Communiqué du dim 20 mai

Mis a jour : le mardi 22 mai 2018 à 13:55

Mot-clefs: Guerre Répression Resistances contrôle social aéroport notre-dame-des-landes / prisons centres de rétention actions directes squat lutte logement anti-repression étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: nddl

On s'est retrouvées à 5,6 (10 parfois) dans une cabane aujourd'hui et on a eu besoin d'ecrire ensemble pour exprimer nos ressentis. On sait que cet avis est partagé plus largement. Nous ne partageons pas la strategie actuelle de communication faite au nom de la zad et voulons faire entendre notre voix, celle de celleux qui sont souvent invisibilisés ou censurés.

La dernière manif de reconstruction du gourbi avait été une opération de com axée sur la symbolique, et destinée a diffuser de belles photos. Cela ne fait pas sens pour nous. L'action qui avait été organisée était une fois de plus déconnectée de nos réalités.

Lors de ce dimanche 15 avril la Grée avait été nassée par les flics avec une 100aine de copaines à l'interieur tandis que 5000 personnes s'étaient retrouvées pour déplacer des charpentes en tronçonner des arbres sur leur passage, charpente finalement détruite le lendemain matin.

Aujourd'hui encore nous assistons à un mouvement qui se veut spectaculaire alors qu'il se passe plein d'autres de choses sur la Zad et que nous avons besoin de soutien quotidien pour faire face à l'occupation militaire et continuer à défendre des espaces libres et non motorisé. Nous avons besoin de personnes qui viennent habiter, occuper la forêt, construire des cabanes et des barricades et vivre ici tout simplement.

Habitante ou juste de passage, chacune doit pouvoir proposer des projets, avoir des opnions, vivre et exister ici. Alors des ce soir nous vous invitons a venir aux Domaines libérées et a la Grée pour prendre part aux différentes dynamiques en cours.

C'est ainsi que nous défenons la zad du champ des possibles.

Des copaines, habitantes expulsées ou de passage.

 

Commentaire(s)

> ben euh

ben ça a quelque chose de comment dire, aussi dérisoire que les grands appels à contrattaque impossible vu le rapport de force, que d'appeler à présent que tout est fini et invivable à venir "vivre". c'est bien avant qu'il aurait fallu s'ouvrir, et ce que ce soient les fils de bourges de l'ouest ou les arrachés de l'est...

> Courage

C'est bien naturel d'être fatigués & en baisse de moral après une attaque militaire d'une telle envergure, si disproportionnée ! Ne vous laissez pas désunir, continuez votre chemin & les choses se mettront en place sous tous les points.
Beaucoup de monde vous regarde dans le monde entier. Votre lutte ne sera pas vaine
Bon courage à tous-te-s

> Soutien étonnant ce dimanche

A l'époque de la lutte contre l'aéroport, il a fallu des années et des années pour avoir le soutien de la CGT, et encore un très faible soutien.
Et oui la CGT était du coté de Vinci et des gouvernements sucessifs pour l'aéroport à Notre Dame des Landes.
Quand elle a vu le vent tourner, alors elle a du bout des lèvres admis un faible soutien à la lutte contre l'aérport.

Et la ce dimanche, quelle surprise de voir déambuler des personnes avec des chassubles CGT en soutien quand il s'agit de "contre son monde".

Et personne ne semble surpris ou offusqué d'un tel retournement de veste, alors que la CGT menaçait hier ceux et celles qui luttaient contre le projet d'aéroport.

Pas un mot, pas un article nul part, sur aucun site internet, sur facebook, sur aucun réseau social pour rappeler la longue position entretenue par la CGT contre la ZAD !!!!

A quand le prochain retournement de veste ?

> l'art dire de la merde sans rien y connaitre...

un pseudo mal choisi, observateur, pour dire autant de grosses conneries !

il y a toujours eut des militant.e.s CGT ou autres, mais, pendant des années, comme le rappelle d'ailleurs le texte qui en parle sur zad.nadir , il était demandé de venir en tant qu'individu, non comme un placard à promotion pour son syndicat ou son parti politique.

pendant des années aussi la base de la CGT locale a fait un boulot énorme pour faire changer le discours des chefs qui s'allignaient sur une vision communiste-ouvrière donc protectrice des industries, en pensant favoriser le travail.
il a fallu que soit acté le fait que le nouvel aéroport ne ferait non seulement pas créer de nouveaux emplois (en dehors de la construction même) mais en ferait surtout perdre à moyen terme pour que la CGT devienne officiellement anti-aéroport

ça fait chier de parler à la place d'un truc foireux comme le fonctionnement pyramidal d'un syndicat, et ça fait chier de répondre à un troll qui répend sa merde... du coup j'espère que les admins de ce site vont virer ses commentaires tellement ils sont bourrés de mensonges et de constats "hors sol" de tout ce que tu peux trouver de négatifs sans prendre le temps de te renseigner vraiment... comme cette histoire de gale, dont il a été question pendant quelques jours, le temps de faire des test et des quarantaines, pour apprendre que finalement c'était une fausse alerte... mais vomir sur des gens sans thune, dans l'urgence d'expulsions et de violences policères, c'est facile hein...

> Réflexion

J'ose espérer qu'il n'y aura pas censure car la discussion fait grandir. Echanger entre convaincus n'apporte rien : on s'enferme. Malgré le gâchis, penser la Zad sous le meilleur angle alternatif pour l'avenir devrait être l'essentiel non ?

> Trolls&Cie

De quoi ils se mêlent tous ces sales types de droite qui viennent nous insulter sur nos médias ? Rentrez chez vous avez vos discours ras-du-casque "ah la démocratie c'est le débat, il faut débattre avec les gros cons fachos qui empilent intoxes sur intoxes".

