[Paris] Retour sur le rassemblement de solidarité face à la répression

Mis a jour : le lundi 22 mai 2017 à 16:22

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention lutte loi loitravail travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: paris

Samedi 20 mai, plus de 150 personnes se sont rassemblées sur la place des fêtes pour la liberté des inculpé-e-s de la voiture de flics brûlée quai de Valmy le 18 mai 2016

Darhe51wsamxhoy-medium
affiche

1495439371-medium
Notre passion pour la liberté est plus forte que toute autorité

Une table avec de nombreux textes et brochures était posée sur la place. Un collage géant, "notre passion pour la liberté est plus forte que toute autorité" orne l'un des murs de la place, des banderoles "solidarité avec les prisonnier-e-s", "piller des supermarchés, attaquer les keufs, ça nous parle ! enfermer des gens c'est de la torture, liberté pour tout-e-s", ainsi qu'une annonçant le rassemblement sont accrochées en plus des collages ayant eu lieu toute la semaine autour de la place. Plusieurs prises de parole ont lieu, à propos de l'affaire elle-même, sur les flics, l'enfermement et la justice, autour des différentes affaires policières et judiciaires ayant eu lieu ces derniers temps, autour du mouvement contre la loi travail et de l'évolution des lois en faveur de la police, contre la prison et pour faire écho aux nombreuses actions directes ayant eu lieu ces derniers temps.

Sous l'œil de quelques flics en civil (des camions de CRS ont également été remarqués ici et là dans les environs) et des larbins de la RATP sûreté, un léger accrochage a eu lieu avec un journa-flics (ou un flic se faisant passer pour un journaleux, ou un citoyen-flic-journaleux) qui refusait d'effacer des photos volées.

Le soleil, la détermination, et l'écho rencontré (certes relatif) dans le quartier ont permis de visibiliser notre solidarité vis-a-vis de celleux prisonnier-e-s de l'état, d'exiger la libération des trois derniers inculpé-e-s incarceré-e-s dans cette affaire, et d'exprimer notre rejet de la police et du monde qu'elle protège.

Un an déjà, notre solidarité est plus forte que toutes cages !
A très bientôt dans la rue.

Des présent-e-s

 

Commentaire(s)

> .

150 personnes sul serio ? Je dirais 60/80 grand maxi.

> 110

moi j'ai compté vers le début, et on était 110 à ce moment-là, plus celleux qui ont patiemment collé "la passion pour..." sur le grand mur.

> estim

Je dirais pas plus d'une centaine

> .

quelqu'un-e ayant compté a un temps X 120 personnes, on a mis 150...