A propos des photos dans les manifestations

Mis a jour : le mercredi 4 novembre 2015 à 19:56

Mot-clefs: Médias Répression Resistances contrôle social
Lieux:

Publié par le groupe: Groupcollectif Bon pied bon oeil

1. Pourquoi cette campagne

Suite à l’explosion de l’usage des appareils photo (smartphones, tablettes, drônes,...) par les manifestants, certaines personnes n’ont pas tout à fait conscience du danger qu’elles courent et font courir à d’autres en capturant des images et en les diffusant sur le net.

 

Studentriots-1-98efa-medium
Un coup de pied pour la banque, 50 photos pour la police...

Un gréviste lançant un pavé (ou se tenant à côté d’un de ses camarades qui en ferait autant), une travailleuse qui aurait menti à son patron pour aller à une manifestation, des sans-papiers qui ne savent pas que l’Office des Etrangers tiendront leur activité politique en motif contre leur régularisation, un jeune manifestant qui s’est discrètement éclipsé face à des parents ou à des profs réactionnaires, militante antifasciste menacée par l’extrême-droite dans son quartier. Tous ces exemples, toutes ces "exceptions", nous les connaissons. Les manifestants prennent le danger de manifester face aux répressions policière, fasciste, patronale. Ils prennent le danger d’être fiché par la police et d’être filmé par des chaînes de télévision bourgeoises. Mais lorsqu’ils se retournent vers la manifestation, vers leurs camarades, ce sont certains manifestants qui le menacent, parfois sans même s’en rendre compte.

Certaines personnes argumentent que nous devons tous manifester à visages découverts dans les manifestations et que si les manifestants ne veulent pas être exposés aux yeux de tous, ils devraient se masquer, ayant ainsi le choix entre prendre un risque supplémentaire ou être interdit de manifestation. Dans d’autres cas, ce sont des gestes de rupture qui ne peuvent plus avoir lieu tant les téléphones et les perches à selfie sont omniprésentes.

S’il est clair que les images des luttes doivent circuler et servir à partager les informations ainsi qu’à la propagande, le problème ne doit pas être retourné : la photographie doit rester un outil du mouvement social, et pas l’inverse. Trop souvent à présent, les manifestants sont devenus les modèles involontaires et forcés de photographes irresponsables.

 Un assemblage d’images prises à des moments différents par des personnes différentes, lors des émeutes de Baltimore, ont permis à la police de lancer un avis de recherche.

Face à cette problématique et suite à des situations où des militantes et des militants ont dû payer le prix de ces photos à la place des photographes, le Secours Rouge lance une campagne et une plateforme pour que les photos en manifestations -et ailleurs dans la scène- soient prises de façon responsable et réfléchie.

2. La plateforme No Photo
La Plateforme No Photo est une série de comportements que des organisations s’engagent à respecter et à diffuser parmi leurs membres. Essentiellement, cette plateforme fait la promotion d’un usage responsable et intelligent. Il serait idiot d’interdire en bloc tout usage de la photographie en manifestation. Cette plateforme demande en somme à chaque photographe de réfléchir à chaque étape de sa photographie aux personnes qu’il met en danger.
 Avant de prendre quelqu’un en photo : cette personne est elle d’accord d’être prise en photo ?
 En transportant des photos qui n’ont pas été traitées : suis-je en mesure de détruire des photos qui pourraient servir de preuves contre des militants au cas où je suis arrêté ?
 En mettant la photo en ligne : cette photo est elle débarrassée des données qui identifient le photographe (EXIF) ? Permet elle de reconnaître des militants ? Met elle des progressistes en danger ?

La plateforme sera bientôt proposée aux signatures des organisations.

3. Matériel
Deux matériels ont été imprimés :
 Un dépliant qui informe sur les risques et les méthodes de la photographie en manifestation. Télécharger
 Un autocollant avec un logo explicite que les personnes qui ne veulent pas être prises en photo peuvent porter.

4. Tutoriels

4.1 Effacer les métadonnées avec JStrip
JStrip permet d’effacer les métadonnées de nombreux formats de fichiers différents.
Tutoriel à venir.
Télécharger Jstrip

4.2 Flouter les visages avec Photoshop
Veuillez régler la qualité de la vidéo (minimum 720p) pour que la vidéo ne soit pas floue.
Visionner la video

4.3 Flouter les visages avec Gimp
Tutoriel à venir.
Télécharger Gimp.

4.4 Prendre des photos avec Obsuracam
Tutoriel à venir.
Lien Google Play Store

5. Liens et notes
 Mediactivista

Link_go source

Commentaire(s)

> et encore...

