Handicap, toujours le foutage de gueule

Mis a jour : le mardi 28 mars 2017 à 23:49

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux:

Handicap et validisme,rien ne bouge .

Parait d'après le journal monde du 14 mars que le handicap est" le grand absent de la campagne electorale" .

Trop "drôle" et pas vraiment étonnant ...car le handicap en France c'est validisme et foutage de gueule.

Validisme parce quand on est ou qu'on devient handi ,il faut se faire reconnaitre . Reconnaitre par qui ?

Ben par les valides qui "s'occupent" de nous les handis car nous ne sommes pas capables de nous occuper de nous  ... Ces valides ,experts en la matière du handicap nous évaluent et décident de notre taux de handicap. En fonction de ce taux nous aurons ou n'aurons pas le droit à telle ou telle aide et nous aurons le droit de faire telle ou telle chose .

L'histoire peut aller très loin ...comme l'histoire de Nedjma narrée sur le site Lundi Matin sous le titre :

Lettre ouverte aux institution handicapantes

Des histoires comme ça ,il y en a à la pelle depuis des lustres .Rien ne change pour les handi dans la société française hormis le nombre de places réservées impressionnant sur les parking de super et d'hyper marché .

Bien au contraire des places d'institutions ont été supprimer sous couvert d'intégration dans la société alors que rien n'est fait .L'histoire de 8000 handicapés mentaux placés en Belgique est là pour illustrer cette pitoyable situation. Quant aux autistes,il parait que "leur prise en chage en France est défaillante "...............

Doit on rappeler les histoires d'accessibilité dèjà présente dans la loi d'orientation de 1975, relancées par la loi  de 2005 dite loi pour l'égalité des droits et des chances et dont le point accessibilité aux espaces publiques a été reporté aux calendes grecques car dix ans après seul 40% des espaces étaient en conformité ... 

Mais au delà de l'accessiblité aux lieux ,il ya la question de l'accessibilité à une place dans la société  et là attention c'est pas gagné .

Entre 2011 et 2015 le nombre de chomeur en situation de handicap a augmenté de 65%...

La situation professionnelle des handi déjà pas super, semble plutot régresser.

Alors reste les alloc pour survivre.

Si on se base sur le minimum social qu'est l' allocation adulte handicapée en 1975 elle était équivallente au Smic. Actuellement elle est de 808 € pour un smic à 1139€.

Plus d'AAH à l'âge de la retraite !

Pour percevoir l'AAH il faut avoir 20 ans et  ça s'arrête à l'âge de la retraite...

En gros après la date fatidique on n'est plus handi ,on est retraité ...

Etre handi c'est la double peine . Il ya la "peine" du handicap et tout ce que rajoute la société en matière de mépris, de contrôle et de discrimination.

Cette domination des" plus forts" dont certains vivent du handicap comme les travailleurs valides des MDPH ex Cotorep qui ont tous pouvoirs de décision et qui attribuent des aides en fonction de bugjet départementaux est  insupportable.

Il faut savoir qu'il vaut mieux être domicilié dans le 22 que dans le 56 par exemple et que Nejma aurait certainement eu plus de chances dans le 93 que dans l'Hérault ....

Egalité des chances , c'est écrit dans la loi de 2005 !

Quant à la situation des femmes handicapée elle est à l'image de cette société patriarcale.

Le nombre de femmes seules handi est largement supérieur au nombre d'homme seul handi...

Dans la plupart des couples hétéro mixtes valide handi c'est l'homme qui est handi...

Et pour continuer dans le sordide les femmes handicapées sont plus victimes de violence que les femmes valides

Bon courage à nous