Voyage à Nantes révoltante

Mis a jour : le lundi 28 août 2017 à 18:28

Mot-clefs: actions directes
Lieux: Nantes

action directe et lutte de classe

Dans la nuit du 27 au 28 août, je me baladais dans le centre de Nantes où de nombreuses rues portent encore les noms de négriers célèbres. Décidé à nicker la bourgeoisie, j'ai repéré un gros 4x4 de gros bourges dans un quartier de gros bourges et je l'ai cramé avec joie. Les 99 % de gentils citoyens contre 1 % de méchants spéculateurs, le peuple uni, tout çà c'est de la foutaise. Toute la bourgeoisie, la grande, la moyenne, la petite et celles et ceux qui veulent leur ressembler, doit être attaquée.

Une pensée pour les expulsés soudanais de ces dernier jours et tout les autres

Commentaire(s)

> Droit d'expression ?

Salut les modérateurs,

Alors que vous devriez être les premiers à protéger le droit d'expression, vous passez votre temps à supprimer les commentaires (bons ou mauvais)...

> On t'empêche pas de t'exprimer ailleurs

Le "droit d'expression" est pas un absolu, et sur indymedia on privilégie celles qui n'ont que peu de relai et se situent dans une logique d'émancipation. Les commentaires que tu nous a posté ont toute leur place ailleurs. Va donc les poster sur le site du figaro par exemple. Ciao.

> CONSCIENCE ???

Avoir des convictions est une chose. Exprimer ton dégout d'une façon ou d'une autre aussi.
Mais mettre la vie de plusieurs personnes en jeu (cet incendie a failli être dramatique) en est une autre.
As tu vraiment conscience de tes actes ?

> science des cons?

"A failli" veut bien dire qu'il s'est rien passé. Il s'agit juste de voitures brulées comme ça arrive toutes les semaines. Les pompiers arrivent, éteignent tout ça et GDF coupe le gaz et c'est réglé.

Peut-être qu'il faut se détendre et pas trop prendre au sérieux les article de raclure de chiotte de faits divers comme presse océan sait faire.