Destructions diverses et variées... mais toujours bien ciblées!

Mis a jour : le mardi 3 mai 2016 à 00:45

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention actions directes
Lieux: besançon

Quelques heures avant le 1er mai, journée qui fut pluvieuse, ennuyeuse et déprimante à crever...

Se balader les yeux grands ouverts permet de remarquer quelques traces d'hostilité envers ce monde qu'on déteste au plus haut point.

Dans la rue Battant, la grande vitrine de l'agence de gestion immobilière "Nicolas" a été trouée et bien fissurée. Plus bas dans la rue, le magasin de fringues militariste et nationaliste "Military Look - National Fripes" a perdu une de ses vitres. Une plaque en bois recouvre désormais une partie de ce nid de fachos. Enfin, le constructeur notoire de prisons, "Bouygues", qui possède une agence dans la grande rue du centre-ville, a aussi fais les frais en se faisant défoncer une de ses nombreuses vitre. L'urgence était de dissimulertout cela, à l'aide d'une plaque en bois.