[Millau] Blocage du commisariat et de la gendarmerie.

Mis a jour : le dimanche 23 novembre 2014 à 15:10

Mot-clefs: Répression violence policière rémi fraisse millau blocage millevaches
Lieux:

Ce 21 novembre nous fumes un soixantaine à cadenasser le commissariat et la gendarmerie de Millau.

Ce matin du vendredi 21 novembre, une soixantaine de personnes se sont retrouvés à Millau faisant écho à l'appel de L'Assemblée Populaire du Plateau de Millevaches à "bloquer la sortie des uniformes globalement inutiles, malfaisants et régulièrement assassins qui peuplent les commissariats et les gendarmeries".
 Le cortège s'est d'abord rendu au commissariat de police où ses occupants n'ont guère semblés apprécier notre venue. Notre présence les empéchant de sortir un fourgon qui nous étaient sans doute destiné, ils s'en servirent pour bloquer le portail qui nous séparait d'eux en collant le véhicule à celui-ci. Excellente idée ! nous qui ne trouvions nulle prise à nos chaînes pour sceller leur enfermement, nous encadenassâmes donc le portail au fourgon !

 http://img15.hostingpics.net/pics/450082comico.jpg

 Quelque excés de paranoia ayant conduit les autorités locales (mairie et force de l'ordre) à vider une partie du centre ville en bloquant la circulation par crainte d'eventuels "débordements", nous décidames de quitter ce vide et d'aller communiquer notre colère en rejoignant le marché hebdomadaire.

 http://img15.hostingpics.net/pics/797392marche.jpg

 lecture du tract appelant au rassemblement y fut faite :

------
VU l' Appel de l'Assemblée populaire du plateau de Millevaches à bloquer les commissariats et les gendarmeries;
VU l'Appel de la ZAD pour faire du 22 novembre une date nationale et internationalecontre les violences policières;
VU que notre nombre grossit de jour en jour et qu'il nous est indispensable d'agir;
ENFIN VU que Millau a déjà été témoin de violences policières et qu'il s'agit de la sous-préfecture de l'Aveyron;

 Empêchons les de nuire ! Bloquons les commissariats et les gendarmeries ! Désarmons la police !

Considérant que nous ne les laisserons pas aménager nos vies et transformer notre monde en désert;
Considérant qu'il existe une sinistre continuité entre l'abattage d'une forêt et celui d'un Homme;
Considérant que les forces de police n'ont de légitimité que celle de l'ordre politique et économiquequ'elles consitent à maintenir ; que pour protéger ces grands projets inutiles le bras armé de l'Etat s'est vue offrir un permis de tuer;
Considérant que la strétégie d'en blesser un pour en effrayer cent vise essentiellement à dissuader quiconque d'agir et à établir comme normal le fait que lutter puisse se payer d'un oeil, d'un nez, d'une mâchoire voire désormais d'une vie;
Considérant que la mort de Rémi Fraisse n'est en effet pas une bavure mais la conséquence logique d'une telle stratégie;
Considérant que l'assassinat de Rémi au Testet n'est pas une exception, qu'il y a eu Nabil à Millau en 2012 et qu'il y en aura d'autres si nous ne faisons rien;
Considérant que la police a continué à utiliser des grenades offensives notamment le premier novembre à Toulouse et à Nantes; Considérant que la solidarité est notre plus belle arme;

 Nous, réunis ici et là-bas, nous appelons tous et chacun à s'organiser et lutter ensemble.
Inversons le rapport de force dès maintenant !

-----------

Nous reprîmes ensuite notre route, et pour ne pas faire de jaloux, le cortège prit la direction de la gendarmerie où affiches et cadenas furent également posés.

http://img15.hostingpics.net/pics/631076gendarmerie4.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/937881gendarmerie1.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/984385gendarmerie3.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/968264gendarmerie2.jpg

 "Ils sont bloqués à nous la liberté !"

 http://img15.hostingpics.net/pics/847156picnic.jpg

"Rémi ! Hommage ! Résistance et sabotage !"