Mais qui donc est l'électoraliste Thierry Schaffauser ?

Mis a jour : le mercredi 28 juin 2017 à 22:33

Mot-clefs: election(s)
Lieux: paris

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

Mais qui donc est Thierry Schaffauser ?

Cet « hétérophobe » autoproclamé est édité à La Fabrique, il se présente dans une interview avec Le Parisien : « Moi je me définis comme pute, pédé et usager de drogues, je défends les minorités. »

  • En 2015, il figure sur la liste d’Emmanuelle Cosse, tête de liste EELV (europe écologie les verts) pour l’élection régionale de 2015 en Ile-de-France puis sur celle de Claude Bartolone (PS parti socialo-traitre et allié-e-s ) après le premier tour et l’accord PS-EELV.
  • En mars 2008, il était déjà candidat aux élections municipales dans le XVIe arrondissement de Paris sur la liste des Verts.

Ancien d’Act-Up, il est élu en 2009 responsable des relations internationales du STRASS, syndicat du travail sexuel, dont il est l’un des deux porte-parole avec Morgane Merteuil, elle aussi  "very identitaire-racist-friendly".

Il ne sort pas de nulle part donc, déjà une longue carrière de petit bureaucrate en poche avant d’épouser à corps perdu la cause identitaire.

Schaffauser est aussi connu sous son nom d’acteur porno « Zezetta star », mais aussi comme relais des mouvances racistes-identitaires et « antisionistes » borderline dont il diffuse régulièrement la propagande sur les réseaux sociaux (PIR, LMSI, BDS, CRAN, etc.), entrecoupées de pensées sur son pénis et de photographies de ses pectoraux. Le XXIe siècle est spirituel.

Sa présence au "Lieu Dit" ce soir de printemps a bien témoigné de toute son utilité dans l’idiotie. Le compagnonnage politique a définitivement ses raisons que la raison ignore...


Commentaire(s)

> Article refusé.

Trollage confusioniste.

Les amis de Juliette et du printemps semblent avoir du temps à perdre à faire passer pour "identitaires" "racistes" toute personne personne qui diffuse des textes qui ne lui reviennent pas
nous on a autre chose à faire que faire des enquêtes de purisme des auteurs de la Fabrique qui publie bien ce qu'elle veut. et faire un raccourci "PIR, LMSI, BDS, CRAN" est assez puant.

Pour faire court, les "anti-racialistes" ne sont pas les bienvenus sur indymedia nantes.

Les commentaires ne sont pas autorisés pour article.