solidarité avec kara qui subit la répression contre la lutte contre la loi travail

Mis a jour : le mercredi 13 juillet 2016 à 10:33

Mot-clefs: Genre/sexualités Exclusion/précarité/chômage Ecologie Répression Resistances contrôle social luttes salariales / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) prisons centres de rétention actions directes antifascisme lutte loi loitravail anti-repression travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: paris

Kara wild est une artiste, camarade et une résistante de la nature, actuellement emprisonnée en france pour sa présumée participation à une manifestation contre la loi travail et la répression. C’est une femme trans et elle est actuellement retenue dans une prison pour homme, sans accès à des hormones. Elle est aussi une citoyenne américaine et elle est en préventive car les autorités françaises considèrent qu’elle pourrait s’enfuir.

Le 18 mai, des centaines de personnes ont convergé.e.s à Paris pour défier un état de violence policière continu et pour s’opposer à une réforme néolibérale du travail. Durant l’une de ces marches une voiture de flics a été attaquée et brulée. Kara a été brutalement arrêtée en lien avec cet incident plus d’une semaine plus tard, le 26 mai, lors d’un autre événement prés de la Place de la nation. Malgré un manque de preuves évident, elle est accusée d’avoir éclaté avec un poteau un pare-brise d’une voiture de flic avant que celle-ci soit brûlée. Elle est accusée de ” tentative d’homicide volontaire sur une personne exerçant des fonction publique, destruction de propriété, violence en groupe et participation à un groupe armé masqué”

Avec six autres personnes, Kara est poursuivie pour cet événement. Et pour empirer les choses le premier ministre français Manuel Valls a affirmé vouloir exécuter “des punissions intransigeantes”, dans le but de faire des exemples et de dé-mobiliser les manifestations.

Malgré les attaques de l’état , les mouvements globaux contre le capitalisme, le suprématisme blanc, le patriarcat hétéro-sexiste et l’austérité se développant de jour en jours de Paris à Oaxaca, alors que les flammes de résistance se multiplient cet été, assurons-nous de ne pas laisser derrière nos ami.e.s ! S’il-vous-plait aidez nous à soutenir Kara Wild en lui écrivant, en donnant à sa caisse de solidarité, en faisant tourner le mot sur son affaire.

Liberté pour tou.te.s les prisonniers.éres politiques !

Liberté pour toutes les prisonnières trans

Liberté pour tou.te.s les prisonnier.ères

Vous pouvez lui écrire à :

(en ajoutant un papier en plus (ça peut être juste un post-it) précisant que la lettre est pour kara

Association Acceptess T
39 bis boulevard Barbès
75018 Paris
France

ou par email ( qui seront imprimés puis lui seront transférés par son groupe de soutien parisien ) à com.prison.acceptess-t[@]outlook.fr Mettez en sujet du mail POUR KARA

plus d’info ici >>>>>> https://freekarawild.org

Link_go plus d’info ici