tract, revendications et actions de Rennes II votés lors de l'ag du 7 Octobre

Mot-clefs: Retraites2010
Lieux: Rennes

Un tract qui sera distribué sur la fac dès lundi matin.
Retraites, racisme d'État, précarité, …
Organisons la contre-offensive !

7 septembre, 23 septembre, 2 Octobre et maintenant le 12 : les journées massives d'action et de grève se succèdent. Autour de 3 millions de personnes sont venus à chaque fois manifester contre cette « réforme » inadmissible des retraites qui comprend le recul de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans, l'augmentation de la durée de cotisation à 42 annuités, le report à 67 ans de l'âge maximum de départ à la retraite, entrainant baisse du niveau des pensions et inégalités grandissantes pour les précaires et en particulier les femmes !

Ce mécontentement a pour motif outre cette loi inique, le refus des classes populaires de payer la crise et de se conformer aux desiderata capitalistes décidés au plus haut niveau européen et validés par les gouvernements successifs.

Grâce à la pression populaire et à la base syndicale, de nombreux appels à la grève reconductible sont lancés dans de multiples secteurs (transports publics (SNCF, RATP, bus...) routiers, pétrochimie, journalistes, … et dans les Bouches-du-Rhône dans tous les secteurs ! ). Également, de nombreuses actions collectives de blocage économique ont eu lieu à Quimperlé, Lorient, Nantes, Amiens, Boulogne-sur-mer, Marseille, etc.

A Rennes, des étudiant-e-s, des chômeur-se-s et des salarié-e-s syndiqué-e-s ou non, ont mené ces derniers jours plusieurs actions de blocage économique sur des centres commerciaux et des magasins. Il s'agit pour nous de réaliser des liaisons entre les journées d'action ponctuelles et le blocage de l'économie par l' action collective et la grève générale reconductible. En ce sens, il est primordial de continuer et d'amplifier la mobilisation des lycéens, des étudiants et des précaires.

Au delà du retrait non-négociable de cette réforme capitaliste des retraites, l 'A.G de Rennes 2 appelle à ce que chacun-e depuis son lieu d'activité ou d'étude forme en assemblée générale des revendications pour imposer des changements politiques réels et l'acquisition de nouveaux droits.

Nous n'oublions pas les sans-papiers et en particulier les roms qui, précaires parmi les précaires, sont stigmatisés, érigés en bouc-émissaire et réduit à l'état de main d'œuvre jetable.

L'assemblée générale de Rennes 2 réunie à 200 étudiants et précaires le 07 octobre 2010 a formulé les revendications suivantes :

Retrait non-négociable de la réforme des retraites.
Minimum vieillesse au moins égal au SMIC
Pas de revenu socialisé ( RSA + CAF, etc) en deçà du seuil de pauvreté (935 €)
Prise en compte des années d'études, de formation, de stage et de chômage dans le calcul des annuités valant pour la retraite.
Retrait des lois racistes, en particulier les dernières lois Besson

et a décidé d'un calendrier de nouvelles actions :

Lundi 11 octobre → 8h00 RDV hall B Rennes 2 Villejean.

→ 13h30 rdv hall B débrayage pour une déambulation en ville
→ 14h30 : Départ de la Place de la mairie

Mardi 12 octobre → 7h00 : Rassemblement à l'appel de Rennes 2 et des organisations (SLB, SUD-Rail, MCPL, etc)
→ 07h45 hall B Barrages filtrants sur le campus
→ 10h30 : rdv à l'inspection académique (1, quai Dujardin) en jonction avec les lycéen-ne-s
→ 11h00 Manifestation (place de la gare) et action de Rennes 2
→ 15h30 : A.G à Rennes 2 ouverte à tou-te-s

L'assemblée générale de Rennes II, le jeudi 7 Octobre 2010.

Commentaire(s)

> manipulation

L' U.N.E.F avait envoyé ses nombreux permanents syndicaux -aka les bureaucrates-aka les buros- des quatre coins de fRance mais l ' A.G semblait être plus radicale que les réformistes, ce qui n'est pas bien dur vous direz vous avec raison.