Personne n'est dupe. On n'est pas sur bfm.

> Mal réveillée

euh si on voulait toutes penser pareil on vivrait dans une secte non ? ... Et puis faire le jeu de la police et de nos adversaires (qui attendent notre chute) en finalité c'est conduire vers l'abime... c'est faire le jeu du capitalisme, de la droite ! .... "Il n'y a concrètement aucun comité central ou coordonnateur de la théorie anarchiste pour décider ce qu'est la ligne !"

La récupération de "liberté & anarchie"

Il arrive que des groupements basés sur des principes autoritaristes, ayant eu à appliquer leurs principes dans le passé et s'étant ainsi discrédités, s'inventent une tendance (usent de symboles anarchiste) avec le terme "anarcho-" ; avec les idées de liberté et d'émancipation que cela sous-entend."Nous avons donc une obligation de pointer les contradictions évidentes dans l'utilisation de la terminologie anarchiste par des autoritaires. Ils emploient le terme anarchiste, mais aux dépens de leur crédibilité ; pourquoi ? Parce que leur propre définition ne supporte pas l'interrogation la plus rudimentaire.

Pour établir la distinction entre ces pseudo mouvements anarchistes et les groupes anarchistes réels, il faut bien différencier la façon dont ces pseudos-anarchos se représentent leur doctrine et la façon dont ils la positionnent par rapport à d'autres doctrines politiques, le positionnement réel de cette doctrine, ou tout au moins le positionnement qui fait consensus chez la plupart des gens (le point de vue commun)."

> Modo vous êtes là ?

Mais comment peut on en arriver là?

Un texte tout à fait clair suivi d'un nombre important de commentaires qui n'ont plus aucun rapport avec (ou alors très peu). Ces commentaires en tout cas en font oublier son contenu.

C'est leur but?

On se croirait sur un forum lambda là ou l'on peut y trouver toutes les innepties possibles. Il n'y aurait pas la place ailleurs pour ce genre de tchat?

Et cet "observateur" tout pourri, il fait quoi ici?

Y'aurait pas un truc qui cloche?

Modos, vous dormez?

> J'ai mal pour la vie sans voix

Moi aussi quand j'ai appris que le domaine-libéré va être détruit et donc le squat de nombreuses hirondelles et tant d'autres qui ne payent pas d'impôts : cloportes, musaraignes ect.. je me suis dit pourquoi ne pas avoir attendu que les bleus s'en aillent ?
Déjà dès le 10 février un gros problème m'a choqué. J'étais là depuis 3 jours suite à l'appel à l'aide pour une sur-militarisation de la route des chicanes. Et rien n'a transpiré à Bellevue. Pourquoi à Bellevue à l'ouest toute ? Quand l'est se trouvait en danger réel ? Que la DDE cachée par les gendarmes détruisaient toutes la biodiversité de la route ?
Durant toutes ces semaines de nettoyage et de construction d'une autoroute à expulsions, on devait se tenir bien, on négocie. Une pierre à été lancée, et le jour de l'expulsion de Bure, une buse un peu abîmée. Il y aurait dû y avoir un soutient bien plus important pour que la colère ne monte pas dans les coeurs, un soutient non-violent.
La préfète revenait tout le temps sur sa parole, laisser Lama-faché, puis le faire détruire par le mouvement.
Pas de buse vers la Zone non-motorisée, pas de saccage ni de curage trop profond, vu avec les naturalistes en lutte.
Cela aurait dû être dénoncé le 10 février, et la fête déplacée là où il y avait urgence à protéger le bocage. Quelle est la différence entre du bétonnage et du roundup ?
Aujourd'hui j'ai pas la force de retourner là-bas, j'ai vu se construire la Boite-Noire, la Chèvrerie, pendant une dizaine d'année, j'ai vu les arbres repousser, pu apprécier cet espace partagé sans les moteurs et leur monde.
Je pleure ma rage...
Pensez-vous vraiment que les flics en civils n'étaient pas déjà là depuis longtemps ?
L'Etat a dépensé, depuis le 9 avril, on compte pas le mois de février du nettoyage de la route, donc en 42 jours de guerre contre des civils protégeant un bocage et ses habitants sans voix au vote, c'est 15 000 000 d'euros.
Soit 1 RSA pour chacunE des 260 zadistes, habitants de la Zone au moment de l'arrêt du projet, pendant 10 ans, ou 20 ans d'allocations logement. Alors payer des gens à vivre là pour faire des conneries pendant quelques années vous paraît impossible, inimaginable ?
L'Etat en commençant ses expulsions dans la violence a appelé tous les casseurs, et éloigné les non-violents. Il a créé cette situation.
Son but est-il de détruire la Vie sur terre ?
C'est une masse non-violente qui se devait de préserver la nature, sans jugement...
Alors maintenant tu peux commenter tout ce que tu veux, t'as rien fait, moi non plus

> Commentaires cachés

Ben ouais on est là, mais pas 24/24 figure toi, à attendre un commentaire pourri pour remplir nos vies en le cachant (parce qu'on a autre chose à faire de nos vies justement).

On a viré des commentaires à pleurer, et on les a passé en modé à priori. Au cas ou les gens n'auraient pas compris : les keufs seront sur zone pour quelques mois, et accuser des gens de leur présence ne sert juste à rien, à part (se) faire croire qu'on a raison. L'état veut éradiquer la ZAD, point barre.

A celleux qui se plaignent de la censure, y'a plein d'autres endroits ou on peut lire des propos similaires, et notamment le site de la ZAD, qui ne se prive pas de censurer la parole de certain.e.s occupant.e.s. Alors on a une proposition: allez publier la bas et lachez nous avec vos petites morales de bourges. Ras le cul.