Dijon: menace d’expulsion imminente aux Lentillères

Mis a jour : le vendredi 18 septembre 2015 à 12:22

Mot-clefs: Logement/squat Répression
Lieux: dijon

Appel à se retrouver dès 5h30 ce vendredi, et toute la journée à la Cyprine.

Selon nos informations, demain, vendredi matin, la police prévoit d’employer la force afin d’expulser la Cyprine, maison féministe occupée sur le quartier libre des Lentillères, avec pour seul projet sa destruction immédiate. Deux autres maisons voisines devraient subir le même sort lundi matin. Contactée à ce sujet, la SPLAAD, société d’aménagement du Grand Dijon, a nié l’arrivée des policiers mais n’a pu se résoudre à démentir l’arrivée des tractopelles.

Rebsamen n’a pas peur des contradictions. Moins d’une semaine après les annonces d’accueil et de solidarité envers les migrants, la mairie dijonnnaise prévoit de venir détruire trois maisons dont elle est propriétaire. Comment la municipalité peut-elle prétendre vouloir accueillir les réfugiés qui fuient la guerre tout en détruisant ces maisons en bon état qui pourrait les loger durant plusieurs années ?

Face à cette hypocrisie évidente, nous appelons à venir résister sur place dès vendredi matin et pour toute la journée, ainsi que toute la journée du lundi, car nous ne les laisserons pas venir réduire à néant tout ce qui se crée sur le quartier des Lentillères, ni à les laisser répandre les ruines et gravats là où une vie de quartier est en train de renaître.

Dès cet après-midi, le marché hebdomadaire aura lieu à 17h à la Cyprine, où il sera possible de se tenir informé.

En cas d’expulsion, rendez-vous est pris pour le samedi suivant à 15h place du Bareuzai pour un rassemblement convivial et déterminé.

Link_go https://fr.squat.net/2015/09/17/dijon-menace-d-expulsion-imminente-aux-lentilleres/