Le problème à mon avis est plus profond: qu'en manifestation comme dans d'autres moments de lutte, l'omniprésence des caméras, appareils photos et autres gadgets traduit un phénomène de plus en plus prégnant: qu'une personne sur deux (pratiquement) dans ce genre de situation est en fait là dans une vision de la re-présentation, du spectacle et de la médiatisation, bien plus que dans une optique d'action (directe de préférence). Et ce phénomène, typique de l'époque, semble aller en s'accroissant, accompagné de cette doucereuse mais venimeuse propagande qui martèle jour après jour que le nouveau type de lutte ou de "militantisme" passe précisément à travers les réseaux sociaux et autres nids à flics et à RG.
Une vision qui fait la part belle à l'idéologie de la conscientisation, dont l'image dernière est celle "du petit Aylan" mort sur une plage; un frisson, quelques larmes, une "manif vite fait appelée sur Facebook" et on retourne au turbin le cœur soulagé;

En somme deux ressorts, deux logiques qui contribuent à isoler de plus en plus, dans l'idée comme dans la pratique, une vision de l'action directe et une tension vers la réappropriation de nos vies.

> Foutons dehors les journaflics et leurs copains les journafafs

Pour de nombreux camarade le danger vient essentiellement maintenant de petit fachos bas du front généralement Soraliens et adeptes des pires "théories du complot" (Ou proches de cette Mouvance) qui ouvrent et animent de prétendues "agences de presse alternatives et de ré information" qui non contentes de s'infiltrer et de faire ouvertement de l'entrisme dans nos luttes et nos manifs mettent par la même de en danger de nombreu-ses camarades et manifestant-es en venant les filmer sur nos lieux de luttes - N'oublions pas que les fafs et leurs copains les flics les regardent aussi les vidéos de ces "agences de ré information"(et pas qu'un peu, comme vous pouvez aisément l'imaginer).

Les guignols de ces "agences" se permettent aussi d'y créer des incidents cousus de fil blanc et visiblement plus que prémédités quand ils se font jeter quand ils sont reconnus (c'est arrivé plusieurs fois à Paris de manière bien trop flagrante) pour ensuite se faire passer pour des "martyrs de la liberté d'informer" et hurler dans toute la Facho sphère en criant à des "atteintes à la liberté d'expression" vielles antiennes bien connues et disque rayé et usé jusqu'a la corde des mouvances complotistes d'extrême droite ratissant du coté de gens aussi peu sympathiques que Soral, Dieudonné, Chouard etc.ect.

Parmi les plus craignos et les plus connues susceptibles de venir s'incruster sur les prochaines mobilisations de la COP 21 citons : "L'agence info libre" fondée par un nommé Johnatan Moadab ex menbre du site le "Cercle des Volontaires" fondé par un ex "indigné" parisien du nom de Raphaël "Jah Raf" Belrand, tous deux de bons petits bourges bien propres sur eux originaires de de la vallée de Chevreuse (Le Neuilly de la Banlieue Sud de Paris) pour Johnatan Moadab et habitant le 16 eme arrondissement pour Raphaël "Jah Raf" Belrand.

A noter que l'Agence Info Libre dispose aussi de "correspondants" sur Lille, Nantes, Lyon et Toulouse et que l'un d'entre a déjà "Couvert" plusieurs manifs en solidarité avec la Zad dans la ville de Nantes.

http://lahorde.samizdat.net/2014/11/25/lagence-info-libre-propagande-dextreme-droite/

https://quartierslibres.wordpress.com/2015/04/15/lagence-info-libre-les-freedoms-fighters-des-medias/

http://gauchedecombat.net/2014/02/23/cercle-des-volontaires-et-info-libre-une-information-tres-orientee-vers-lextreme-droite-antifa/

http://lahorde.samizdat.net/2014/12/02/petit-rappel-sur-ce-quest-le-cercle-des-volontaires/

http://blogs.mediapart.fr/blog/frachon23/110912/alerte-antifasciste-le-cercle-des-volontaires

"Indépendenza web tv" agence bidon de presse et chaine you tube, animée par un certain Mohamed, un guignol proche de la mouvance Soralienne et conspirationniste et antisémite convaincu, il suffit de parcourir trente secondes la "ligne éditoriale" de sa chaine You tube pour voir que celle-ci est ouvertement d'extrême droite.

Vincent Lapierre de "E&R Tv" un prétendu "journaliste indépendant" travaillant pour le compte d'Egalité et réconciliation le groupuscule fasciste d'Alain Soral, il c'est déjà fait virer par trois fois de débats et de manifestations sur Paris, dont la dernière fois avec perte et fracas lors de la Marche pour la dignité du 31 Octobre.

