[Paris] Lucile est sortie de taule

Mis a jour : le jeudi 31 décembre 2015 à 12:13

Mot-clefs: Répression / prisons centres de rétention
Lieux: paris

Suite à un contrôle d'identité dans la rue en banlieue parisienne, une compagnonne était emprisonnée à Fleury-Mérogis depuis le 14 octobre. Elle est sortie le 21 décembre dernier.

Les remises de peine légales (7 jours par mois pour les peines inférieures à une année) et supplémentaires (à la discrétion de la matonnerie, qui se base sur la participation de la prisonnière aux «activités», notamment le travail, mais aussi les séances de sport et autres) ont raccourci la peine de Lucile de 24 jours. Comme d'hab, les matonnes font traîner les infos et la compagnonne n'a connu sa date de sortie que deux ou trois jours avant.

La solidarité multiforme dedans/dehors permet de tenir bon face à l'effort permanent de l'État de faire taire nos colères et nos insoumissions. Croyez pas qu'elle nous épuise, bien au contraire.

Et aux matonnes qui réceptionnent nos colis de Noël (de 5kg pile poil pour le coup) et qui les mettent en pièce à la recherche d'un bout de shit ou d'un chocolat à la liqueur, puisse 2016 vous être plus désagréable encore que toutes les autres années.

Email Email de contact: 12octobre_AT_riseup.net