Quelques pics dans les roues de la domination

Mis a jour : le dimanche 9 novembre 2014 à 01:21

Mot-clefs: contrôle social actions directes
Lieux: besançon

Dans la nuit du 7 au 8 novembre, deux véhicules utilitaires (un de la mairie et un autre d'EDF) ainsi que plusieurs vélocité ont été crevés.

 

Une vingtaine de vélocité de Decaux ont été mis hors d'usage. Un véhicule de la mairie et un utilitaire d'EDF ont connu le même sort.

Parce qu'EDF participe à cette société nucléaire, qui domestique et empoisonne nos vies. Parce que Decaux exploite les prisonniers pour réparer ses merdes qui servent à transporter les bobos. Parce que la mairie est son premier collaborateur, et que tout simplement, c'est l'autorité.

Que crève l'Etat et le capitalisme !