"Inform'action" site et prétendue "agence de ré information" (même si elle ne semble plus trop active ces derniers temps) Issue elle aussi des "mouvements d'indignés" basée à Toulouse animé et crée par des conspirationnistes convaincus répondants aux noms de Farthur et Renaud Schira qui ont tenté plusieurs fois de s'incruster sur diverses Z.A.D ainsi que plusieurs réunions de médias libres (sans grand succès apparemment étant donné qu'il furent vite démasqué vu la teneur délirante et pour le moins grillante de leurs propos et des tracts qu'ils avaient ramenés).

http://lahorde.samizdat.net/2014/09/28/informaction-le-conspirationnisme-au-pretexte-de-linfo-alternative/

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/10/13/non-a-la-recuperation-dextreme-droite-de-la-lutte-contre-le-barrage-de-sivens/

www.carnetdebord.antifa-net.fr/informaction-pour-en-finir-avec-renaud-schira-et-ce-qui-tourne-autour/

"L'Agence LDC News " ou "ligne de Conduite" animé par une certaine Monique le Lann et un certain Léopold Jimmy, la encore deux petits bourges bien propre sur eux, il suffit de parcourir sa " ligne éditoriale" pour se rendre compte la encore très vite à qui ont a affaire - ils "couvrent" toutes les manifs d'extrême droite parmi les pires telles-que "jour de colére", le printemps, pour tous etc. etc.

La question principale est maintenant de comment repérer et identifier ces prétendus "journalistes" autoproclammés étant donné qu'ils ont de nombreuses fois piégées en manif des personnes qui ne les connaissent pas forcément sous leurs vrais jours, tout le monde n'étant bien évidemment pas au taquet sur ce sujet.

Ne jamais hésiter à demander quand on vous filme avec un peu trop d'insistance la phrase très embarassante: "Pour qu'elle agence de presse vous travaillez vous???? vous pouvez me dire son nom ??? ". Etant donné qu'une personne ou n'importe quel journaleux vous filmant sans votre accord est censé légalement vous le dire. Cela marche généralement rappelons que pour ce qui est du cas ces "agences" citées ici que récemment à Paris le Vincent Lapierre d'E&R TV et certains guignols de "l'Agence Info Libre" se sont fait éjecter après avoir été obligés de décliner leur "qualités" et leurs identités auprès de manifestant-es qui ont refusés après les avoir reconnus d'être filmés et de répondre à leurs interviews orientées et pourries.

Dés que vous les repérez ou si vous identifiez ce genre de guignols , entourez les et exigez fermement qu'ils effacent les images qu'ils ont prises de vous ou d'autres manifestant-es, ou à la limite prévenez les S.O de vos orgas, de vos groupes militants ou de vos syndicats respectifs pour qu'ils puissent les virer. Citons l'exemple du camp de Bures cet été, où c'est grâce a la vigilance de camarades antifascistes présent-es qu'ont pu être éjectés des représentants du "mouvement du 14 Juillet" et de la "démosophie" une nébuleuse de complotistes et de sectes dont les sympathies et la porosité avec l'extrême droite étaient connues de longue date.

http://lahorde.samizdat.net/2015/07/14/demosophie-et-mouvement-du-14-juillet-2015-le-business-dune-secte/

http://lahorde.samizdat.net/2015/07/15/le-mouvement-du-14-juillet-nouvel-ovni-de-la-dissidence/

http://lahorde.samizdat.net/2015/10/23/squat-extreme-droite-mouvement-14-juillet-eglise/

https://fr.squat.net/2015/10/20/paris-15e-un-squat-d-extreme-droite-dans-la-capitale/

http://www.parasite.antifa-net.fr/demosophie-et-mouvement-du-14-juillet-2015-le-business-dune-secte/

https://news.vice.com/fr/article/une-soire-paris-avec-les-putschistes-du-14-juillet-qui-occupent-l-glise-des-animaux-pour-empcher-sa-dmolition

Il faut également Informer et diffuser le plus largement possible sur vos listes et mailing lists de luttes, en y dénonçant les tentatives d'entrisme ces prétendues "agences de presse alternatives et de ré information" qui n'ont ni de loin, ni de prés strictement rien à faire sur nos champs de luttes - utilisez pour cela les liens présents dans cet article.

Il est hors de question de continuer à voir l'extrême droite et ses supplétifs de la Facho sphère et autres officines de propagandes rebaptisées pompeusement "médias alternatifs de ré information" tenter de se refaire à bon compte une virginité politique sur le dos de nos luttes, de nos actions et bien sur de nos manifestations.

Pas de Fachos dans nos quartiers et encore moins leurs caméras et leurs micros dans nos manifs et dans nos luttes.

ALL FASCISTS ARE BASTARDS