Communiqué de la Legal Team Inter ZAD 17

Mis a jour : le jeudi 4 juin 2015 à 01:15

Mot-clefs: Logement/squat Ecologie Répression Santé Resistances aéroport notre-dame-des-landes actions directes zad échillais legal team oléron rochefortincinérateur huitres
Lieux: (comme la partout zad)

Trois semaines ont passé depuis la double expulsion du 12 mai. Pour nous, collectif qui anime la Legal Team Inter ZAD 17, c’est l’heure de faire un premier bilan. Depuis la mise en service du numéro, vous avez été quelques-un-e-s à nous appeler pour nous signaler une sortie de garde-à-vue ou une convocation mais nous savons que de nombreux éléments nous échappent encore. Nous invitons tout à chacun-e à nous faire part de ses démêlées avec la police/justice et à inciter ses compagnon-ne-s à faire de même.

  • Convocations en série à Rochefort … ne pas tomber dans le piège !

Depuis quelques semaines, de nombreuses personnes ont été convoquées au commissariat de Rochefort. Les flics ont utilisé pour cela des motifs aussi divers que plus ou moins bidons … Une manif un peu chaude à laquelle « vous auriez participé » ou une opération de péage gratuit « où votre plaque d’immatriculation a été relevée ».

Tout d’abord, il nous semble important de rappeler que RIEN ne vous oblige légalement à vous rendre à ces convocations, surtout si elles ne se sont pas formulées par écrit. Le but de ces convocations est généralement, pour les flics, de pouvoir mettre un visage sur un nom, établir des liens entre des personnes, des « profils » de militant-e-s (violent-e, citoyenniste, zadiste, etc.) ou tout simplement avoir la confirmation que vous étiez bien à tel endroit tel jour (si on vous convoque pour parler d’une manif et que vous répondez à la convocation, il s’agit d’un aveu de votre part). Afin de ne pas alimenter les fichiers des flics nous vous invitons donc à ne pas vous rendre à ces convocations.

Si vous choisissez cependant de vous y rendre, nous vous invitons à suivre ces quelques conseils.
Ne soyez jamais seul-e. Quelques ami-e-s devant le comico suffisent à montrer que vous n’êtes pas isolé-e, que vous avez du soutien ou tout simplement à être au courant en cas de non-sortie de votre part.
N’oubliez jamais que vous êtes libre lors d’une convocation. Vous avez à tout moment le droit de partir. Vous avez (et c’est aussi le cas en garde-à-vue, on ne le rappellera jamais assez) le droit de garder le silence. Faîtes très attention à ne rien dire qui puisse nuire à d’autre personnes. Des informations qui vous sembleront anodines peuvent intéresser les flics.
- Ne donnez surtout pas votre ADN ni vos empreintes digitales. De manière générale, nous conseillons de refuser le fichage que les flics tentent de généraliser. C’est d’autant plus facile dans le cas d’une convocation durant laquelle vous êtes libre. Vous contraindre à un fichage est totalement illégal !

  • Oléron : solidarité et rassemblements face aux poursuites !

Le 12 mai, 16 personnes ont été arrêtées à Boyardville après l’expulsion de la Maison Heureuse. L’impressionnant dispositif policier et l’isolement dégueulasse des interpelé-e-s (dispatché-e-s dans un peu toutes les gendarmeries du département) ont conduit plusieurs personnes à signer des aveux et à donner leur ADN. Nous affirmons et continuerons d’affirmer notre soutien à tou-te-s les inculpé-e-s mais ne pouvons que nous effarer qu’autant de personnes tombent encore dans le piège des flics, par peur ou par méconnaissance des risques.

Nous vous invitons à lire, imprimer et faire lire l’excellente brochure « Rien A Déclarer ».

Dans tous les cas, nous appelons, avec les zadistes oléronais-e-s, à plusieurs rassemblements devant le tribunal correctionnel (rue du palais) de la Rochelle.

Samedi 27 juin (à confirmer, sous réserve de plus d’informations)
Jeudi 9 Juillet à 15 heures 30 (une personne pour recel d’électricité, violence sur agent et dégradation, une autre pour refus de prélèvement ADN, recel d’électricité et dégradation)
Vendredi 11 Septembre à 9 heures 30 (neuf personnes pour recel d’électricité et dégradation)

D’ici-là, n’hésitez pas nous appeler pour nous raconter vos gardes-à-vue, vos convocations, pour avoir des conseils sur votre défense, des noms d’avocats, etc. On est là pour ça !

Ni Expulsion, Ni Répression n’auront raison de notre détermination.

ZAD PARTOUT !

Le collectif Legal Team Inter ZAD 17 – 06 41 84 22 97 – legalteam17@riseup.net

Email Email de contact: legalteam17_AT_riseup.net

Commentaire(s)

> Rectificatif

https://nantes.indymedia.org/articles/31646

Rectificatif du communiqué du 3 juin

https://nantes.indymedia.org/articles/31646