, cité coincée entre un quartier plutôt bourgeois et une zone pavillonnaire, les rues offrent un autre visage. A chaque croisement, des carcasses de voiture calcinées et des gyrophares qui barrent le passage. Partout sur le sol, des cartouches de grenades. Entre les débris des affrontements de la nuit, de très nombreux habitants discutent, filment, se moquent des gendarmes, qui avancent, puis refluent. Deux grands pères imperturbables discutent sur des bancs dans la rue. Parfois, un feu mal éteint, qui couvait sous la taule d'un véhicule, se rallume et fait exploser un moteur. Au passage des unités de gendarmes, des projectiles tombent des toits et des façades. On raconte qu'une mère de famille a "tout jeté" par sa fenêtre la nuit dernière. La police tire en hauteur, vers les carreaux, des cartouches lacrymogènes. Des enfants jouent dans l'herbe, entourés de policiers. La BAC se déplace comme un commando au milieu des barres. Un moment de tension, puis une longue période de calme. Le quartier est quadrillé, étouffé. Et la situation est la même dans toute la périphérie nantaise. Sur les lieux du drame, devant le mur défoncé où la voiture a terminé sa course, des fleurs et des tags en hommage au défunt.

Si l'ambiance est électrique, c'est une colère froide qui domine. Nous sommes loin du climat apocalyptique décrit par les médias qui parlent d'une "zone de non droit". Il règne plutôt une rage partagée suite aux événements de la veille. Évidemment, personne ne croit le discours officiel.

Autour de 19H, une petite centaine de personnes se réunissaient également devant la Préfecture, contre les violences policières.

Au Breil, alors que le soleil se couche dans des volutes de fumées. La nuit promet d'être agitée.
---

Jeudi 5 juillet, les proches d'Aboubakar organisent une marche blanche qui partira à 18H de la rue des Plantes. Les organiseurs appellent au calme pendant le défilé.

> +

à port-boyer des voitures aussi ont cramé en soutien (attention et désolé, lien vers les menteureuses de ouest-rance : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/jeune-tue-nantes-une-dizaine-de-voitures-brulees-port-boyer-5863011 )

> Bus et tram coupés pour les quartiers

Bus et tram coupés avant Bellevue pour "incivilités". C'est dégueulasse. Quand c'est en centre ville illes marquent "manifestation" et quand c'est un meurtre de la police, rien. N'hésitez pas à gueuler auprès de la Tan et à en parler à votre chauffeuse de bus. Exigeons des excuses publiques.

Pareil au Cardo, Malakoff, Dervallières, Rezé Chateau ...

> lignes bus/tram coupées

Ligne 1 terminus unique à Jamet
Mise en place d'un Bus Relais tram entre Jamet et François Mitterrand
Arrêts R.Rolland, Laurier et Jean Moulin non desservis (reportés à MF Bellevue ou Jamet)
Arrêt Croix Bonneau vers F.Mitterrand prendre le bus relais tram à Jamet

Lignes 2 et 3 : premiers départs non assurés

Ligne C2 : déviée entre Bout des Pavés et Le Cardo dans les 2 sens

Ligne C3 : déviée entre Saupin et La Roche dans les 2 sens

Ligne C5 : déviée entre Saupin et Pompidou dans les 2 sens

Ligne C6 : déviée entre Le Nain et Vincent Auriol dans les 2 sens

Ligne 54 : déviée entre Gd Carcouët et Anatole France dans les 2 sens

Ligne 79 : déviée entre Ferrière et Beauséjour dans les 2 sens

> vive la tan

Quand on sait que le slogan de la tan c'est : "ma vie sans arrêts", ça ferait presque rire si c'était pas si dégeulasse de faire ça

> /

cette nuit encore les forces du désordres ont TOUT fait, tout mis en œuvre pour contrôler, briser, opprimer/réprimer les consciences, les amours, les colères, les révoltes, les mouvements, les réunions et les paroles ...

> Malakoff encore

Cette nuit à malokoff, 12 fourgons de CRS et un de la CDI, en plein sur la place rosa parks et à l'entrée du pont tabarli.

Aujourd'hui devait avoir lieu une fête de quartier, annulée par la mairie. Quartier puni par la TAN (plus de transport) et la mairie.

Justice pour Abou !

> Renforts de CRS à venir

Y'a des signalements de CRS qui font route vers nantes

"Autoroute direction Nantes vers le Mans, toute une colonne de cars de CRS...."

https://twitter.com/ISLEOFSKY4/status/1015602902562476034

> ?

est ce que cet article a connu un pic de fréquentation ?

> pas de log des ip

heu y'a pas de log des ip alors on a aucune idée des visites sur le site.

> -

cette nuit du dim 8 au lundi 9 juil 2018, la rage n'est pas retombée ET les keufs continuent de quadriller offensivement nos nuits sans réussir à empêcher quoique ce soit de bruler

> contre les r

d'après la presse torchon : le crs tueur est d'origine maghrébine...