Lutte à Caen

Mis a jour : le vendredi 18 mars 2016 à 22:23

Mot-clefs: Exclusion/précarité/chômage Resistances luttes étudiantes/lycéennes salariales
Lieux: caen

récit du jeudi 17 mars

L'ag de lutte ( elle s'est d'emblée votée comme n'étant pas exclusivement étudiant mais bien ouverte à tous et toutes) à réunie 400 personnes dans l'amphi tocqueville après un blocage du batiment B. toute la matinée. celui-ci était sous bonne garde de vigi-flic ( société MAG-Sécurité) mais c'est finalement sans heurt qu'ils ont laissé les pérsents bloqués le batment par l'extérieur.

L'AG s'est déroulé dans un amphi réquisitionné. et une manifestation est partie à 13h30. Le principe de manifestation accompagnée d'actions a été voté. le cortège( 1500 personnes), pied de nez à notre célèbre directeur de la sécurité publique ( Papinot, que Poitiers ne nous envie pas) s'est posé quelques minutes place fontete là où la police à chargé les manifestants mardi 15 au soir, interpelant 1 personne. il passe ensuite saluer les lycéen-nes de Malherbes qui bloque le lycée ( avec aussi le lycée Rabelais allende...) il tente enfin de passer les ponts de l'orne mais la police craint l'envahissement de la gare et est posté à toutes les sorties de pont. le face à face est stérile et le cortège repart. l'ambiance est tendu et la bac bien présente aux abords, à désigner certain-es. retour à la fac pour que tou toutes se mettent à l'abri. mais non la police chopedeux personnes ( visage masqué- outrage).

ce jour 18/03 pusieurs lycées sont toujours bloqués ( Malherbes, dumont d'urville, Rabelais, Allende, Charle de Gaule, Jules Verne) la police à chargé+lacrymos le LP Jules verne et embarqué 4 personnes et tabassés bien d'autres. Charge aussi à Dumont d'urville. Les lycéen bien déter sont partis en manif sauvage et ont bloqué les abords d'un autre lycéée et toute la rue et tram autour, la police est revenue chargée.

La semaine prochaine promet!