Rendu du procès de la Keufmobile en feu

Mis a jour : le mercredi 11 octobre 2017 à 17:08

Mot-clefs: Répression / loi loitravail travail loi_travail keufmobile
Lieux: paris

Les rendus du procès de la keufmobile en feu sont tombés :

Arton8806-6d15a-medium

  • Angel B. : relaxé ("participation à un groupement en vue de la préparation de violences volontaires")
  • Leandro L. : coupable, 1 an de prison avec sursis ("participation à un groupement en vue de la préparation de violences volontaires")
  • Bryan M. : relaxé ("participation à un groupement en vue de la préparation de violences volontaires") ; coupable, 1000€ d’amende ("refus de prélèvement d’ADN")
  • Thomas R. : coupable, 2 ans de prison dont 1 avec sursis ("auteur de coups de poing et de coups de pieds sur le véhicule")
  • Kara B. : coupable, 4 ans de prison dont 2 avec sursis ("jet d’un plot métallique sur le pare-brise")
  • Ari R. : coupable, 5 ans de prison dont 2 ans et demi de sursis ("coups à l’arrière de la voiture à l’aide d’un plot métallique)
  • Nicolas F. : coupable, 5 ans de prison dont 2 et demi avec sursis ("coups sur le policier avec une tige")
  • Antonin B. : coupable, 5 ans de prison dont 2 avec sursis sans mandat de dépôt ("agression du policier à l’intérieur de la voiture et bris de la vitre arrière")
  • Joachim L. : coupable, absent, 7 ans de prison (jet du fumigène)

Solidarité !

Commentaire(s)

> Quelques précisions

Seul.e.s Kara B. et Ari R. sont incarcéré.e.s, plus précisément maintenu.e.s en détention. Pour les autres, il faudra voir en quoi consiste leurs aménagements de peine.

Un mandat d'arrêt est en cours à l'encontre de Joachim L., reconnu coupable d'avoir lancé le fumigène dans la voiture de flics.

- Réaction d'Arié Alimi, avocat d'Antonin B.
https://twitter.com/aureliesarrot/status/918042737819226113

- Réaction d'Antoine Vey, avocat de Nicolas F.
https://twitter.com/aureliesarrot/status/918043684729434112

À l'annonce du rendu du procès, des cris et slogans ont fusé ("Tout le monde déteste la police/la Justice", "Ni oubli ni pardon", "Liberté"). Les soutiens ont été repoussés hors du tribunal par les flics.

Courage et solidarité pour Joachim (qu'ils ne le trouvent jamais !), Kara et Ari/Krem ! Liberté pour tou.te.s !

Ce soir, rendez-vous à Ménilmontant (à Paris) à 19h30. La solidarité et la lutte ne s'arrêtent pas là.